La Slovénie modifie le code pénal et redéfinit le consentement sexuel

Bâtiment de l'Assemblée nationale de la République de Slovénie, à Ljubljana. [Jarretera/Shutterstock]

Le Parlement slovène a adopté à la quasi-unanimité des amendements au Code pénal qui redéfinissent le consentement sexuel selon le concept « seul le oui signifie le oui », un changement profond par rapport au système actuel dans lequel le viol n’était légalement considéré comme tel que s’il impliquait une coercition physique ou des menaces graves.

L’adoption des amendements le 5 juin a couronné deux ans et demi de débats parfois tendus qui ont commencé lorsqu’un homme qui avait violé une femme ivre a été accusé de contrainte criminelle plutôt que de viol parce que la femme, ivre morte dans l’appartement de l’homme, n’a pas — et ne pouvait pas — résister.

L’affaire a dynamisé le mouvement slovène #MeToo et a suscité une forte campagne populaire qui s’est parfois heurtée à la réticence du gouvernement face à un changement considéré par certains comme trop radical. L’Institut 8 mars, une ONG féministe qui a mené la campagne, a même commencé à collecter des signatures d’électeurs pour faire passer une initiative législative citoyenne, à la suite de quoi le gouvernement a déposé sa propre motion législative.

Lors du débat au Parlement, les députés ont reconnu que le mérite de la législation revenait aux ONG, qui ont mobilisé le public pour créer un véritable mouvement social.

Darja Zaviršek, présidente du département de justice sociale et d’inclusion de la faculté de travail social de l’université de Ljubljana, a décrit le changement législatif comme un « pas gigantesque vers l’égalité formelle entre les hommes et les femmes » qui conduira à une nouvelle compréhension des relations humaines.

La Grèce annonce des peines plus sévères pour les délits sexuels

Le code pénal grec sera modifié afin de prévoir des peines plus sévères pour les délits sexuels, a déclaré le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis dans un discours parlementaire jeudi (25 février)

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer