Le directeur du renseignement slovaque arrêté pour corruption

epa08043229 Eslovaquia President Zuzana Caputova arrives at the NATO Summit in London, Britain, 04 December 2019. NATO countries' heads of states and governments gather in London for a two-day meeting. EPA-EFE/NEIL HALL [EPA/NEIL HALL]

En Slovaquie, la police a arrêté Vladimír Pčolinský, directeur du renseignement slovaque (SIS), en raison de soupçons de corruption, a révélé Denník N.

La présidente Zuzana Čaputová a suspendu temporairement Pčolinský de son poste « car l’acte aurait été commis en lien direct avec l’exercice de la fonction de directeur » du renseignement », selon un communiqué officiel du bureau présidentiel. « Son maintien en fonction serait inacceptable dans ces circonstances », ajoute le communiqué.

Pčolinský est soupçonné d’avoir accepté un pot-de-vin de Zoroslav Kollár, un homme d’affaires influent détenu en octobre 2020, en échange de quoi il a arrêté l’enquête du SIS à son encontre. L’information selon laquelle Pčolinský aurait accepté un pot-de-vin vient de son ancien adjoint Boris Beňa, qui lui aurait donné l’argent, selon les enquêteurs. Beňa a été arrêté pour corruption il y a quelques mois mais a commencé à coopérer avec la police.

Le chef du SIS détenu a été nommé par le parti Sme Rodina (« Nous sommes une famille ») en avril 2020, ce qui les place maintenant dans une position délicate pour les négociations de la crise de coalition actuelle.

M. Pčolinský se dit innocent. Son avocate Eva Mišíková a déclaré après l’interrogatoire que si ses arguments sont étayés par des preuves, son innocence devrait être prouvée.

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer