Le ministre tchèque des Affaires étrangères se rend en Israël après avoir reçu une « invitation personnelle »

Le ministre tchèque des Affaires étrangères Jakub Kulhanek lors d'une conférence de presse à Prague, en République tchèque, le 22 avril 2021. [EPA-EFE/MARTIN DIVISEK]

Le ministre tchèque des Affaires étrangères Jakub Kulhánek s’envolera jeudi (20 mai) pour Israël afin de rencontrer son homologue israélien Gabi Ashkenazi qui lui a envoyé « une invitation personnelle ».

« Avec cette visite, je voudrais exprimer mon soutien à notre allié en ces jours difficiles. Israël a tout à fait le droit de protéger ses citoyens contre une terreur impitoyable », a tweeté Kulhánek mercredi.

La République tchèque a une longue histoire de soutien à Israël, y compris lorsque le soutien au pays pendant le conflit israélo-palestinien en cours était controversé comme maintenant.

Il y a quelques jours, le gouvernement, le ministère des Affaires étrangères et le château de Prague, où réside le président Miloš Zeman, ont tous hissé le drapeau israélien en signe de soutien au pays. Presque tous les partis politiques tchèques concernés partagent cette position.

Toutefois, la République tchèque n’a pas rejoint la Hongrie mardi en refusant de soutenir la déclaration commune des 26 autres ministres des Affaires étrangères de l’UE appelant à une trêve dans l’affrontement israélo-palestinien.

Israël-Palestiniens : l'UE, sans la Hongrie, appelle à un cessez-le-feu

Depuis le début des hostilités, le 10 mai, 213 Palestiniens ont été tués à Gaza, dont au moins 61 enfants, et plus de 1.440 blessés, selon un bilan palestinien.

Subscribe to our newsletters

Subscribe