Le Royaume-Uni n’enregistre aucun décès lié à la Covid pour la première fois en 10 mois

NHS Modern Royal London Hospital : entrée du service et du département des accidents et des urgences. [Kam Hus/Shutterstock]

Le Royaume-Uni n’a enregistré aucun décès lié à la COVID-19 pour la première fois en 10 mois, mais des points d’interrogation subsistent quant à savoir si les ministres vont retarder la levée des restrictions restantes.

Bien que le 21 juin ait été désigné comme le jour où le gouvernement assouplira les restrictions restantes en matière d’interaction sociale et de distanciation, une augmentation significative des infections ces derniers jours, en grande partie dues à la variante indienne du virus, a amené les scientifiques à s’inquiéter du fait que les règles devraient rester en place pendant un mois supplémentaire.

Les ministres de la Santé britanniques ont attribué le faible taux de mortalité au succès du programme de vaccination.

Toutefois, certains scientifiques ont averti que, sans une approche prudente, le Royaume-Uni risque de connaître une nouvelle vague de décès dus au virus.

Le gouvernement britannique n'était pas préparé à une pandémie, selon un nouveau rapport

Le gouvernement n’a pas réussi à se préparer à une situation telle que la pandémie de coronavirus et « n’avait pas de plans d’urgence détaillés pour gérer la situation en cours », selon un rapport publié mercredi par le National Audit Office (NAO).

Subscribe to our newsletters

Subscribe