Le Sénat tchèque inscrit le droit de posséder une arme dans la constitution

Une réglementation excessive des armes détenues légalement n’a aucun sens et entraîne une augmentation du nombre d’armes détenues illégalement, ont déclaré les défenseurs du projet. [Sorapop Udomsri/Shutterstock]

Le Sénat tchèque a approuvé cette semaine l’inscription dans la constitution du droit d’utiliser des armes pour se défendre et défendre autrui dans des conditions légales, en réaction à la volonté de l’UE de réglementer l’acquisition et la possession d’armes à feu.

Selon les auteurs du projet de loi, cette modification constitutionnelle empêchera que ce droit soit restreint par une loi communautaire, et renforcera ainsi la position de la République tchèque dans les débats sur de nouvelles réglementations européennes.

L’amendement fait suite à une pétition qui a été signée par plus de 100 000 personnes, dont un certain nombre de grands élus. Elle a été lancée par des chasseurs et d’autres propriétaires d’armes en réaction aux efforts de la Commission européenne pour limiter la possession d’armes, y compris celles détenues légalement.

Une réglementation excessive des armes détenues légalement n’a aucun sens et entraîne une augmentation du nombre d’armes détenues illégalement, ont déclaré les défenseurs du projet.

Alors que la Commission a déclaré qu’il était nécessaire de prendre des mesures contre le terrorisme, les critiques ont fait valoir que les terroristes utilisent principalement des armes acquises illégalement et que la loi tchèque à cet égard est suffisante.

Les médias sont très concentrés en République tchèque, et de manière pas toujours transparente, selon les experts

La propriété des médias tchèques est très concentrée et pas toujours transparente, selon le Media Pluralism Monitor publié par l’Institut universitaire européen.

Subscribe to our newsletters

Subscribe