Les Bulgares macédoniens demandent à Sofia d’être ferme avec Skopje

Le président bulgare Rumen Radev a exhorté Skopje à signer un nouvel accord comportant six engagements spécifiques relatifs aux droits des Bulgares dans le pays, à l’histoire commune et aux discours de haine. [JOHANNA GERON/EPA]

Les organisations bulgares de Macédoine ont appelé la Bulgarie à ne pas renoncer à sa position ferme sur la Macédoine du Nord et à lui permettre d’entamer les négociations d’adhésion à l’UE une fois que les questions d’égalité, de langue et d’histoire auront été résolues.

« Cette position doit être comprise avec dignité par tous les pays de l’UE, pour certains desquels les schémas de la politique d’élargissement les empêchent encore de voir l’évidence », ont déclaré les organisations bulgares de Macédoine du Nord dans une lettre ouverte adressée mercredi (13 octobre) aux autorités bulgares.

« Le discours de haine à l’encontre des Bulgares en République de Macédoine du Nord a un impact plus important sur les Bulgares macédoniens que sur la population en Bulgarie », ont déclaré les Bulgares.

« Nous, pas moins que nos compatriotes en Bulgarie, nous tenons à la vérité sur notre histoire parce que nous sommes parmi les porteurs vivants de cette histoire. Par conséquent, nous attendons que cette position raisonnée et claire de la Bulgarie soit fermement et catégoriquement défendue », indique la lettre.

Ils déclarent également qu’ils ne veulent plus être traités comme des citoyens de « seconde catégorie » et qu’ils se battent pour des choses fondamentales, « que nos enfants puissent être appelés Bulgares, que nous puissions, comme tous les autres citoyens de la République de Macédoine du Nord, travailler pleinement et de manière égale pour son État, pour son essor économique, politique et social ».

« Nous attendons que cette position raisonnée et claire de la Bulgarie soit fermement et catégoriquement défendue. Il est important de soutenir notre demande d’enregistrement des Bulgares en tant que partie égale du peuple dans la Constitution de la République de Macédoine du Nord, pour notre recensement adéquat, car nous sommes bien plus que 120 000 à avoir l’honneur d’être citoyens bulgares », peut-on lire dans la lettre.

La lettre a été signée par plus de six organisations de Bulgares macédoniens et par le parti politique macédonien Union démocratique civique (GDS).

Le président bulgare Rumen Radev a exhorté Skopje à signer un nouvel accord comportant six engagements spécifiques relatifs aux droits des Bulgares dans le pays, à l’histoire commune et aux discours de haine.

Offensive diplomatique à Brdo pour lever le veto bulgare sur Skopje

Les dirigeants européens ont organisé deux rencontres entre le président bulgare Rumen Radev et le Premier ministre de Macédoine du Nord Zoran Zaev en quelques heures à Brdo, mercredi (6 octobre), a annoncé la présidence bulgare.

Subscribe to our newsletters

Subscribe