Les livraisons d’armes lourdes allemandes arrivent en Ukraine

Faisant référence à l’effort coordonné de l’Allemagne et des Pays-Bas, Oleksii Reznikov a qualifié la livraison d’« exemple de coopération internationale en faveur de l’Ukraine ». [EPA-EFE/RONALD WITTEK]

Des obusiers en provenance d’Allemagne sont arrivés et sont actuellement utilisés en Ukraine, a annoncé mardi le ministre de la Défense du pays. Cette nouvelle intervient après que Berlin a essuyé de nombreuses critiques pour avoir tardé à livrer des armes.

Les Panzerhaubitze 2000 allemands « font enfin partie de l’arsenal d’obusiers de 155 mm de l’artillerie ukrainienne », a annoncé sur Twitter le ministre ukrainien de la Défense, Oleksii Reznikov, avant de remercier son homologue allemande, Christine Lambrecht, pour ses efforts et son soutien à l’Ukraine.

Mme Lambrecht avait promis la livraison de sept obusiers début mai, tandis que les Pays-Bas devaient en fournir cinq de plus.

Faisant référence à l’effort coordonné de l’Allemagne et des Pays-Bas, M. Reznikov a qualifié la livraison d’« exemple de coopération internationale en faveur de l’Ukraine ».

Cette nouvelle intervient après que le chancelier allemand Olaf Scholz et son gouvernement se sont retrouvés à plusieurs reprises sous le feu des critiques pour avoir mis trop de temps à tenir leurs promesses de livrer d’armes lourdes pour l’Ukraine. Même si les obusiers ont été livrés, plusieurs livraisons d’armes promises par Berlin à Kiev n’ont toujours pas été effectuées, notamment des systèmes de défense aérienne et des lance-roquettes.

L’ambassadeur de Kiev à Berlin, Andriy Melnyk, a confié à l’Agence de presse allemande (dpa) que les armes étaient bien arrivées en Ukraine, mais le ministère allemand de la Défense a refusé de confirmer cette information.

Cette politique du secret en ce qui concerne les livraisons d’armes a été jusqu’à présent la ligne dominante du gouvernement allemand. Toutefois, mardi (21 juin), le gouvernement a publié une liste exhaustive de toutes les armes et de tous les équipements militaires déjà livrés ou devant encore être livrés à l’Ukraine.

Subscribe to our newsletters

Subscribe