Les maires d’Athènes et d’Istanbul parlent de coopération

Le maire d'Istanbul Ekrem Imamoglou est actuellement en visite officielle de deux jours à Athènes, suite à une invitation officielle du maire d'Athènes Costas Bakoyannis. [Kite_rin/Shutterstock]

Les maires d’Athènes et d’Istanbul ont déclaré qu’ils pensaient pouvoir construire des bases de communication, d’amitié et de compréhension mutuelle et avancer ensemble pour résoudre les problèmes auxquels la Grèce et la Turquie sont confrontées.

Le maire d’Athènes Costas Bakoyannis et le maire d’Istanbul Ekrem Imamoglou se sont rencontrés à l’hôtel de ville d’Athènes mardi (21 septembre).

M. Imamoglou est actuellement en visite officielle de deux jours à Athènes, suite à une invitation officielle de M. Bakoyannis, en retour de la visite de ce dernier dans la capitale turque en mai dernier, où les deux maires ont signé un protocole d’accord et de coopération dans les domaines de la culture et du tourisme.

Après la rencontre d’une heure entre les deux hommes, M. Bakoyannis a souligné que « les problèmes sont résolus de bas en haut. Les gens les créent et les résolvent. Même si les gouvernements les créent, ou plus exactement les régimes, les gens peuvent les résoudre ».

Le maire grec a également souligné la nécessité pour les deux parties d’unir leurs forces « contre les forces obscures du cynisme, de l’intolérance et du patriotisme », sans manquer de louer la « coopération emblématique » de Mikis Theodorakis avec d’éminents intellectuels turcs comme Aziz Nesin, Yasar Kemal et Zulfu Livaneli pour promouvoir la coexistence pacifique des deux peuples.

Pour sa part, M. Imamoglou a également fait référence à Mikis Theodorakis, affirmant que sa récente disparition avait également provoqué la tristesse dans son pays, car « aux sons de ses créations, le cœur de nombreux citoyens turcs a battu fort ». Il a également souligné qu’en tant que maires, « on nous a confié la terrible responsabilité de trouver les bonnes solutions aux problèmes des deux grandes villes, des deux métropoles ».

L'Afghanistan en tête des priorités du gouvernement autrichien

Le gouvernement autrichien a lancé mardi deux événements à Washington et à Vienne pour discuter de la situation humanitaire en Afghanistan et des défis potentiels concernant la migration et la sécurité.

Subscribe to our newsletters

Subscribe