Les relations entre les États-Unis et l’Italie sont importantes pour « garantir la sécurité transatlantique »

Le ministre italien des Affaires étrangères Luigi Di Maio (à droite), le secrétaire d'État américain Antony Blinken (à gauche) et le chargé d'affaires de l'ambassade des États-Unis en Italie Thomas Smitham (au centre) assistent à leur déjeuner de travail à la Villa Taverna, Rome, Italie, 27 juin 2021. [ANGELO CARCONI/EPA]

« Le lien solide entre les États-Unis et l’Italie est important pour garantir la sécurité transatlantique, pour organiser le soutien aux progrès en Libye et pour faire face aux menaces communes en Méditerranée et dans le monde », a déclaré dimanche (27 juin) à Rome le secrétaire d’État américain Antony Blinken, qui se trouve dans la capitale pour une visite de trois jours au cours de laquelle il participera au G20 des ministres des Affaires étrangères prévu mardi à Matera.

Le secrétaire d’État américain a rencontré le ministre italien des Affaires étrangères, Luigi Di Maio, et le ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid — qui est également le premier ministre suppléant.

« Nous avons commencé à esquisser les points centraux que nous aborderons lors de la réunion ministérielle anti-Daesh [lundi] », a déclaré M. Di Maio lors d’une rencontre avec M. Blinken.

La réunion, organisée pour la première fois en Italie et coprésidée par l’Italie et les États-Unis, sera « axée sur la lutte contre le terrorisme, qui est essentielle pour mettre fin aux attentats et à l’immigration irrégulière », a ajouté M. Di Maio.

En référence à l’ancien Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, M. Blinken a déclaré, lors d’une rencontre avec M. Lapid, que des « erreurs » avaient été commises dans les relations israélo-américaines ces dernières années. « Le statut bipartisan d’Israël a été compromis. Nous allons réparer cela ensemble », a-t-il ajouté.

M. Lapid a pour sa part exprimé de « fortes réserves » à son homologue américain sur la reprise des négociations pour la réintégration des États-Unis dans l’accord international sur le nucléaire iranien. Le ministre israélien des Affaires étrangères a ensuite rappelé qu’il s’était récemment entretenu avec les démocrates et les républicains américains et qu’il leur avait « rappelé qu’Israël partage les plus grandes valeurs fondamentales des États-Unis : la liberté, la démocratie et la paix ».

L'OTAN accueille Blinken et l'attend sur l'Afghanistan

« Les ministres vont poursuivre leurs consultations sur l’Afghanistan et pour l’instant, toutes les options restent ouvertes », a déclaré lundi le secrétaire général de l’Otan, le Norvégien Jens Stoltenberg, lors de la présentation de la réunion.

Subscribe to our newsletters

Subscribe