Loi controversée sur l’asile : l’Autriche se range du côté du Danemark

Le ministre autrichien de l'Intérieur, Karl Nehammer, prononce un discours à son arrivée à la réunion du Conseil des affaires intérieures à Luxembourg, le 8 juin 2021. [EPA-EFE/JULIEN WARNAND]

Le ministre autrichien de l’Intérieur, Karl Nehammer, s’est félicité de la législation danoise visant à déplacer les demandeurs d’asile vers des pays tiers au fur et à mesure du traitement de leur demande, la qualifiant d’« approche convaincante » pour gérer l’immigration, bien que la Commission européenne ait précédemment condamné la loi danoise pour des raisons juridiques et humanitaires.

M. Nehammer a ajouté qu’il prévoyait de se rendre au Danemark en juin pour voir comment la loi fonctionne dans la pratique. Lors de la réunion des ministres de l’Intérieur de l’UE à Luxembourg, M. Nehammer a également défendu les contrôles aux frontières dans l’espace Schengen.

« Nous ne pouvons pas ouvrir les frontières intérieures tant que les frontières extérieures de l’UE ne sont pas totalement fermées », a indiqué M. Nehammer.

Le ministre de l’Intérieur a également souligné que l’UE avait besoin d’un plan pour renvoyer dans leur pays d’origine « les migrants qui n’ont aucune chance de rester. »

Toutefois, si la réunion du Conseil n’a abouti à aucune conclusion, M. Nehammer s’est montré confiant quant à la possibilité pour l’UE de parvenir à un accord sur une politique commune en matière d’asile et de migration et a qualifié les négociations de « très positives. »

Il y a une semaine, la Commission européenne a qualifié de « primordiale » la nécessité de rétablir l’espace Schengen sans contrôles internes et a présenté plusieurs propositions visant à accroître l’efficacité de la gestion des frontières extérieures de l’UE.

Vers l'approbation du Pacte sur la migration et l'asile sous le mandat de présidence portugaise de l'UE

La Commission européenne espère que le Pacte sur la migration et l’asile sera approuvé au cours de la présidence portugaise du Conseil de l’UE, a déclaré le commissaire à la promotion du mode de vie européen Margaritis Schinas.

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer