Mario Draghi ne veut pas que la finale de l’Euro ait lieu dans un pays où « la contagion se développe »

Le Premier ministre italien Mario Draghi enlève ses écouteurs après avoir donné une conférence de presse avec la Chancelière allemande Angela Merkel en amont du sommet de l'Euro 2021 à la Chancellerie à Berlin, Allemagne, le 21 juin 2021. [ODD ANDERSEN/EPA]

Le Premier ministre italien Mario Draghi a déclaré, en réponse à une question d’un journaliste allemand lors d’une conférence de presse à l’issue de sa rencontre avec la chancelière Angela Merkel à Berlin lundi (21 juin), qu’il « veillera à ce que la finale européenne [de football] n’ait pas lieu dans des pays où la contagion se développe. »

Le commentaire de M. Draghi est intervenu après l’augmentation soudaine des cas de COVID-19 au Royaume-Uni, causée par la propagation du variant Delta, et pourrait faire de Rome une alternative possible pour accueillir le championnat européen. Le gouvernement italien a déclaré qu’il était prêt à augmenter la capacité du stade olympique — où trois matchs ont été joués jusqu’à présent — pour la porter à 50 %, contre 25 % actuellement.

Munich a également été citée comme une option pour accueillir la finale, bien que Budapest ait été écartée en raison des tensions entre Viktor Orbán et les institutions de Bruxelles.

En tout cas, pour l’instant, l’UEFA, qui organise le tournoi, a démenti l’hypothèse de déplacer la finale : « L’UEFA, la Fédération [anglaise] et les autorités anglaises collaborent étroitement et avec succès pour organiser les demi-finales et la finale de l’Euro à Wembley et il n’est pas prévu de changer le lieu de ces matches », a écrit l’organisation dans une note.

Même le gouvernement britannique, consulté par l’Ansa, s’est dit pleinement engagé « à faire en sorte que la finale puisse se dérouler à Wembley [stade de Londres] comme prévu, dans des conditions de santé et de sécurité pour tous ».

En outre, les relations entre le gouvernement de Boris Johnson et l’UEFA sont bonnes depuis que le Premier ministre britannique a menacé les clubs anglais de sanctions sévères pour avoir rejoint la Super League européenne en mai.

Dans l’intervalle, l’équipe nationale italienne s’envolera pour Londres samedi afin de disputer le huitième de finale contre l’Autriche.

Par ailleurs, le comité technico-scientifique italien a donné son feu vert à la levée des restrictions sur le port du masque à l’extérieur, sauf en présence de foules, lundi. La mesure doit maintenant être officiellement lancée par le gouvernement et entrera en vigueur le 28 juin.

Euro : Munich veut un stade aux couleurs LGBT pour recevoir la Hongrie

La balle est maintenant dans le camp de l’UEFA, qui ne devrait pas se prononcer avant d’avoir reçu la demande officielle du maire de Munich.

Subscribe to our newsletters

Subscribe