Plus de 3 500 cas de désinformation prorusse depuis 2015

L’UE a détecté plus de 3 500 cas de « désinformation prorusse » depuis 2015, date de lancement du groupe de travail East Stratcom, chargé de compiler et publier ces fausses informations. Un article d’Euroefe.