Rapport d’ILGA-Europe : La Pologne reste le pays le plus homophobe de l’UE

La Pologne n'a reçu que 13 points sur les 100 de l'index d'ILGA-Europe. [daniel james/Unsplash]

Pour la deuxième année consécutive, la Pologne serait le pays de l’UE le moins favorable aux LGBTI, se classant à une place inférieure à celle de l’année précédente, selon le dernier Rainbow Europe Index publié cette semaine par le groupe de défense ILGA-Europe.

Sur les 100 points possibles, la Pologne n’en a reçu que 13. En Europe, seuls la Biélorussie (12 points), Monaco (11), la Russie (10), l’Arménie (8), la Turquie (4) et l’Azerbaïdjan (2) ont été classés encore plus bas.

ILGA-Europe a critiqué la protection insuffisante accordée à la communauté LGBTI lors des manifestations en Pologne et les restrictions imposées à leur liberté d’expression. « Les gens sont activement attaqués par la police lors d’événements publics, au lieu d’être protégés en raison des résolutions anti-LGBT adoptées par les gouvernements locaux », a déclaré l’organisation.

Lors du séminaire en ligne de mardi (18 mai) sur « la stratégie de la Commission européenne pour combattre l’homophobie, la biphobie et la transphobie » par la représentation de la Commission européenne en Pologne, la commissaire européenne Helena Dalli a souligné qu’en Pologne, certains gouvernements autonomes soutiennent les communautés LGBTIQ, tandis que d’autres les discriminent.

« En Pologne, nous avons à la fois Szprotawa, où le conseil municipal a adopté une déclaration de solidarité avec les LGBTIQ, et plus de 100 municipalités qui ont adopté des résolutions contre la soi-disant ‘idéologie LGBT' », a déclaré Helena Dalli.

Le manuel de police polonais associe homosexualité et "pathologie sociale"

L’alliance du groupe d’opposition de gauche au parlement polonais, a demandé au chef de la police d’expliquer pourquoi un nouveau manuel destiné aux officiers de police et intitulé « Pathologies sociales, problèmes sélectionnés » mentionne la communauté transgenre et LGBT parmi les pathologies sociales.

Subscribe to our newsletters

Subscribe