Vers une réinitialisation des relations commerciales transatlantiques ?

Vers une réinitialisation des liens commerciaux transatlantiques  ? Telle est la conclusion du nouveau rapport de l’AmChamEU publié mercredi (24 mars). [Shutterstock]

D’après un nouveau rapport de la Chambre de commerce américaine, les relations transatlantiques sur le plan économique devraient bientôt se remettre de la crise sanitaire et des tensions générées par l’administration Trump.

Vers une réinitialisation des liens commerciaux transatlantiques  ? Telle est la conclusion du nouveau rapport de l’AmChamEU publié mercredi (24 mars). Dans le dossier, la Chambre de commerce américaine appelle les deux parties à saisir l’opportunité « rare et peut-être éphémère » qui se présente à elles afin de renforcer leurs relations politiques et économiques et de relancer les discussions commerciales.

Dès que les parties effectueront des progrès sur le plan de la relance économique et qu’elles feront table rase des tensions antérieures, elles pourront relancer les négociations sur le Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP) dans l’impasse depuis 2016.

En février 2021, le président américain Joe Biden a annoncé le retour de l’alliance transatlantique, et s’est engagé à renouer les liens avec l’UE.

Joe Biden et Kamala Harris, un nouveau souffle pour Washington

Aujourd’hui (20 janvier), Joe Biden sera sacré 46e président des États-Unis d’Amérique. Un vent de changement souffle sur Washington après quatre années houleuses passées sous l’administration de Donald Trump.

« Dans le meilleur des cas, l’année 2021 permettra une cicatrisation », indique le rapport, faisant référence aux tensions transatlantiques de ces quatre dernières années. Les pourparlers commerciaux ont laissé place à une multitude de sanctions douanières sur fond de guerre commerciale, tandis que Donald Trump refusait mordicus la nomination de nouveaux juges pour siéger au tribunal de l’OMC.

« Les quatre dernières années ont mis le partenariat transatlantique à rude épreuve », peut-on lire dans le document. « Le partenariat a certes plié, mais ne s’est pas brisé. »

Malgré quatre années tumultueuses sur le plan politique et commercial, l’UE est restée le plus grand partenaire de l’Oncle Sam.

En 2019, les revenus des sociétés étrangères américaines affiliées en Europe ont atteint la valeur inédite de 298 milliards de dollars, tandis que les revenus des sociétés européennes affiliées aux États-Unis s’élevaient à 134 milliards d’euros.

Toujours cette année-là, les ventes des filiales étrangères américaines en Europe (3 400 milliards de dollars) surpassaient la totalité des exportations américaines dans le monde (2 500 milliards de dollars) et environ la moitié des ventes des filiales étrangères américaines dans le monde. C’était sans compter la propagation du nouveau coronavirus en 2020, qui a engendré des pertes faramineuses de part et d’autre de l’Atlantique.

Les deux parties sont parvenues à une percée dans les négociations commerciales lors d’un appel téléphonique entre la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le président américain Joe Biden en levant les barrières douanières imposées à la suite du contentieux Boeing-Airbus.

Le Berlaymont a proposé de créer un Conseil du commerce et de la technologie avec la Maison Blanche afin de surmonter les défis numériques posés par les géants technologiques.

L’imposition de l’économie numérique demeure néanmoins un sujet de discorde entre Bruxelles et Washington. Affaire à suivre.

Joe Biden apparaît plus proche de Donald Trump que prévu, selon des experts

Le changement à la Maison Blanche a été un soulagement pour les pays européens, mais malgré les intentions de Joe Biden de reconstruire les relations transatlantiques après l’ère Trump, la politique étrangère du nouveau président présente plus de continuité avec celle de son prédécesseur que prévu.

Subscribe to our newsletters

Subscribe