L’Italie arrête un officier accusé d’espionnage pour la Russie

Le ministre italien des Affaires étrangères Luigi Di Maio déclaré qu’il avait convoqué l’ambassadeur russe pour exprimer « la ferme protestation du gouvernement italien » et pour notifier « l’expulsion immédiate des deux fonctionnaires russes impliqués dans cette affaire très grave ». [YVES HERMAN/EPA]

Un officier supérieur de la marine italienne et un officier russe en poste en Italie ont été arrêtés mardi (30 mars) par la police militaire italienne, pour espionnage et divulgation de secret.

Selon la reconstitution faite au Sénat par le ministre italien des Affaires étrangères Luigi Di Maio mercredi (31 mars), les deux hommes ont été arrêtés immédiatement après que l’officier italien a échangé des documents avec l’officier russe qui, selon M. Di Maio, seraient « classifiés ».

L’officier italien est désormais en état d’arrestation, tandis que l’officier russe sera expulsé du pays.

Dans une publication sur Facebook mercredi matin, M. Di Maio a écrit qu’il avait convoqué l’ambassadeur russe pour exprimer « la ferme protestation du gouvernement italien » et pour notifier « l’expulsion immédiate des deux fonctionnaires russes impliqués dans cette affaire très grave ».

Dans une note, l’ambassade de Russie à Rome a confirmé « l’arrestation d’un fonctionnaire du bureau de l’attaché militaire », ajoutant qu’elle « vérifie les circonstances de l’incident. Pour l’instant, nous considérons qu’il est inapproprié de faire des commentaires. En tout état de cause, nous espérons que ce qui s’est passé n’aura pas d’incidence sur les relations bilatérales entre la Russie et l’Italie ».

Si l’histoire se confirme, il s’agira de l’un des cas d’espionnage les plus graves survenus en Italie depuis la guerre froide.

La Bulgarie expulse deux autres diplomates russes

Le ministère bulgare des affaires étrangères a déclaré deux diplomates russes persona non grata et leur a donné 72 heures pour quitter le pays, a annoncé le ministère lundi (22 mars).

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer