Cinquante ans après Eichmann, le mal sévit encore dans le monde

DISCLAIMER: Toutes les opinions affichées dans cette colonne reflètent l'avis de l'auteur, pas celle d'EURACTIV Media network.

 
Cinquante ans après le procès d’Adolf Eichmann, nous devons garder à l’esprit que les horreurs de l’Holocauste, aussi inimaginables soient-elles, se sont produites dans ce monde et nous nous devons de reconnaître qu’aujourd’hui, le mal sévit toujours, a déclaré Moshe Kantor, le président du Congrès juif européen.

Subscribe to our newsletters

Subscribe