Agrofert Holding lance une campagne contre la résolution du Parlement européen

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

PRAGUE

Agrofert Holding lance une campagne contre la résolution du Parlement européen. Agrofert Holding – le géant de l’agrochimie anciennement détenu mais toujours contrôlé par le Premier ministre tchèque Andrej Babiš – a envoyé des messages via Twitter à plusieurs législateurs européens, les exhortant à voter contre une résolution critiquant le conflit d’intérêts de M. Babis, sur laquelle le Parlement européen doit se prononcer mercredi (9 juin). (Aneta Zachová, EURACTIV République tchèque)

BERLIN

L’agence de renseignement de Saxe accusée de sauvegarder des données parlementaires. L’agence de renseignement de Saxe a été accusée d’avoir stocké illégalement les données d’hommes politiques, notamment de députés du Parti social-démocrate (SPD) et des Verts. (Nikolaus J. Kurmayer, EURACTIV Allemagne)

PARIS

Emmanuel Macron giflé dans la Drôme. Le chef de l’État a été giflé lors d’un déplacement à Tain-L’Hermitage hier (8 juin). Scène qui a suscité l’émoi en France : de nombreuses personnalités politiques, dont Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen, ont condamné l’attaque sur le président. Le Premier ministre Jean Castex a, de sa part, appelé à un « sursaut républicain », déclarant que « la politique, ça ne peut en aucun cas être la violence ». L’assaillant a été interpellé. (Magdalena Pistorius, EURACTIV France)

Lire également : Le scandale du « dieselgate » se relance en France avec Renault

BRUXELLES

La Belgique passe à l’étape suivante de l’assouplissement des restrictions. À partir de mercredi (9 juin), le secteur belge de l’hôtellerie et de la restauration pourra servir les clients à l’intérieur de 5h à 23h30. L’utilisation d’un appareil de mesure de la qualité de l’air (détecteur de CO2) est obligatoire, ainsi que des mesures supplémentaires de ventilation ou de purification de l’air. En cas de manquements, les établissements seront menacés de fermeture immédiate. (Alexandra Brzozowski, EURACTIV.com)

VIENNE | COPENHAGUE

L’Autriche se range du côté du Danemark sur la loi controversée sur l’asile. Le ministre autrichien de l’Intérieur, Karl Nehammer, a salué la législation danoise visant à déplacer les demandeurs d’asile vers des pays tiers au fur et à mesure du traitement de leur demande, la qualifiant d’« approche convaincante » pour gérer la migration, bien que la Commission européenne ait précédemment condamné la loi danoise pour des raisons juridiques et humanitaires. Lire plus… (Oliver Noyan, EURACTIV Allemagne)

LUXEMBOURG

Le ministre s’excuse après avoir demandé la suppression d’un article. Le ministre de la Sécurité intérieure, Henri Kox, a été contraint de présenter ses excuses après qu’un porte-parole de son ministère a demandé au site d’information Reporter.lu de supprimer un article sur la réforme de la police.

Le porte-parole avait envoyé un courriel indiquant « Je vous demande de bien vouloir supprimer l’article » à la fin du mois d’avril. Il avait également soumis une liste de 12 passages de l’article que le ministère souhaitait réfuter. M. Kox a nié être à l’origine de cette demande. « Le ministère n’a, à aucun moment, eu l’intention de porter atteinte à la liberté de la presse, ni d’ailleurs de censurer un journaliste », a déclaré M. Kox. (Anne Damiani, EURACTIV France)

LONDRES

Pas de vote sur le rétablissement du budget de l’aide britannique. Le gouvernement n’a pas l’intention de proposer un vote sur le rétablissement du budget de l’aide britannique, ont confirmé des responsables mardi 8 juin, quelques jours après avoir évité de justesse une première défaite majeure au Parlement.

Un groupe de rebelles du parti conservateur, dont l’ancienne première ministre Theresa May, s’apprêtait à infliger une défaite au gouvernement de Boris Johnson en augmentant les dépenses d’aide à l’étranger par le biais d’un projet de loi relatif à la nouvelle agence de recherche du Royaume-Uni, mais le président de la Chambre des communes a déclaré leur amendement irrecevable pour des raisons de procédure.

L’année dernière, le gouvernement a réduit le budget de l’aide britannique de 0,7 % du revenu national à 0,5 %, soit l’équivalent de 4 milliards de livres, dans le cadre des mesures de réduction des coûts prises à la suite de la pandémie de Covid-19.

Les députés devraient explorer d’autres moyens de forcer un vote sur la question dans les prochains jours. (Benjamin Fox, EURACTIV.com)

DUBLIN

Le ministre du Brexit n’est pas un « interlocuteur digne de confiance ». L’eurodéputé Fianna Fáíl Barry Andrews du groupe Renew Europe a déclaré devant une commission parlementaire irlandaise sur le Brexit que le ministre du Brexit David Frost n’était pas un « interlocuteur digne de confiance » et que sa position actuelle contre l’Union européenne n’était pas crédible, révèle le journal The Irish Times. (Paula Kenny, EURACTIV.com)

Lire également : Irlande du Nord : le gouvernement britannique appelle l’UE à la « flexibilité »

HELSINKI

La transparence des salaires divise le marché du travail finlandais. Un groupe de travail mis en place il y a environ un an par le gouvernement de gauche de la Première ministre Sanna Marin pour accroître la transparence des salaires s’est retrouvé dans une situation délicate ces derniers mois, avec des tensions internes qui ont vu la Confédération des industries finlandaises quitter le groupe mais participer au débat en marge. (Pekka Vanttinen, EURACTIV.com)

VILNIUS

Des militants biélorusses organisent un rassemblement en Lituanie et bloquent le trafic vers la Biélorussie. Des militants biélorusses en Lituanie ont organisé un rassemblement mardi (8 juin), visant à bloquer le trafic à destination et en provenance de la Biélorussie au poste-frontière de Medininkai, dans le but de faire pression sur le régime biélorusse pour qu’il ouvre les frontières et appelle à des sanctions plus strictes de l’UE. Lire plus… (Benas Gerdžiūnas, LRT.lt/en)

ROME

L’Italie se prépare à mettre fin à sa mission militaire en Afghanistan. Le ministre italien de la Défense, Lorenzo Guerini, était mardi (8 juin) à Herat, dans l’ouest de l’Afghanistan, où il a assisté à la baisse du drapeau sur la base de Camp Arena, qui abrite le contingent italien dans le pays. (Daniele Lettig, EURACTIV Italie)

MADRID

Lever les restrictions pour les hôtels, restaurants et cafés. Le ministère de la Santé est favorable à la levée progressive des restrictions dans le secteur des hôtels, restaurants et cafés et envisage la réouverture des activités nocturnes dans les régions à risque moyen. (EuroEFE)

VARSOVIE

La plus grande centrale au charbon d’Europe annonce la date officielle de sa fermeture. Polish Energy Group (PGE), une société publique d’électricité appartenant à l’État et la plus grande société productrice d’électricité en Pologne, a annoncé les dates auxquelles elle fermera les blocs successifs de la centrale au charbon de Belchatow, la plus grande centrale au charbon d’Europe. (Martyna Kompała, EURACTIV Pologne)

BUDAPEST

Selon le rédacteur en chef de Demokrata, le comportement du pape est anti-chrétien. Le pape François a voulu humilier la Hongrie en ne visitant le pays que pendant trois heures et en ne rencontrant ni le Premier ministre Viktor Orbán ni le Président János Áder, a déclaré András Bencsik, rédacteur en chef du journal Demokrata, proche du Fidesz, selon Népszava. (Vlagyiszlav Makszimov, EURACTIV.com avec Telex)

BRATISLAVA

Le ministère de la Défense continue d’acheter des équipements militaires en dehors de l’UE. Le ministère slovaque de la Défense a signé cette semaine un accord de 100 millions de dollars avec les États-Unis pour l’achat de deux hélicoptères américains Black Hawk supplémentaires – l’un des nombreux accords récents conclus avec des pays extérieurs à l’UE. (Lucia Yar, EURACTIV Slovaquie)

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer