Athènes craint une nouvelle crise migratoire à la frontière avec la Turquie

L’actu en capitales décrypte l’info de toute l’Europe, grâce au réseau de rédactions d’Euractiv.

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici.

ATHÈNES

Nouvelle crise migratoire à la frontière terrestre ? Les médias grecs ont rapporté qu’environ 6 000 migrants s’étaient progressivement rassemblés à la frontière gréco-turque d’Evros dans la nuit du 3 au 4 juin, ce qui a suscité des inquiétudes à Athènes. La Grèce redoute qu’Ankara ait l’intention de répéter le scénario de fin février, lorsqu’elle avait autorisé des milliers de migrants à entrer sur le territoire de l’UE. (Sarantis Michalopoulos, Euractiv.com)

BERLIN

La saga de l’aéroport de Berlin se poursuit. Après l’annonce initiale de la fermeture définitive de l’aéroport de Berlin-Tegel à partir du 15 juin, il s’avère que celui-ci ne fermera pas de sitôt en réalité. Avec la reprise du transport aérien, le nombre de passagers a augmenté. En conséquence, les deux aéroports de Berlin, Schönefeld et Tegel, seront nécessaires jusqu’au dernier jour d’activité de ce dernier, fixé au 8 novembre.

Par ailleurs, le ministre des Affaires étrangères, Heiko Maas, a annoncé que l’Allemagne allait lever son avertissement aux voyageurs pour la plupart des pays européens. (Sarah Lawton, Euractiv Allemagne)

VIENNE

L’Autriche ouvre ses frontières à tous les pays, à l’exception de l’Italie. Les voyageurs en provenance d’Allemagne, du Liechtenstein, de Suisse, de Slovaquie, de Slovénie, de République tchèque et de Hongrie ne devront plus passer par les contrôles frontaliers à partir de ce jeudi 4 juin. Mais « les chiffres ne le permettent pas pour l’Italie », a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Alexander Schallenberg, mercredi 3 juin. Il a néanmoins souligné que la situation de l’Italie s’était améliorée et que les frontières méridionales de l’Autriche pourraient également s’ouvrir à la suite de l’évaluation de la semaine prochaine. (Philipp Grüll, Euractiv Allemagne)

BRUXELLES

Retour à la « nouvelle normalité ». La Belgique devrait entrer dans la phase 3 des mesures de déconfinement lundi 8 juin, avec la réouverture des hôtels, des bars et des restaurants, l’extension de la vie sociale et l’assouplissement des restrictions touristiques, a déclaré le Conseil national de sécurité (Alexandra Brzozowski, Euractiv.com)

HELSINKI

Un budget étoffé. Le gouvernement finlandais a accepté mardi 2 juin d’ajouter un supplément de 5,5 milliards d’euros à son budget, destiné aux services publics de base, à l’éducation et aux infrastructures de transport écologiques. Si l’opposition juge certaines mesures justifiables, elle accuse néanmoins le gouvernement de dépenses inconsidérées. (Pekka Vänttinen, Euractiv.com)

STOCKHOLM

Remise en question de la stratégie concernant le COVID-19. Anders Tegnell, l’épidémiologiste suédois responsable de la stratégie nationale de lutte contre la pandémie, a déclaré qu’il avait des doutes sur la manière dont son pays avait géré la pandémie de COVID-19. La Suède a adopté une stratégie très différente de celle de la plupart des pays, fondée sur des recommandations plutôt que sur des restrictions. Les restaurants et les bars, par exemple, sont restés ouverts. Selon la radio suédoise, le changement d’attitude d’Anders Tegnell s’explique par les taux de mortalité élevés du pays. Le bilan quotidien de la Suède est d’environ 50 morts – 4 542 décès avaient été enregistrés en date du mercredi 3 juin. « Si ce genre de maladie nous frappait à nouveau (…) je dirais que nos actions devraient se situer quelque part entre ce que la Suède et le reste du monde ont fait », a-t-il déclaré. (Pekka Vänttinen, Euractiv.com)

ROME

Rome désapprouve la décision de Vienne sur ses frontières. Le ministre italien des Affaires étrangères, Luigi Di Maio, a exprimé sa désapprobation après que le gouvernement autrichien a décidé que la frontière avec l’Italie resterait fermée. « L’individualisme va à l’encontre de l’esprit communautaire et nuit à la fois à l’Europe et au marché unique », aurait-il déclaré à l’issue d’une réunion avec ses collaborateurs. Le ministre est toutefois convaincu que la situation va évoluer positivement pour l’Italie dans les prochains jours.

En attendant, les régions italiennes ont rouvert leurs frontières intérieures mercredi 3 juin. Pour la première fois depuis plus de deux mois, les citoyens peuvent se déplacer entre les régions sans formulaire d’auto-certification. Cela a causé des problèmes dans certaines villes, Milan connaissant des problèmes d’encombrement dans les gares et un trafic dense sur les autoroutes, en particulier près de la frontière avec la France et Monaco. (Alessandro Follis, Euractiv Italie)

MADRID

Le Parlement approuve la prolongation de « l’état d’alerte ». Le Parlement espagnol a donné son accord au gouvernement mercredi 3 juin pour prolonger, pour la dernière fois, l’« état d’alerte » du pays, qui restera donc en vigueur jusqu’au 21 juin. (Euroefe)

LISBONNE

Le plan national post-COVID doit être approuvé. Le gouvernement portugais approuvera ce jeudi 4 juin un plan national pour répondre à la crise sociale et économique causée par la pandémie. Le programme portugais de stabilisation économique et sociale comprendra des mesures visant à renforcer l’éducation, y compris l’enseignement supérieur, et à améliorer l’accès des jeunes à l’emploi et au logement, a déclaré le Premier ministre António Costa mercredi 3 juin. (Pedro Morais Fonseca, lusa.pt)

VARSOVIE

Nouvelle date pour l’élection présidentielle. La présidente du Parlement, Elizabeth Witek, a annoncé que la nouvelle date de l’élection présidentielle en Pologne avait été fixée au 28 juin. Celle-ci avait été initialement prévue le 10 mai. Le scrutin se déroulera dans les bureaux de vote, mais les personnes isolées ou en quarantaine pourront avoir recours au vote par correspondance. (Łukasz Gadzała, Euractiv Pologne)

PRAGUE

Le V4 divisé. Le groupe des quatre de Visegrad devrait trouver une position commune sur le fonds de relance post-COVID-19 prévu par l’Europe, ont déclaré les Premiers ministres tchèque et slovaque, Andrej Babiš et Igor Matovič, mercredi 3 juin à Prague. La République tchèque et la Hongrie sont en désaccord avec la forme actuelle du plan de relance de l’UE, alors que la Pologne et la Slovaquie le soutiennent. Les quatre premiers ministres discuteront de la question lors du sommet du V4 qui aura lieu en République tchèque le 11 juin. (Ondřej Plevák, Euractiv République tchèque)

BUDAPEST

Vert, mais pas assez. Le Parlement hongrois a adopté mercredi 3 juin deux lois qui codifient l’objectif de neutralité carbone pour 2050 et désignent le changement climatique comme étant l’un des problèmes les plus importants de notre époque. L’opposition n’a cependant pas voté ces projets de loi, bien qu’elle ait elle-même soumis les textes originaux, rapporte l’agence Index. En effet, les élus de l’opposition ont affirmé que les législateurs du Fidesz, majoritaires, avaient trop modifié les propositions, édulcoré les objectifs du texte original, et l’avaient vidé de sa substance en supprimant les subventions vertes par exemple. Alors que l’un des projets de loi proposé par l’opposition appelait à déclarer l’urgence climatique, la version qui a été adoptée ne fait état que de la protection du climat. (Vlagyiszlav Makszimov, Euractiv.com)

SOFIA

Levée des mesures de confinement. Toutes les mesures restrictives seront levées en Bulgarie le 15 juin, a annoncé le Premier ministre Boyko Borissov, mercredi 3 juin. Il a ajouté qu’après cette date, seules les mesures de distanciation sociale resteraient en place. Le Premier ministre a également admis que de nombreuses mesures approuvées pendant la pandémie n’étaient pas très bien pensées, comme le port obligatoire du masque à l’intérieur, associé à l’autorisation d’ouverture des restaurants. La Bulgarie a signalé 22 nouveaux cas de COVID-19, dont neuf concernent le personnel médical et deux des enfants de moins de deux ans, qui n’ont pas besoin de prise en charge hospitalière. (Krassen Nikolov, Euractiv Bulgarie)

Subscribe to our newsletters

Subscribe
CONTRIBUER