Les Balkans se préparent à une nouvelle crise migratoire

[EPA/DIMITRIS TOSIDIS]

L’actu en capitales décrypte l’info de toute l’Europe, grâce au réseau de rédactions d’Euractiv.

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

SOFIA

Chaos à la frontière gréco-turque. En raison de l’arrivée en masse des migrants turcs à la frontière grecque, les dirigeants de la région des Balkans demandent à l’UE de prendre des mesures immédiates pour éviter que la crise migratoire de 2015 ne se reproduise. À Sofia, le Premier ministre bulgare Boyko Borissov doit rencontrer le président turc Recep Tayyip Erdoğan ce 2 mars, et appelle l’UE à « tout faire » et à « rapidement » donner à la Turquie l’argent dont elle a besoin pour réadmettre les réfugiés et s’en occuper. (Krassen Nikolov | Euractiv Bulgarie)

ZAGREB

La Croatie est prête. À Zagreb, le ministre des Affaires intérieures, Davor Bozinovic, a déclaré que la Croatie était prête à accueillir une nouvelle vague de migrants à ses frontières. « Nous avons des plans en cas d’escalade [de la situation], mais c’est une question qui doit être traitée diplomatiquement », a-t-il déclaré, ajoutant que la vague de migration actuelle est exactement la même que celle de 2015. « L’UE n’a pas retenu la leçon », a-t-il souligné. (Karla Junicic | Euractiv Croatie)

BELGRADE

Les migrants ne resteront pas en Serbie. À Belgrade, le ministre serbe des Affaires étrangères, Ivica Dacic, a promis dimanche 1er mars que la Serbie « [traiterait] les migrants de manière juste », mais a averti qu’elle ne les laisserait pas rester « piégés » en Serbie en masse. (Euractiv Serbie)

BERLIN

Le SPD et les Verts appellent à des « actions concrètes ». Après la fusillade du 19 février à Hanau, les sociodémocrates allemands (SPD) et les Verts ont proposé ce week-end des mesures concrètes pour lutter contre le racisme dans le pays. Les deux partis souhaitent créer un « commissaire au racisme » indépendant, et le SPD a l’intention de mettre la question à l’ordre du jour de la prochaine réunion du comité de la Grande Coalition, le 8 mars. (Sarah Lawton | Euractiv Allemagne)

VIENNE

Tentative de parité. Depuis janvier 2018, toutes les entreprises autrichiennes cotées en bourse ou de plus de 1 000 employés doivent compter au moins 30 % d’hommes ou de femmes, et ne peuvent donc afficher plus de 70 % de personnel du même sexe. Toutefois, aucune amende n’est prélevée en cas de non-respect de cette règle. Si aucun candidat à un poste n’a été trouvé, la position reste tout simplement vacante. (Philipp Grüll | Euractiv Allemagne)

PARIS

Surprise sur la loi des retraites. En pleine crise du coronavirus, le gouvernement français a « surpris » les députés en recourant samedi à une procédure qui permet de voter une loi au Parlement sans vote — l’article 49.3 de la Constitution, concernant la loi sur les retraites. (Euractiv France)

BRUXELLES

Pourparlers sur le coronavirus. Ce week-end, une réunion ministérielle d’urgence a été convoquée par la Première ministre belge Sophie Wilmès (MR) pour examiner les mesures à prendre en réponse à la crise du coronavirus. (Alexandra Brzozowski | Euractiv.com)

HELSINKI

Des millions d’euros pour une solution durable. Helsinki a lancé un concours pour trouver un système de chauffage urbain durable. La solution ne doit pas reposer sur un chauffage à base de combustibles fossiles ou de biomasse. L’objectif est de se débarrasser définitivement du charbon . (Pekka Vänttinen | Euractiv.com)

LONDRES

Le protégé de Boris Johnson s’éclipse. La ministre de l’Intérieur, Priti Patel, se retrouve au centre d’une dispute après que le plus haut fonctionnaire de son département, Philip Rutnam, a démissionné samedi en invoquant une campagne « vicieuse et orchestrée » menée contre lui par la ministre. (Benjamin Fox | Euractiv.com)

DUBLIN

Une école touchée par le coronavirus. Une école secondaire de l’est de l’Irlande doit fermer pendant deux semaines après l’annonce du premier cas de coronavirus dans la région. Le médecin-chef du ministère de la Santé, le docteur Tony Holohan, indique que le patient avait été en contact étroit avec des élèves et des enseignants de cette école. Il souligne que le secret médical doit être respecté, dans ce cas-ci comme dans les autres cas. (Samuel Stolton | Euractiv.com)

MADRID

Nouveaux cas de coronavirus. Alors que les cas de coronavirus continuent de grimper en flèche en UE, les autorités sanitaires espagnoles ont signalé dimanche un total de 73 nouveaux cas en Espagne. Toutefois, bien que 45 % des Espagnols se disent « très préoccupés » par la propagation du virus dans le pays, 48 % des sondés pensent qu’il y a très peu de chances qu’ils attraperont la maladie. (Euroefe)

LISBONNE

Frein au chantier du nouvel aéroport. Après des dizaines d’années de pourparlers sur l’emplacement du deuxième aéroport de Lisbonne, les travaux devaient enfin commencer cette année, mais une loi donnant aux autorités locales le droit de veto sur le projet menace de mettre un frein aux travaux. L’association des compagnies aériennes du Portugal (RENA) fait pression sur le gouvernement et le concessionnaire de l’aéroport de Lisbonne (ANA) pour que les travaux soient achevés au plus vite. (Carla Jorge et Jorge Eusébio | Lusa.pt)

ROME

Enquête sur Alitalia. La Commission a ouvert une enquête approfondie pour savoir si la décision prise par le gouvernement italien en décembre dernier de prêter 400 millions d’euros à la compagnie aérienne nationale Alitalia constituait une aide d’État légale. Le prêt accordé par Rome était apparemment destiné à aider l’entreprise à rationaliser ses activités afin de vendre ses actifs. (Sam Morgan | Euractiv.com)

ATHÈNES

Charles Michel en Grèce. Le chef du Conseil européen, Charles Michel, a exprimé hier son soutien total aux efforts menés par la Grèce pour protéger les frontières européennes. « Nous suivons de près la situation sur le terrain. Je me rendrai à la frontière gréco-turque mardi », a-t-il indiqué sur Twitter. (Euractiv Grèce)

PRAGUE

Le virus se propage. Le ministre de la santé tchèque a confirmé les trois premiers cas de coronavirus dans le pays. Ils ne semblent pas être liés, mais les trois patients, dont un étudiant américain, se trouvaient récemment en Italie. Andrej Babiš, le président tchèque, suggère d’interdire les vols directs en provenance de Milan et de Venise. (Ondřej Plevák | Euractiv République tchèque)

BUCAREST

Éligibilité au Fonds de transition. Six départements de Roumanie sont éligibles Fonds de transition juste, selon une analyse préliminaire de la Commission citée par l’eurodéputé Siegfried Muresan. L’exécutif européen prévoit en effet d’allouer quelque 10 % des 7,5 milliards d’euros de fonds pour les projets roumains. (Euractiv Roumanie)

SARAJEVO

Fête nationale à moitié reconnue. Depuis que la Bosnie-Herzégovine a déclaré son indépendance en 1992, seule la moitié du pays célèbre la fête nationale du 1er mars — à savoir principalement les Bosniaques et les Croates de souche. L’autre partie de la Bosnie-Herzégovine, majoritairement serbe, fête quant à elle son indépendance le 9 janvier, le 1er mars n’étant qu’un jour de travail normal. (Željko Trkanjec | Euractiv Hongrie)

Subscribe to our newsletters

Subscribe
CONTRIBUER