Comment une Allemagne « verte » pourrait secouer l’Europe

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

BERLIN

Comment une Allemagne « verte » pourrait secouer l’Europe. La possibilité que l’Allemagne sorte des élections de septembre avec un chancelier vert est examinée avec prudence au niveau européen. Dans un entretien avec EURACTIV Allemagne, l’ancien ministre allemand de l’Environnement, Jürgen Trittin, a expliqué l’approche des Verts vis-à-vis de l’Europe.

« Beaucoup de choses vont changer, l’Europe doit s’y habituer, peu importe qui devient chancelier », a déclaré M. Trittin, soulignant la « douleur fantôme » du départ prévu de la chancelière sortante Angela Merkel après 16 ans à la tête de la plus grande économie d’Europe.

M. Trittin a prévu les changements qui pourraient intervenir au niveau de la politique étrangère, de la position de l’UE à l’égard de la Turquie et de l’Europe de l’Est, ainsi qu’une éventuelle collaboration avec d’autres partis allemands pour former rapidement un gouvernement. Lire plus… (Oliver Noyan, EURACTIV Allemagne)

L’Allemagne adopte une loi « humanitaire » sur la chaîne d’approvisionnement. Vendredi (11 juin), le Bundestag allemand votera sur une loi relative à la chaîne d’approvisionnement, ce qui pourrait constituer « une percée pour l’application des droits de l’homme », selon le ministre allemand du Travail, Hubertus Heil. Cependant, l’industrie et les organisations de la société civile ont déclaré qu’elles n’étaient pas satisfaites. (Oliver Noyan, EURACTIV Allemagne)

INSTITUTIONS EUROPÉENNES

Le Parlement européen exige la fin de l’élevage en cage en Europe d’ici 2027. Le Parlement européen soutient la fin de l’élevage en cage en Europe. Lors d’un vote très attendu, les eurodéputés ont adopté ce jeudi (10 juin) une proposition de résolution portant sur l’initiative citoyenne « End the Cage Age » (Pour une nouvelle ère sans cage). (Magdalena Pistorius, EURACTIV France)

PARIS

Conseil de l’Environnement et de l’Énergie : les batteries à l’ordre du jour. Les ministres européens de l’Environnement se rassemblent ce jeudi et vendredi (10 et 11 juin) à Luxembourg lors du Conseil de l’Environnement et de l’Énergie pour discuter notamment des batteries et déchets de batterie. Un sujet essentiel pour la France qui souhaite faire avancer le dossier plus vite.

La France a une approche ambitieuse du rapport et est « en faveur d’un durcissement du texte pour avoir des résultats rapidement », précise le ministère de la Transition écologique, contacté par EURACTIV France.

Pour cela, la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili souhaite que le calendrier de mise en œuvre soit avancé d’environ un an, ce qui l’amènerait à 2024. Lire plus… (Clara Bauer-Babef, EURACTIV France)

Lire également : Emmanuel Macron annonce la fin de l’opération Barkhane au Sahel

VIENNE

Les Verts autrichiens rejettent l’attaque de l’ÖVP contre le système judiciaire, une fois de plus. « Les attaques répétées et sans nuances contre le système judiciaire et en particulier le parquet économique et anti‑corruption (WKStA) sont inacceptables », a tweeté jeudi (10 juin) la ministre verte de la Justice Alama Zadic. (Oliver Noyan, EURACTIV Allemagne)

BRUXELLES

Johnson & Johnson pour les moins de 41 ans : oui en Flandre, non dans les autres régions. Les Flamands de moins de 41 ans pourront bientôt opter volontairement pour le vaccin Johnson & Johnson, a annoncé le ministre flamand du Bien-être Wouter Beke à l’issue d’une réunion des ministres belges de la Santé jeudi (10 juin). Les autres régions belges ne lui emboîteront pas le pas. (Alexandra Brzozowski, EURACTIV.com)

DUBLIN

La commissaire à la protection des données va interroger quatre grands partis politiques. La commissaire à la protection des données, Helen Dixon, effectue un audit de quatre des principaux partis politiques irlandais – Sinn Féin, Fianna Fáil, Fine Gael et le Parti vert – en raison de préoccupations concernant leur utilisation des données dans le passé, révèle la BBC. (Paula Kenny, EURACTIV.com)

LONDRES

États-Unis-Royaume-Uni : approbation d’une vaste Charte atlantique. Le président américain Joe Biden et le Premier ministre britannique Boris Johnson se sont mis d’accord jeudi (10 juin) sur une vaste Charte atlantique avant le sommet du G7 de vendredi (11 juin).

La nouvelle Charte, qui remplace un document similaire convenu il y a 80 ans entre Franklin Roosevelt et Winston Churchill, engage les deux parties à travailler ensemble dans les institutions internationales, promouvoir la démocratie, contrer la crise climatique et coopérer en matière de sécurité. (Benjamin Fox, EURACTIV.com)

HELSINKI

Un rapport montre que l’écart de richesse se creuse en Finlande. Un rapport de Statistics Finland montre que l’écart de richesse dans le pays a augmenté progressivement et sans interruption, les 10 % les plus riches possédant désormais 49,6 % de la richesse nette. (Pekka Vanttinen, EURACTIV.com)

STOCKHOLM

Oui à une action militaire pour combattre la violence des gangs. Près de 80 % des Suédois n’auraient aucune objection à ce que des forces armées soient déployées pour aider la police à lutter contre la hausse de la criminalité violente, selon un nouveau sondage de l’Institut SOM, un organisme de recherche indépendant de l’Université de Göteborg. (Pekka Vanttinen, EURACTIV.com)

ROME

L’Italie enquête sur Booking.com pour fraude fiscale « colossale ». La plateforme de réservation en ligne Booking.com est soupçonnée d’avoir commis une fraude fiscale de plus de 153 millions d’euros, a annoncé jeudi (10 juin) la brigade financière italienne à Gênes. Lire plus… (Daniele Lettig, EURACTIV Italie)

MADRID

3,9 milliards d’euros pour faire de Madrid « le meilleur » endroit où vivre. Le maire conservateur (du Parti populaire) de Madrid, José Luis Martínez-Almeida, a annoncé jeudi (10 juin) un plan ambitieux visant à faire de la capitale espagnole « la meilleure ville où vivre et travailler en 2030 », grâce à un investissement initial de 3,9 milliards d’euros provenant de l’UE. (EuroEFE)

VARSOVIE

Pour l’exécutif européen, Varsovie ne peut pas protester la primauté du droit européen. La Commission européenne a demandé à la Pologne de ne pas remettre en cause la primauté du droit communautaire sur la législation nationale, a écrit le commissaire à la justice Didier Reynders dans une lettre envoyée mercredi (9 juin) à Varsovie, exhortant le gouvernement à retirer une requête, en instance devant le Tribunal constitutionnel, visant à contrôler la constitutionnalité de certaines parties des traités de l’UE. Lire plus… (Aleksandra Krzysztoszek, EURACTIV Pologne)

PRAGUE

Conflits d’intérêts : Andrej Babis qualifie le Parlement européen d’« inutile ». En réaction à la résolution du Parlement européen de jeudi (10 juin) critiquant son conflit d’intérêts, le Premier ministre tchèque Andrej Babiš (ANO) a déclaré qu’elle représentait une continuation de l’intervention du Parlement européen dans les affaires intérieures de la République tchèque, allant même jusqu’à qualifier le Parlement d’« institution inutile » dans une interview à la radio. Lire plus… (Ondřej Plevák, EURACTIV République tchèque)

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer