Cyberattaque en Belgique, les soupçons se portent sur la Chine

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

BRUXELLES

Cyberattaque en Belgique, les soupçons se portent sur la Chine. Le ministère belge de l’Intérieur a été la cible d’une cyberattaque qui a permis à des intrus d’accéder à l’ensemble du système informatique du ministère. Selon les experts belges, l’attaque a probablement été orchestrée par la Chine. (Alexandra Brzozowski, EURACTIV.com)

BERLIN

Les propos du ministre de la Santé sur les Balkans occidentaux suscitent l’indignation. Le Premier ministre albanais, Edi Rama, a réagi avec indignation aux propos du ministre allemand de la Santé, Jens Spahn, qui a laissé entendre que la moitié des infections par le nouveau coronavirus survenues en Allemagne l’été dernier pouvaient être attribuées à des visites familiales de migrants dans les Balkans. (Alexandra Brzozowski, EURACTIV.com)

PARIS

Covid-19 : l’Institut Pasteur dévoile des estimations optimistes pour cet été. Si la décroissance actuelle des cas de Covid-19 continue jusqu’au 9 juin, il n’y aura pas de « reprise importante de l’épidémie » cet été selon un rapport de l’Institut, publié samedi (22 mai).

Sur la chaîne de télévision France Info mardi (25 mai), l’épidémiologiste à l’Institut Pasteur et membre du conseil scientifique, Arnaud Fontanet, s’est réjoui de la baisse des nouveaux cas de Covid-19 en France, soulignant « une dynamique très favorable ».

En revanche, si une reprise de l’épidémie est observée à partir du 19 mai (date de réouverture des restaurants et lieux culturels), alors la situation sanitaire cet été serait plus « incertaine ».

Les scientifiques de l’Institut Pasteur se veulent néanmoins rassurants, avançant que « ce rebond resterait plus petit que la troisième vague de la pandémie ». (Clara Bauer-Babef, EURACTIV France)

Lire également : Déconfinement : la France ajoute un « cahier de rappel numérique » à son application TousAntiCovid

VIENNE

Les partenaires de la coalition autrichienne s’affrontent sur l’assouplissement des restrictions. Alors que le ministre vert autrichien de la Santé, Wolfgang Mückstein, a critiqué l’annonce faite samedi (22 mai) par le chancelier Sebastian Kurz sur un nouvel assouplissement des restrictions actuelles, il a depuis changé d’avis et tente même de rivaliser avec lui en ce qui concerne les dates de réouverture. (Oliver Noyan, EURACTIV Allemagne)

LUXEMBOURG

Le Luxembourg va lancer le passeport Covid-19 avant l’UE. Le Luxembourg envisage d’émettre un passeport Covid-19 avant le déploiement à l’échelle européenne, a déclaré une source gouvernementale au Luxembourg Times, afin d’accélérer la réouverture de l’économie. « Nous sommes pratiquement prêts avec la solution et le lancement pourrait opportunément coïncider avec l’expiration des restrictions actuelles liées à la pandémie, le 12 juin », a déclaré la source. « Le dernier élément sur lequel nous travaillons actuellement est d’équiper […] les autorités d’une application qui lirait les données stockées dans les certificats. »

Le certificat indiquera si une personne a été entièrement vaccinée, si elle s’est rétablie de la Covid-19 ou si elle a été récemment testée négative. (Anne Damiani, EURACTIV France)

DUBLIN

Le certificat numérique européen devrait être déployé en Irlande à partir de la mi-juillet. Le certificat numérique européen tant attendu devrait être opérationnel à partir de la mi-juillet, a annoncé le Premier ministre Micheal Martin lors d’une réunion avec les autres dirigeants européens à Bruxelles. (Paula Kenny, EURACTIV.com)

HELSINKI

Annika Saarikko, nommée nouvelle ministre des Finances de la Finlande. La présidente du Parti du centre, Annika Saarikko, a été nommée ministre des Finances de la Finlande, replaçant ainsi son collègue de parti, Matti Vanhanen, mercredi (26 mai). (Pekka Vanttinen, EURACTIV.com)

ROME

L’Italie demande qu’un sous-ensemble de pays de l’UE s’entraide pour gérer les migrations. La gestion des débarquements de migrants doit être « équilibrée, humaine et efficace » non seulement par l’Italie, mais par l’ensemble de l’UE. Il devrait y avoir, au moins à court terme, « un sous-ensemble de pays qui s’entraident » dans la gestion des migrations par opposition à une obligation de relocalisation, a déclaré le Premier ministre italien Mario Draghi lors d’une conférence de presse mardi (25 mai) à l’issue du sommet du Conseil européen. Lire plus… (Daniele Lettig, EURACTIV Italie)

Lire également : Refoulement de migrants : recours contre Frontex devant la justice européenne

MADRID

Plans de chômage partiel : l’Espagne engagée dans une course contre la montre. L’association patronale espagnole (CEOE) a rejeté mardi (25 mai) la dernière proposition avancée par le ministre de la Sécurité sociale José Luis Escrivá, visant à prolonger au-delà de la date limite du 31 mai les régimes simplifiés de recours au chômage partiel connus sous le nom d’ERTE, qui protègent actuellement quelque 600 000 emplois. (EuroEFE)

ATHÈNES

Détournement d’un avion par le Belarus : aucune information sur l’implication russe. Le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a déclaré qu’il n’y avait aucune information sur une quelconque implication de la Russie dans le détournement d’un avion par l’État biélorusse ce week-end.

« La discussion sur la Russie était plus générale et de nature stratégique », a indiqué M. Mitsotakis aux journalistes après le sommet de l’UE, mardi (25 mai) à Bruxelles. (Sarantis Michalopoulos, EURACTIV.com)

Lire également : Détournement d’un avion par la Biélorussie : l’UE hésite face à un éventuel « lien avec Poutine »

LISBONNE

La contribution du Portugal à la stratégie numérique européenne. La transformation numérique de la façon dont les Européens vivent et font des affaires est l’une des priorités de la présidence portugaise du Conseil de l’UE, qui se termine le 30 juin. Pour savoir ce qui a été réalisé et ce que le successeur du Portugal, la Slovénie, devrait poursuivre, EURACTIV s’est entretenu avec Hugo Santos Mendes, vice-ministre portugais des Communications. Lire plus… (Luca Bertuzzi, EURACTIV.com)

VARSOVIE

La compagnie aérienne polonaise LOT suspend ses vols vers Minsk. La plus grande compagnie aérienne polonaise a gelé mardi (25 mai) ses liaisons avec la capitale du Bélarus et a établi des itinéraires de vol alternatifs au-dessus de son territoire en réponse à l’arrestation par les autorités bélarusses du journaliste dissident Roman Protasevich, dimanche (23 mai), après que le vol Ryanair à bord duquel il se trouvait a été détourné vers Minsk. (Monika Mojak, EURACTIV Pologne)

Lire également : Avion intercepté par le Bélarus : des implications juridiques inédites

PRAGUE

La République tchèque va nommer un cinquième ministre de la Santé pendant la pandémie. Le ministre tchèque de la Santé, Petr Arenberger, qui était le quatrième à occuper le poste de ministre depuis le début de la pandémie, a annoncé sa démission mardi (25 mai) à la suite de la pression croissante exercée ces derniers jours sur les irrégularités dans sa déclaration fiscale. Lire plus… (Aneta Zachová, EURACTIV République tchèque)

BUDAPEST

Les dirigeants de Budapest ont rejoint les discussions sur le plan de relance à la dernière minute. Les dirigeants de Budapest n’ont tenté de se joindre aux consultations sociales sur le plan de relance du gouvernement qu’à la dernière minute, selon un fonctionnaire du bureau du Premier ministre, révèle le Daily News Hungary. (Željko Trkanjec, EURACTIV Croatie)

BRATISLAVA

Corruption : le ministre slovaque de l’Agriculture démissionne. Le ministre de l’Agriculture Ján Mičovský (OĽaNO) a annoncé mardi (25 mai), lors d’une conférence de presse, qu’il allait démissionner à la suite de la mise en examen de sa candidate au Fonds foncier slovaque Gabriela Bartošová, pour sa participation à une affaire de corruption présumée. (Marián Koreň, EURACTIV Slovaquie)

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer