Dans les Balkans, le « passeport vert » de l’UE souffle sur les braises

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l'info à travers l'Europe

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

SOFIA | BELGRADE

Dans un effort visant à stimuler le tourisme cette année, la Bulgarie souhaite reconnaître les vaccins non autorisés par l’Agence européenne des médicaments (EMA) dans son certificat de vaccination. On ne sait pas encore si le « passeport vert » de l’UE, qui doit être présenté prochainement par la Commission européenne, prendra en compte les vaccins non approuvés par l’UE, mais la commissaire Ylva Johansson a laissé entendre que ce ne serait probablement pas le cas. (Krassen Nikolov, Euractiv Bulgarie)

Lire également : Passeport vaccinal : le président serbe juge l’idée « scandaleuse »

BERLIN

La CDU de Mme Merkel essuie des défaites record aux élections régionales. Les chrétiens-démocrates allemands (CDU) ont subit des défaites record lors de deux élections régionales, dimanche 14 mars. Ces résultats s’expliquent, entre autres, par la lenteur du déploiement du vaccin contre le nouveau coronavirus et le scandale de corruption au sein du parti. (Alexandra Brzozowski, Euractiv.com)

PARIS

Jean Castex sur Twitch. Le Premier ministre a répondu dimanche (14 mars) aux questions du journaliste Samuel Étienne sur la plateforme internet en direct. « Moi, ce que je voulais, c’est parler avec des personnes qui n’écoutent pas les conférences de presse, ne regardent pas les JT, etc. Je voulais leur dire en toute franchise les choses telles qu’elles sont, rendre compte des décisions que nous prenons », a expliqué le Premier ministre à l’issue des échanges. Plus de 80 000 spectateurs ont assisté à cette interview, au plus fort de l’audience. (Anne Damiani, Euractiv France)

BRUXELLES

La campagne de vaccination flamande vise l’échéance de juillet. Si les vaccins contre la Covid-19 sont livrés comme promis, « chaque personne de plus de 18 ans pourrait recevoir une première dose d’ici au 11 juillet », a déclaré dimanche (14 mars) le ministre flamand de la Santé Wouter Beke (CD&V). (Alexandra Brzozowski, Euractiv.com)

VIENNE

Covid-19 : manquements au sein du ministère de la Santé sur fond de distribution des vaccins. Tandis que Sebastian Kurz a exprimé des soupçons sur le caractère équitable et transparent de la distribution des vaccins contre la Covid-19 par la Commission européenne vendredi (12 mars), l’exécutif a admis au fil du week-end que l’Autriche avait commandé moins de vaccins que ce qui avait été mis à sa disposition. Le chancelier autrichien a exigé la démission de Clemens Martin Auer – chargé par le ministère de coordonner la lutte contre la pandémie et élu en juin vice-président du comité directeur de l’UE pour l’achat des vaccins – et d’Ines Stilling, secrétaire générale du ministère de la Santé. (Philipp Grüll, Euractiv Allemagne)

LONDRES

Rapport : l’armée britannique serait « dépassée » en cas de conflit majeur. L’armée britannique se retrouverait « dépassée » en cas de conflit majeur, selon un rapport très critique des législateurs britanniques publié dimanche (14 mars). Lire plus… (Benjamin Fox, Euractiv.com)

DUBLIN | BELFAST | LONDRES

Le Royaume-Uni s’effrite pour apaiser l’UE, selon la cheffe du DUP. La cheffe du Parti unioniste démocrate (DUP), Arlene Foster, exigent des changements au protocole nord-irlandais alors que les marchandises des grands détaillants britanniques peinent à arriver en Irlande du Nord. (Paula Kenny, Euractiv.com)

STOCKHOLM

L’OTAN serait mal préparée en cas de guerre de grande ampleur, selon un rapport suédois. Les membres de l’OTAN sont mal préparés à l’éventualité d’un conflit de grande ampleur, selon une étude de l’Agence suédoise de recherche sur la défense publiée jeudi (11 mars), qui évalue la puissance militaire de l’Alliance et de ses partenaires par rapport à celle de la Russie. Lire plus… (Pekka Vanttinen, Euractiv.com)

ROME

Covid-19 : L’Italie renforce ses restrictions jusqu’au 6 avril. Toutes les régions italiennes, à l’exception de la Sardaigne, ont – à partir de lundi (15 mars) – renforcé une nouvelle fois leurs mesures restrictives contre la propagation du SARS-CoV-2, classant les régions en zones orange ou rouge et interdisant les déplacements entre régions et zones de résidence jusqu’au 6 avril.

Parallèlement, le nouveau plan de vaccination lancé samedi (13 mars) fera passer le nombre de vaccinations de 170 000 à 300 000, dans le but de passer à 500 000 vaccinations par jour dans la seconde moitié d’avril, a déclaré le nouveau commissaire italien chargé du dossier pandémie, le général de l’armée Francesco Paolo Figliuolo.

« À la fin du mois, nous atteindrons 15 millions de doses. Au trimestre suivant, nous en aurons 52 millions. Au troisième, 84 millions. De plus, le pays devrait recevoir le vaccin unidose Johnson et Johnson à partir d’avril », a-t-il renchéri lors d’un entretien à la télévision, ajoutant que l’objectif était de vacciner 80 % des Italiens d’ici à octobre. (Daniele Lettig, Euractiv Italie)

VARSOVIE

La Pologne va continuer à utiliser le vaccin AstraZeneca malgré les inquiétudes de l’UE. La Pologne a décidé de continuer à administrer le vaccin AstraZeneca alors que plusieurs pays ont cessé de l’utiliser après détection de caillots sanguins chez un petit nombre de patients, a révélé Gazeta Wyborcza, le partenaire d’Euractiv Pologne. (Mateusz Kucharczyk, Euractiv Pologne)

PRAGUE

Pour une distribution équitable des vaccins. Les dirigeants de l’Autriche, de la République tchèque, de la Lettonie, de la Slovénie, de la Bulgarie et de la Croatie ont affirmé, dans une lettre envoyée à la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et au président du Conseil européen Charles Michel, que l’UE distribuait injustement les vaccins contre la Covid-19, déclarant que « les livraisons de doses de vaccins par les sociétés pharmaceutiques aux différents États membres de l’UE n’[étaient] pas effectuées sur une base égale suivant la clé de répartition au prorata de la population ». Lire plus… (Aneta Zachová, Euractiv République tchèque)

BUDAPEST

La Hongrie s’apprête à traverser la semaine la plus difficile depuis le début de la pandémie. La Hongrie devrait être confrontée à sa semaine la plus difficile depuis le début de la pandémie, selon le Premier ministre Viktor Orbán. « Nous traversons les moments les plus sombres avant l’aube », a déclaré M. Orbán à la radio dimanche (14 mars), ajoutant que la Hongrie n’aura pas à demander de l’aide à l’étranger et sera même en mesure d’aider les autres. (Vlagyiszlav Makszimov, Euractiv.com avec Telex)

BRATISLAVA

La démission d’Igor Matovic et de Richard Sulik est la seule solution à la crise, selon la vice-première ministre. Le Premier ministre slovaque Igor Matovič (OĽaNO) et le ministre de l’Économie Richard Sulík (SaS) devraient quitter le gouvernement pour éviter des élections anticipées, selon la vice-première ministre Veronika Remišová (Za ľudí), qui considère leur démission comme la seule solution à la crise gouvernementale actuelle. (Irena Jenčová, Euractiv Slovaquie)

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer