D’après le ministre grec des Affaires étrangères, l’OTAN a tendance à oublier ses valeurs

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

ATHÈNES

Ministre des affaires étrangères : l’OTAN a tendance à oublier ses valeurs. Le ministre grec des Affaires étrangères, Nikos Dendias, a déclaré dans une interview à Asharq Al Aswat qu’il « aimerait que l’OTAN n’oublie pas qu’en plus d’être une alliance de pays, c’est une alliance basée sur des valeurs spécifiques. Et cela oblige l’OTAN, lorsqu’un de ses membres commet une erreur, à le dire clairement. Elle ne l’a pas fait jusqu’à présent ». (Alexandra Brzozowski & Sarantis Michalopoulos, EURACTIV.com)

INSTITUTIONS EUROPÉENNES

Vaccination : l’UE a dépassé les États-Unis, selon des responsables européens. L’UE a dépassé les États-Unis pour le taux de population ayant reçu au moins une dose de vaccin contre le coronavirus, se sont réjouis samedi (17 juillet) des responsables européens sur Twitter, alors que le Vieux Continent a été à la traîne durant des mois. Lire plus… (Agence France-Presse, AFP)

JO de Tokyo : l’UE veut voir son drapeau flotter à la cérémonie d’ouverture. Les dirigeants de l’UE ont déclaré dimanche (18 juillet) qu’ils avaient demandé aux athlètes slovènes, dont le pays assure actuellement la présidence tournante du Conseil de l’UE, d’être autorisés à porter le drapeau étoilé de l’Union ainsi que leur propre drapeau national lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Tokyo. Lire plus… (Alexandra Brzozowski, EURACTIV.com)

BERLIN

Armin Laschet, candidat à la chancellerie, critiqué pour avoir ri pendant les inondations. Armin Laschet, le candidat conservateur désigné pour remplacer Angela Merkel au poste de chancelier, a suscité des critiques cinglantes après avoir été vu en train de rire lors d’un discours du président allemand Frank-Walter Steinmeier sur les inondations dévastatrices qui ont fait plus de 150 morts et de nombreux disparus. (Nikolaus J. Kurmayer, EURACTIV Allemagne)

PARIS

La France va interdire l’abattage des poussins mâles en 2022. La France va interdire la pratique de l’abattage des poussins mâles à partir de 2022, une pratique qui voit 50 millions de poussins mâles tués chaque année, selon le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie.

Cette pratique dénoncée comme barbare par les associations de défense des animaux prendra fin d’ici l’année prochaine.

« La France est le premier pays au monde, avec l’Allemagne, à mettre fin au broyage et au gazage des poussins mâles », a déclaré M. Denormandie dans une interview publiée sur le site du quotidien Le Parisien.

La France, dont la présidence tournante de l’UE débutera en janvier prochain, fera pression pour une mesure similaire au niveau européen, a déclaré dimanche (18 juillet) le ministre de l’Agriculture. Les deux pays vont tenter de convaincre leurs partenaires de l’Union européenne d’interdire cette pratique lors d’un conseil des ministres de l’Agriculture de l’UE lundi (19 juillet), a-t-il ajouté.

À partir de 2022, les éleveurs français devront au contraire s’équiper de machines permettant de détecter le sexe des poussins avant leur éclosion. Pour aider les éleveurs à acheter ce matériel, la France accordera des subventions d’un montant total de 10 millions d’euros.

La castration des porcelets vivants sera également interdite à partir du début de l’année 2022, a précisé M. Denormandie. (Anne Damiani, EURACTIV France)

Lire également : Covid-19 : la France impose des tests de moins de 24 heures à l’entrée depuis plusieurs pays européens

BRUXELLES

La Belgique va demander l’activation du fonds de solidarité de l’UE. La Belgique va demander une aide de plusieurs centaines de millions d’euros au fonds de solidarité de l’Union européenne, les autorités du pays ayant confirmé la mort de 31 personnes à la suite des inondations soudaines qui ont touché le sud-est du pays la semaine dernière. (EURACTIV.com avec The Bulletin)

Lire également : Inondations : l’Europe se mobilise, les bilans s’alourdissent

VIENNE                                                                               

Les chutes de pluie record et les inondations atteignent l’Autriche. Après que l’ouest de l’Allemagne, le Luxembourg, la Belgique et les Pays-Bas ont été frappés par des crues soudaines sans précédent jeudi (15 juillet), des précipitations record ont également provoqué de graves inondations en Autriche au cours du week-end. (Oliver Noyan, EURACTIV Allemagne)

Lire également : Nucléaire : pas de négociations à Vienne avant août, confirme l’Iran

LONDRES | BRUXELLES

Londres peine à reconnaître le certificat numérique Covid de l’UE. Les mesures relatives au vaccin Covid-19 devraient être levées en Angleterre lundi (19 juillet), à l’occasion de ce que l’on appelle la « journée de la liberté ». Mais, les citoyens de l’UE qui espèrent voyager sans entrave dans le pays ne sont toujours pas libres, car le Royaume-Uni ne reconnaît pas encore le certificat numérique Covid de l’UE. (Natasha Foote, EURACTIV.com)

DUBLIN

Pour le Premier ministre irlandais, la situation de la variante Delta « est grave ». Le gouvernement est très préoccupé par la transmissibilité du variant Delta et prévoit un volume élevé de cas, a déclaré samedi (17 juillet) le Premier ministre irlandais Micheál Martin, selon le Irish Times. (Paula Kenny, EURACTIV.com)

ROME

La CEDH rejette les recours des policiers italiens dans l’affaire des violences du G8 de 2001. Vingt ans après le G8 de Gênes, marqué par des violences policières contre les manifestants et la mort de Carlo Giuliani, 23 ans, la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a jugé « irrecevables » les recours présentés par certains policiers condamnés pour le raid policier et les violences dans l’école Diaz, où dormaient les manifestants. (Daniele Lettig, EURACTIV Italie)

MADRID

Cinquième vague : la Catalogne réimpose le couvre-feu. La Haute Cour de justice de Catalogne a autorisé vendredi (16 juillet) un couvre-feu nocturne dans 161 municipalités de la région du nord-est de l’Espagne, alors que les cas de contamination par la Covid-19 se multiplient et que les hôpitaux sont soumis à une pression croissante. (EuroEFE)

NICOSIE

Attendu dans le nord de Chypre, Erdogan entend rester inflexible. Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, se rend mardi (20 juillet) à Varosha, ville-symbole de la division de Chypre, marquant sa volonté de rester inflexible sur une solution à deux États mais aussi son ambition de s’imposer en Méditerranée orientale. Lire plus… (Agence France-Presse, AFP)

VARSOVIE

Donald Tusk : « Je ferai tout pour que la Pologne reste dans l’UE ». L’ancien Premier ministre polonais a déclaré qu’il ferait « tout » pour que la Pologne reste dans l’UE, lors de sa première interview télévisée après son retour à la politique polonaise. Lire plus… (Mateusz Kucharczyk, EURACTIV Pologne)

PRAGUE

Soutien à la proposition de taxe carbone aux frontières de l’UE de la Commission. Le mécanisme d’ajustement carbone aux frontières (MACF) proposé par la Commission européenne mercredi (14 juillet) est une « bonne idée », a déclaré le ministre tchèque de l’Environnement Richard Brabec (ANO, Renew) à l’Agence de presse nationale tchèque. (Aneta Zachová, EURACTIV République tchèque)

BRATISLAVA

Des militants protestent contre le terminal GNL sur le Danube à Bratislava. Plus de 60 militants de Greenpeace ont protesté en kayak sur le Danube, mercredi (14 juillet), contre la construction d’un nouveau terminal de gaz naturel liquéfié (GNL) à Bratislava. (Marián Koreň, EURACTIV Slovaquie)

BUDAPEST

Un programme d’espionnage israélien cible des hommes d’affaires hongrois. Le programme d’espionnage Pegasus de la société informatique israélienne NSO est utilisé depuis des années pour pirater les smartphones de cibles hongroises, notamment des journalistes d’investigation et de riches hommes d’affaires qui possèdent également des sociétés de médias, ainsi que leur cercle proche, a révélé le journal d’investigation Direkt36 dans le cadre d’un projet international d’enquête. (Vlagyiszlav Makszimov, EURACTIV.com avec Telex)

Subscribe to our newsletters

Subscribe