D’après le ministre polonais de la Santé, l’UE est responsable de la troisième vague de la pandémie

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l'info à travers l'Europe. [EPA/EFE-Marcin Obara]

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

VARSOVIE

La politique de l’UE en matière de vaccins a exacerbé la pandémie, selon le ministre de la Santé. La politique d’achat de vaccins de l’UE et les problèmes liés à la fourniture de vaccins, en particulier, sont en partie responsables de la troisième vague de coronavirus en Europe, a déclaré samedi (20 février) le ministre polonais de la Santé, Adam Niedzielski à Radio Zet. (Mateusz Kucharczyk, Euractiv Pologne)

BERLIN

Vacciner les enseignants et les éducateurs plus tôt que prévu. L’Allemagne pourrait commencer à vacciner les enseignants des écoles primaires et les travailleurs des crèches dès le mois de mars, et ce au vu du soutien apporté ce weekend par les ministres de la Santé Jens Spahn (CDU) et de l’Éducation Anja Karliczek (CDU) à l’idée de modifier l’ordre de vaccination du pays. Une décision formelle est attendue lors de la conférence des ministres de la Santé lundi (22 février). Lire plus… (Sarah Lawton, Euractiv Allemagne)

PARIS

Plus de viande à la cantine pour les écoliers lyonnais. Après l’annonce de la mairie écologiste d’imposer un menu unique sans viande pour les écoles, le ministre de l’Agriculture a indiqué avoir saisi le préfet du Rhône. « Arrêtons de mettre de l’idéologie dans l’assiette de nos enfants ! », a-t-il tweeté.

Le recours temporaire au menu unique vise à fluidifier le service afin que tous les repas puissent être servis durant le temps du déjeuner. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a exprimé son mécontentement face à « l’insulte inacceptable aux agriculteurs et aux bouchers français ».

« C’est tout simplement du bon sens pratique », justifie le maire EELV, Grégory Doucet qui rappelle que le même choix avait été fait lors du premier confinement par le précédent maire, et ancien ministre de la majorité, Gérard Collomb, sans que le gouvernement soit emparé du sujet. (Mathieu Pollet, Euractiv France)

BRUXELLES

Covid-19 : aucun assouplissement des restrictions COVID-19 en vue. Aucun assouplissement significatif des restrictions ne devrait être attendu lors de la réunion du Comité de concertation de vendredi (26 février), a averti le ministre fédéral de la Santé Frank Vandenbroucke au cours du week-end. (Alexandra Brzozwoski, Euractiv.com)

VIENNE

Les Autrichiens sont de plus en plus mécontents de la gestion du nouveau coronavirus. Les Autrichiens sont de moins en moins satisfaits de la gestion de la crise sanitaire par leur gouvernement, selon une enquête menée par le Market Institute et la Paul Lazarsfeld Society.

Alors que 78 % des personnes ayant le droit de vote avaient déclaré que l’Autriche avait mieux géré la crise que d’autres pays en avril dernier, ce chiffre est maintenant tombé à 7 %. Les partisans des Verts, en particulier, sont mécontents des actions lancées par Vienne pour tenter d’endiguer la pandémie ; une insatisfaction qui pourrait soulever des inquiétudes auprès de la coalition gouvernementale (Verts/ÖVP) et du ministre de la Santé du pays, Rudolf Anschober (Verts). (Philipp Grüll, Euractiv Allemagne)

LUXEMBOURG

Covid-19 : prolongation des restrictions jusqu’au 14 mars. Le Parlement luxembourgeois a voté vendredi (19 février) la prolongation des restrictions liées à la Covid-19 pour un mois supplémentaire, ce qui signifie que les restaurants et les bars resteront fermés, que le port du masque dans les magasins restera obligatoire et que les gens devront continuer à respecter les mesures de quarantaine jusqu’au 14 mars

Selon le rapport hebdomadaire du groupe de travail sur le dossier Covid-19, la propagation des variants plus transmissibles appelle à la mise en œuvre de mesures plus strictes, telles que le port systématique de masques dans les écoles. (Anne Damiani, Euractiv.com)

DUBLIN

L’Irlande renforce son programme de vaccination. Les autorités irlandaises intensifient leur programme de vaccination cette semaine, avec l’objectif d’effectuer 100 000 vaccinations au cours des sept prochains jours. (Samuel Stolton, Euractiv.com)

HELSINKI

La Russie réagit à l’achat par la Finlande d’un système de fusée américain. Le Congrès américain a approuvé la vente par la Defense Security Cooperation Agency (DSCA) de systèmes de lancement multiple de fusées guidées à longue portée et d’équipements connexes à la Finlande pour une valeur d’environ 76 millions d’euros, ce qui semble avoir irrité la Russie. L’ambassade à Washington a qualifié ce geste de pas dans la mauvaise direction, ont dévoilé les médias finlandais YLE, STT et Helsingin Sanomat. (Pekka Vanttinen, Euractiv.com)

ROME

L’Italie célèbre la première journée nationale des travailleurs du secteur de la santé. Samedi (20 février) a marqué la première journée nationale où l’Italie a rendu hommage aux médecins, infirmières et autres travailleurs de la santé, un an après la découverte de la première infection par la Covid-19 en dehors de la Chine, dans la ville lombarde de Codogno. J’exprime « la plus profonde gratitude du pays à tous ceux qui, avec professionnalisme et abnégation, se sont trouvés et se trouvent encore en première ligne de la pandémie », a déclaré le président italien Sergio Mattarella. (Daniele Lettig, Euractiv Italie)

MADRID

Cinquième jour d’émeutes autour de l’emprisonnement de Pablo Hasel. Barcelone et plusieurs autres villes espagnoles se sont réveillées dimanche matin avec des magasins pillés et des biens endommagés après une cinquième nuit consécutive de protestations appelant à la libération du rappeur Pablo Hasel. (Euroefe)

ATHÈNES

Grèce : l’ancien directeur du Théâtre national est arrêté et accusé de pédophilie. Dimitris Lignadis a été arrêté samedi (20 février) après avoir été accusé de viols en série impliquant des mineurs en 2010 et 2015. Il restera en détention jusqu’à mercredi (24 février) où il doit être entendu par un juge. (Alexandros Fotiadis & Theodore Karaoulanis, Euractiv Grèce)

PRAGUE

Le Premier ministre tchèque veut annuler l’appel d’offres pour les tests chinois contre la Covid-19. « Je veux que l’appel d’offres soit immédiatement annulé », a déclaré le Premier ministre tchèque Andrej Babiš, ajoutant que Tardigrad International Consulting, qui a remporté l’appel d’offres pour la fourniture de tests contre la Covid-19 pour les écoles tchèques, n’était pas transparent et que l’ensemble de l’appel d’offres était « bizarre ». Le gouvernement discutera lundi (22 février) des capacités de test et des fournisseurs. Lire plus… (Aneta Zachová, Euractiv République tchèque)

BUDAPEST

Les tests de dépistage à Budapest montrent des taux d’infection élevés. Selon des sources Telex, les tests effectués dans la capitale ont révélé des taux d’infection élevés, 1,78 %, contre 0,62 % en décembre lors d’une vague similaire de tests gratuits. (Vlagyiszlav Makszimov, Euractiv.com)

BRATISLAVA

La Slovaquie commémore Ján Kuciak et Martina Kušnírová. Alors que dimanche (21 février) marquait le troisième anniversaire de l’assassinat du journaliste d’investigation Ján Kuciak et de sa fiancée Martina Kušnírová à leur domicile de Veľká Mača, le rassemblement public commémoratif, qui est devenu une tradition les années précédentes, s’est déroulé en ligne. (Zuzana Gabrižová, Euractiv Slovaquie)

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer