D’après le Premier ministre bulgare, le prix du vaccin Pfizer est passé de 12 € à 19,50 €

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l'info à travers l'Europe

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

SOFIA

Le prix du vaccin Pfizer est passé de 12 à 19,50 euros, selon Boyko Borissov. La Commission européenne a signé des contrats avec Pfizer pour la livraison de vaccins Covid-19 en 2022 et 2023 à 19,50 € la dose, a révélé dimanche (11 avril) le Premier ministre bulgare Boyko Borissov.

« [Au départ], Pfizer coûtait 12 €, puis le prix a augmenté à 15,50 €. Aujourd’hui, des contrats sont signés pour 900 millions de vaccins à hauteur de 19,50 € la dose », a déclaré le Premier ministre pour illustrer son affirmation selon laquelle les prix augmentent fortement. (Krassen Nikolov, Euractiv Bulgarie)

BERLIN

L’AfD affine sa stratégie électorale : pour la sortie de l’UE et contre le confinement. Dimanche (11 avril), le parti d’extrême droite allemand AfD a promis de faire campagne contre les mesures restrictives liées à la Covid-19 et pour une sortie de l’UE. Reste à voir comment il s’en sortira lors des élections de septembre. (Alexandra Brzozowski, Euractiv.com)

PARIS

La vaccination en France s’accélère avec l’ouverture de la vaccination aux plus de 55 ans. Le ministre de la Santé Olivier Véran a fait plusieurs annonces dimanche (11 avril) dans le Journal du Dimanche. Outre l’ouverture de la vaccination à toutes les personnes de plus de 55 ans, il a également annoncé l’autorisation des autotests. « Les autotests vont rapidement être mis à disposition dans les établissements scolaires. Nous envisageons d’aller jusqu’à deux tests par semaine par élève et par enseignant », a-t-il déclaré alors que la France prévoit de rouvrir ses écoles fin avril. (Mathieu Pollet, Euractiv France)

Lire également : Covid-19. Tourisme : pas de retour à la « normale » cet été

BRUXELLES

L’interdiction de voyager en Belgique ne sera probablement pas prolongée au-delà du 18 avril. Il est peu probable que l’interdiction des voyages non essentiels soit prolongée lors de la prochaine réunion du Comité de concertation, mercredi (14 avril), a déclaré le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke à VTM Nieuws. (Alexandra Brzozowski, Euractiv.com)

VIENNE

Le parti du chancelier perd en popularité. Les affaires de corruption au sein de l’ÖVP, actuellement au cœur de l’actualité, continuent de nuire à la réputation du parti. Dans un récent sondage, seuls 33 % des citoyens ont déclaré qu’ils voteraient pour les conservateurs du chancelier Sebastian Kurz. L’année dernière, à la même époque, leur cote de popularité était de 48 %. M. Kurz lui-même est à son taux le plus bas depuis son arrivée à la chancellerie : 27 %. (Philipp Grüll, Euractiv Allemagne)

LONDRES

Réouverture des magasins lundi (12 avril). Outre les magasins non essentiels, les pubs et les salles de sport font partie des commerces qui pourront rouvrir en Angleterre. Les restaurants et les pubs pourront servir de la nourriture à l’extérieur. Bien que les entreprises s’attendent à une augmentation importante des dépenses de consommation dans les semaines à venir, la British Beer and Pub Association a estimé que 60 % des pubs et des restaurants pourraient devoir rester fermés parce qu’ils ne disposent pas d’espace extérieur. (Benjamin Fox, Euractiv.com)

DUBLIN

Coopérer face aux tensions croissantes en Irlande du Nord. Le Premier ministre irlandais, Micheal Martin, a appelé l’UE et le Royaume-Uni à travailler ensemble pour surmonter la tension croissante liée au protocole sur l’Irlande du Nord, qui a provoqué des émeutes et certains des pires actes de violence que l’Irlande du Nord ait connus depuis des années. (Paula Kenny, Euractiv.com)

TALLINN | MOSCOU

Rencontre entre les ministres des Affaires étrangères estonien et russe. Les ministres des Affaires étrangères estonien et russe, Eva-Maria Liimets et Sergei Lavrov, ont discuté vendredi dernier (9 avril) de la situation en Ukraine et de l’accord frontalier non ratifié entre l’Estonie et la Russie, a révélé ERR News. (Pekka Vänttinen, Euractiv.com)

Lire également : L’UE « préoccupée » par une perquisition chez un journaliste en Russie

ROME

La Turquie suspend des contrats italiens à la suite de commentaires de Mario Draghi. Le gouvernement turc a suspendu les contrats d’entreprises italiennes basées en Turquie en réponse aux commentaires du Premier ministre italien Mario Draghi lors d’une conférence de presse vendredi (9 avril) concernant l’affaire dite du « sofa-gate », qualifiant le président turc Recep Tayyip Erdogan de « dictateur ». Lire plus… (Daniele Lettig, Euractiv Italie)

Lire également : Sofagate : un « piège » de la Turquie, selon Paris

MADRID

Présentation de la stratégie de vaccination devant le Parlement. Le Premier ministre socialiste espagnol Pedro Sánchez dévoilera ce mercredi (14 avril) devant le Parlement les détails des plans du gouvernement pour gérer la pandémie de Covid-19, alors que l’opposition conservatrice exprime de vives critiques concernant la lenteur du processus de vaccination et la controverse autour du vaccin AstraZeneca. (Euroefe)

LISBONNE

Un ancien premier ministre jugé pour blanchiment d’argent et falsification de documents. L’ancien premier ministre et chef du parti socialiste, José Sócrates, sera jugé dans le cadre de l’opération Marquês pour blanchiment d’argent et falsification de documents. (Cristina Cardoso & Fernando Carneiro, Lusa.pt)

VARSOVIE

En 2020, la Chine a investi 1 milliard de dollars en Pologne, autant qu’en France. La Pologne figurait parmi les principales destinations de l’UE pour les investissements chinois en 2020, a annoncé jeudi (8 avril) l’Institut économique polonais (PIE). Lire plus… (Mateusz Kucharczyk, Euractiv Pologne)

PRAGUE

L’Union européenne de radio-télévision s’inquiète de la pression politique sur la télévision tchèque. L’Union européenne de radio-télévision (UER) a mis en garde vendredi (9 avril) contre une pression politique croissante sur le radiodiffuseur public de la télévision tchèque. Lire plus… (Aneta Zachová, Euractiv République tchèque)

Subscribe to our newsletters

Subscribe