Donald Tusk met en garde Varsovie contre les vaccins russe et chinois

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l'info à travers l'Europe

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

VARSOVIE

La Pologne amorce des discussions avec la Chine sur fond de coopération en matière de vaccins. Le président polonais Andrzej Duda s’est entretenu par téléphone avec le président chinois Xi Jinping lundi (1er mars). Au cours de l’appel, les deux hommes ont discuté de la possibilité de coopérer dans le domaine des vaccins.

« À la demande du Premier ministre Mateusz Morawiecki, le président de la République de Pologne a également soulevé les questions de la coopération sino-polonaise dans la lutte contre la pandémie de coronavirus, y compris la possibilité pour la Pologne d’acheter des vaccins produits en Chine », selon un communiqué du bureau du président.

Selon l’ancien Premier ministre polonais et actuel chef du PPE, Donald Tusk, « la Chine et la Russie veulent entrer avec leur vaccin et pour des raisons politiques, non seulement pour “saper” la réputation de l’Union européenne et de l’Europe, mais aussi pour s’imposer sur les marchés à l’avenir ». Les Polonais sont-ils prêts à utiliser le vaccin chinois alors que son efficacité n’est pas encore éprouvée ? Affaire à suivre. (Joanna Jakubowska, Euractiv Pologne)

BERLIN

Le gouvernement allemand ne rendra pas le vaccin AstraZeneca accessible à tous. L’Allemagne ne mettra pas le vaccin britanno-suédois AstraZeneca à la disposition de tout le pays, a annoncé lundi (1er mars) le gouvernement, bien qu’une grande quantité de ces vaccins restent largement inutilisés en raison du scepticisme de la population. (Sarah Lawton, Euractiv Allemagne)

PARIS

L’ancien président de la République Nicolas Sarkozy est condamné à trois ans de prison, dont un ferme, pour corruption et trafic d’influence. Le tribunal correctionnel de Paris a rendu hier son verdict et a reconnu coupable l’ancien chef de l’État dans l’affaire « Paul Bismuth ». Il est le deuxième ancien président à être condamné en France sous la Ve République.

Les faits remontent à 2014 où Nicolas Sarkozy était suspecté d’avoir tenté d’obtenir des informations confidentielles auprès d’un magistrat à la Cour de cassation, Gilbert Azibert, en échange d’un coup de pouce en vue d’une nomination pour un poste à Monaco.
La présidente de la chambre correctionnelle a jugé que Nicolas Sarkozy, qui a été « garant de l’indépendance de la justice, s’est servi de son statut d’ancien président pour gratifier un magistrat ayant servi son intérêt personnel ».

Son avocat a annoncé vouloir faire appel face à ce « jugement extrêmement sévère » et « totalement infondé et injustifié » et la peine est donc suspendue jusqu’au prochain procès. (Mathieu Pollet, Euractiv France)

Lire également : Affaires des écoutes. Pourquoi Nicolas Sarkozy n’ira pas en prison

BRUXELLES 

Mise en garde contre le passeport vaccinal. « Il n’est pas question de lier la vaccination à la liberté de se déplacer en Europe », comme l’envisage le « digital green pass » devant être proposé par la Commission européenne d’ici à la fin du mois, a averti lundi (1er mars) la ministre belge des Affaires étrangères, Sophie Wilmès. (Alexandra Brzozowski, Euractiv.com)

VIENNE

Déconfinement progressif. Le gouvernement a décidé de lever le confinement actuel : le 27 mars, les espaces extérieurs des restaurants pourront à nouveau ouvrir. Les invités devront présenter un test et être enregistrés. Les enfants seront autorisés à visiter les sites sportifs à partir de la mi-mars. Les associations de gastronomie ont exprimé leur déception, étant donné que la chambre de commerce avait prévu une réouverture totale pour le 15 mars. Cependant, le taux actuel d’infections ne le permettait pas, a déclaré le ministre de la Santé, Rudolf Anschober (Verts). « Nous voulons atteindre Pâques sans que les chiffres [de contamination] n’explosent », a-t-il indiqué. (Philipp Grüll, Euractiv Allemagne)

LONDRES

Quid du coût du Brexit sur les activités commerciales ? Les fabricants britanniques ont payé les frais de l’interruption de la chaîne d’approvisionnement en février, tandis que Brexit et le troisième confinement pesaient sur la croissance de la production des usines, selon l’enquête d’IHS Markit et du Chartered Institute of Procurement & Supply publiée lundi (1er mars). (Benjamin Fox, Euractiv.com)

TALLINN

Le secteur agricole estonien devrait bénéficier d’une aide financière solide. Le secteur agricole estonien devrait bientôt recevoir une aide de 3,8 millions d’euros pour surmonter les effets de la pandémie de Covid-19 : l’aide gouvernementale proposée par le ministre des Affaires rurales Urmas Kruuse a de fortes chances d’être approuvée par le Parlement du pays, le Riigikogu. (Pekka Vanttinen, Euractiv.com)

ROME

Mario Draghi remplace le commissaire spécial Covid-19 par un général de l’armée. Alors que les infections par le coronavirus sont à nouveau en augmentation et que des « zones rouges » voient le jour dans des régions comme la Lombardie, le Premier ministre italien Mario Draghi a décidé de remplacer le commissaire spécial chargé de la crise sanitaire Domenico Arcuri – dont le travail a été au centre de nombreuses controverses ces derniers mois – par le général d’armée Francesco Paolo Figliuolo. (Daniele Lettig, Euractiv Italie)

MADRID

Les indépendants espagnols, pessimistes sur la reprise économique. Quelque 300 000 emplois supplémentaires devraient être supprimés en Espagne en 2021, principalement au détriment des petites entreprises, ce qui portera un nouveau coup à une économie déjà malmenée, a averti l’Association des travailleurs indépendants espagnols (ATA). (Euroefe)

ATHÈNES

OCDE : la candidate grecque se retire de la course. L’ancienne ministre grecque et commissaire européenne Anna Diamantopoulou a annoncé lundi (1er mars) sur les médias sociaux qu’elle retirait sa candidature dans la course au poste de secrétaire général de l’Organisation de coopération et de développement économiques. L’institution annoncera les finalistes pour le poste mardi (2 mars). Lire plus… (Théodore Karaoulanis, Euractiv Grèce)

PRAGUE

L’Allemagne et la France vont envoyer des vaccins en République tchèque. Les Länder allemands de Bavière, de Saxe et de Thuringe enverront 15 000 doses du vaccin AstraZeneca en République tchèque, a confirmé le Premier ministre tchèque Andrej Babiš. Entretemps, la France a promis d’envoyer à la République tchèque 100 000 doses de Pfizer/BioNTech sous la forme d’un « prêt » qui sera remboursé ultérieurement, a ajouté le Premier ministre. Lire plus… (Aneta Zachová, Euractiv République tchèque)

BUDAPEST

Seule la moitié des citoyens hongrois invités à se faire vacciner se présentent. Selon Béla Merkely, recteur de l’Université Semmelweis, une personne sur deux à qui les médecins généralistes ont demandé de se faire vacciner se présente aux centres de vaccination. (Vlagyiszlav Makszimov, Euractiv.com)

BRATISLAVA

200 000 vaccins Spoutnik V arrivent en Slovaquie. Le premier lot de 200 000 vaccins russes Spoutnik V est arrivé en Slovaquie lundi après-midi (1er février) ; une commande le Premier ministre Igor Matovič a accueilli à l’aéroport de Košice sans consulter ses partenaires de la coalition. (Lucia Yar, Euractiv Slovaquie)

Subscribe to our newsletters

Subscribe