En Finlande, les Verts se rapprochent de l’OTAN

En début de semaine, l’eurodéputé Ville Niinistö a expliqué qu’il estimait que la candidature de la Finlande à l’OTAN pourrait devenir réalité dans les cinq prochaines années. [EPA-EFE/TOMS KALNINS]

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici


Aujourd’hui dans les Capitales

HELSINKI

Les Verts de la coalition au pouvoir en Finlande se rapprochent de l’OTAN. De récentes déclarations faites au sein du parti écologiste finlandais indiquent que ce dernier ne s’aligne plus sur la position prise lors d’une conférence du parti en 2018 selon laquelle la Finlande n’a aucune raison immédiate de demander son adhésion à l’OTAN.

Cependant, une telle décision ne se prend pas du jour au lendemain, a déclaré l’actuel ministre des Affaires étrangères Pekka Haavisto du parti des Verts dans une interview accordée à l’émission matinale YLE lundi. Il espère que la discussion sera analytique et il encourage tout le monde à participer à la discussion.

Derrière M. Haavisto, figure paternelle du parti et homme d’État expérimenté, les portes semblent s’ouvrir, du moins partiellement. Le premier à abandonner la ligne traditionnelle du parti a été Atte Harjanne, président du groupe parlementaire des Verts. Le temps est venu de profiter de ce que l’OTAN a à proposer et de présenter notre candidature, avait-il déclaré.

Les trois députés écologistes finlandais ont accordé leur feu orange, voire leur feu vert, à l’alliance militaire. En début de semaine, l’eurodéputé Ville Niinistö a expliqué qu’il estimait que la candidature de la Finlande à l’OTAN pourrait devenir réalité dans les cinq prochaines années.

La députée européenne Alviina Alamets a déclaré dans une interview accordée au tabloïd Ilta-Sanomat qu’« après une longue réflexion », elle était parvenue à la conclusion que l’adhésion à l’OTAN garantirait l’indépendance de la Finlande et renforcerait la paix en mer Baltique. La députée européenne Heidi Hautala avait quant à elle déjà exprimé sa position principalement favorable à une adhésion il y a quelques années de cela.

La députée Iiris Suomela, cheffe de file actuelle du parti en raison du congé de maternité de la présidente Maria Ohisalo, reste en retrait. Selon Mme Suomela, les Verts observent la situation et attendent une discussion. Dans une interview accordée au Helsingin Sanomat, elle a déclaré que ce qui lui importe personnellement, c’est la façon dont les principaux États membres de l’OTAN voient et considèrent les droits de l’Homme fondamentaux.

Jusqu’à présent, les partisans de l’adhésion à l’OTAN étaient le parti libéral-conservateur national et le parti populaire suédois.

(Pekka Vänttinen | EURACTIV.com)

PRESIDENCE DE L’UE

Le président français Emmanuel Macron fera des annonces sur la politique spatiale en février. Mardi, le président français Emmanuel Macron a confié au journal Le Parisien qu’il organisera un sommet sur la stratégie spatiale de l’Union européenne avec les ministres du bloc en février.

« Je ferai des annonces sur notre stratégie », a-t-il annoncé dans l’interview, ajoutant que la réunion se tiendra à Toulouse, où est basé le conglomérat aéronautique, spatial et de défense Airbus.

(EURACTIV.com)

PARIS

Les tests de dépistage de la Covid-19 ont coûté 1 milliard d’euros à la France rien qu’en décembre. Selon Les Échos, au mois de décembre dernier, les Français se sont fait tester massivement, faisant grimper la facture de l’État à 1 milliard d’euros sur le mois. Lire la suite (en anglais).

(Mathieu Pollet | EURACTIV France)

BERLIN

Les Verts ouvrent la voie au second mandat du Président Frank-Walter Steinmeier. Frank-Walter Steinmeier, autrefois un politicien social-démocrate (SPD) de premier plan, est maintenant officiellement prêt pour un second mandat dans l’emblématique palais Bellevue de Berlin, les Verts ayant choisi de le soutenir. Lire la suite (en anglais).

(Nikolaus J. Kurmayer | EURACTIV Allemagne)

VIENNE

Les Verts européens envisagent de poursuivre la Commission au sujet de la taxonomie. Les Verts européens évaluent actuellement s’ils doivent suivre l’exemple autrichien et poursuivre la Commission européenne au sujet des règles de taxonomie de l’UE qui pourraient qualifier l’énergie nucléaire et le gaz de sources d’énergie « vertes ». Lire la suite.

(Oliver Noyan | EURACTIV Allemagne)


ROYAUME UNI – IRLANDE

DUBLIN

Le Président irlandais demande aux dirigeants européens de favoriser une couverture vaccinale mondiale. Le président irlandais Michael D. Higgins a écrit aux 14 autres membres du groupe Arraiolos pour leur demander de soutenir la levée des brevets sur le vaccin contre la Covid-19 et de favoriser le déploiement de la vaccination dans le monde entier. Lire la suite (en anglais).

(Molly Killeen | EURACTIV.com)


SCANDINAVIE ET PAYS BALTES

COPENHAGUE

Le gouvernement danois sous pression pour boycotter les Jeux olympiques d’hiver de Pékin. La pression pour boycotter les Jeux olympiques d’hiver de Pékin en raison de la situation des droits de l’Homme en Chine se fait sentir sur le gouvernement social-démocrate alors que de plus en plus de partis au Parlement expriment leur inquiétude. Lire la suite (en anglais).

(Charles Szumski | EURACTIV.com)

VILNIUS

Pourquoi tant de Kurdes se rendent-ils en Biélorussie ? Désillusions politiques, manque d’opportunités économiques dans leur pays et rêves d’une vie meilleure, voici les raisons pour lesquelles de nombreux demandeurs d’asile qui entrent en Lituanie depuis la Biélorussie sont originaires du Kurdistan irakien, une entité considérée comme l’une des plus riches et des plus stables de la région. Lire la suite (en anglais).
(Benas Gerdžiūnas | lrt.lt)

EUROPE DU SUD

ROME

L’élection du Président italien compromise par l’augmentation des cas de Covid-19. Avec l’augmentation du nombre de cas de Covid-19 dans le pays, le vote destiné à élire le nouveau Président de l’Italie, qui doit être élu par la Chambre des députés et le Sénat le 24 janvier, se complique. Lire la suite ici (en anglais).

(Eleonora Vasques | EURACTIV.com)

MADRID

L’Espagne a terminé l’année 2021 avec une réduction record du chômage, jamais vue depuis 2007. L’Espagne a connu une grande réduction annuelle du chômage de plus de 20 % en 2021 par rapport à 2020, la baisse la plus importante depuis janvier 2007, a rapporté EFE, partenaire d’EURACTIV. Lire la suite.

(Fernando Heller | EURACTIV Espagne)

LISBONNE

Le Portugal va augmenter le nombre de bureaux de vote anticipé mobiles pour les prochaines élections. Le gouvernement portugais va doubler le nombre de bureaux de vote mobiles pour les votes anticipés lors des prochaines élections législatives en raison de l’augmentation du nombre de cas de Covid-19. C’est ce qu’a annoncé mardi le secrétaire d’État adjoint du ministre de lIntérieur. Lire la suite (en anglais).

(Tiago Almeida | Lusa Portugal)


GROUPE DE VISEGRAD

VARSOVIE

Le ministre polonais de la Justice demande à Varsovie de bloquer le paquet climatique « insensé » de l’UE. La Pologne doit rejeter le paquet climatique de l’UE, ce qui aura pour effet de réduire les factures d’électricité de 60 %. C’est ce qua affirmé le ministre de la Justice et chef du parti Solidarna Polska, Zbigniew Ziobro. Le Parti populaire européen (PPE) dirigé par Donald Tusk est responsable de la « politique climatique insensée » de l’UE, a-t-il également ajouté. Lire la suite (en anglais).

(Martyna Kompała | EURACTIV Pologne)

PRAGUE

Prague affirme que des alliés du groupe de Visegrad (V4), à savoir la Pologne et la Hongrie, ont violé la règle d’État de droit. Selon le nouveau ministre tchèque aux Affaires européennes, Mikuláš Bek (STAN, PPE), l’État de droit a été bafoué en Hongrie et en Pologne. Il a fait ces déclarations lors d’une interview accordée à Hospodářské noviny. Lire la suite (en anglais).

(Aneta Zachová | EURACTIV République tchèque)

BUDAPEST

En Hongrie, les municipalités dirigées par l’opposition disent subir la vengeance du parti au pouvoir. Les villes dirigées par des maires de l’opposition accusent des déficits budgétaires toujours plus importants en raison du double coup de massue provoqué par les décisions du parti au pouvoir qui les privent de revenus ainsi que par l’augmentation des coûts découlant de la flambée des prix de l’énergie. Lire la suite (en anglais).

(Vlagyiszlav Makszimov | EURACTIV.com avec Telex)

BRATISLAVA

La Slovaquie est le premier pays de la région à adopter un système de consigne pour les bouteilles en plastique. À partir de lundi, les Slovaques pourront rapporter les bouteilles en plastique et les canettes non endommagées dans les supermarchés. La Slovaquie est ainsi devenue le tout premier pays d’Europe centrale et seulement le huitième État membre de l’UE à introduire un système de consigne pour le recyclage des bouteilles en plastique. Lire la suite (en anglais).

(Marián Koreň | EURACTIV Slovaquie)


NOUVELLES DES BALKANS

SOFIA

La Bulgarie n’échangera pas son veto sur Skopje contre des visas américains et une adhésion à Schengen. La Bulgarie ne tentera pas d’échanger son veto sur l’adhésion de la Macédoine du Nord à l’Union européenne contre l’adhésion à Schengen et la suppression des visas américains. C’est pourtant ce qu’avait proposé lundi l’animateur télé Slavi Trifonov, qui est également le chef de l’un des quatre partis de la coalition au pouvoir — « Il y a un tel peuple ». Dès le lendemain de ces déclrations, ses partenaires de coalition ont rejeté cette proposition en faisant des commentaires ironiques. Pour l’instant, la coalition quadripartite au pouvoir en Bulgarie reste unie en affirmant que Skopje doit satisfaire aux exigences bulgares pour que le veto soit levé. Lire la suite (en anglais).

(Krassen Nikolov | EURACTIV Bulgarie)

BUCHAREST

Les négociations sur les certificats COVID se retrouvent bloquées. La coalition roumaine n’est pas parvenue à un accord sur les certificats COVID obligatoires pour les travailleurs. Les discussions pourraient reprendre la semaine prochaine. Lire la suite (en anglais).

(Bogdan Neagu | EURACTIV Roumanie)

ZAGREB

Un exode des Croates vers la Suisse est attendu. Selon le journal Večernji List, la Suisse a ouvert son marché du travail aux travailleurs croates le 1er janvier, ce qui va encourager davantage l’émigration des jeunes de Croatie vers la Suisse. Lire la suite (en anglais).

(Željko Trkanjec | EURACTIV Croatie)

ZAGREB | SARAJEVO 

La Croatie et la BiH enregistrent les premiers cas de « Flurona ». La Croatie et la Bosnie-Herzégovine (BiH) ont toutes deux confirmé leurs premiers cas de « Flurona », un terme désignant une personne infectée simultanément par la Covid-19 et la grippe. Lire la suite (en anglais).

(Željko Trkanjec | EURACTIV Croatie)

LJUBLJANA 

La hausse des redevances pour l’électricité aggrave les difficultés de la Slovénie dans ce domaine. L’Agence slovène de l’énergie a décidé d’augmenter les redevances d’accès au réseau. Ces redevances représentent environ un tiers de la facture d’électricité depuis le Nouvel An. La décision a été fortement critiquée étant donné que le pays affiche actuellement des prix de gros de l’électricité parmi les plus élevés de l’UE. Lire la suite (en anglais).

(Sebastijan R. Maček | sta.si)

BELGRADE 

De nombreuses villes serbes ne disposent pas de systèmes de surveillance automatique de la pollution atmosphérique. Le déni que l’on observe à tous les niveaux de l’administration serbe quant à la pollution atmosphérique excessive a encore retardé la mise en œuvre de mesures appropriées alors que plusieurs villes de Serbie, dont les habitants représentent collectivement 19 % de la population totale, ne disposent pas de systèmes automatiques de surveillance de la pollution atmosphérique. C’est ce qu’a indiqué l’Association nationale pour l’environnement dans un communiqué de presse publié mardi. Lire la suite (en anglais).

(EURACTIV Serbie | betabriefing.com)

///

Selon des experts, l’inflation pèse déjà sur les ménages pauvres en Serbie. En Serbie, les ménages pauvres sont déjà touchés par un taux d’inflation de 10 à 15 %, bien que le taux de croissance annuel de tous les prix ait été de 7,5 % en novembre 2021. C’est ce qu’a indiqué mardi Pavle Petrović, professeur émérite à la Faculté d’économie de Belgrade et président du Conseil fiscal. Lire la suite (en anglais).

(EURACTIV Serbie | betabriefing.com)

SARAJEVO 

Le gouvernement de la Republika Srpska se lance dans un projet énergétique dommageable avec un investisseur chinois. Le gouvernement de l’entité serbe de Bosnie-Herzégovine, la Republika Srpska (RS), a signé un contrat avec un investisseur chinois pour la construction d’une autre centrale hydroélectrique sur la rivière Trebišnjica, dans l’est de l’Herzégovine, et ce en dépit du fait que ce projet constitue un risque environnemental qui pourrait sérieusement menacer la rivière Neretva. Lire la suite (en anglais).

(Željko Trkanjec | EURACTIV Croatie)

///

Un général serbe à la retraite inculpé pour le génocide de Srebrenica. Les autorités chargées des poursuites en Bosnie-Herzégovine (BiH) ont mis en accusation un ancien général des forces serbes de BiH, Milenko Živanović, pour le génocide commis contre des Bosniaques à Srebrenica en juillet 1995.

(Željko Trkanjec | EURACTIV Croatie)

SKOPJE

Une conseillère du Premier ministre bulgare en visite à Skopje. Vesela Černeva, la conseillère en politique étrangère du Premier ministre bulgare Kiril Petkov, s’est rendue à Skopje le 2 janvier. C’est ce qu’a rapporté la télévision de service public bulgare BNT, citant des sources gouvernementales.

L’objectif était de préparer la rencontre entre Kiril Petkov et le nouveau Premier ministre de Macédoine du Nord, Dimitar Kovačevski, qui est prévue en janvier.

(Željko Trkanjec | EURACTIV Croatie)

PRISTINA

Le Kosovo interdit le minage de cryptomonnaies dans un contexte de crise énergétique. Le gouvernement kosovar a décidé d’interdire le minage de cryptomonnaies alors que le pays est confronté cet hiver à l’une des pires pénuries d’énergie de son histoire. Lire la suite (en anglais).

(Alice Taylor | Exit.al)

TIRANA

Le négociateur albanais de l’UE s’en prend à la France au sujet de l’adhésion. Tous les États membres ne sont pas enthousiastes à l’idée d’agrandir l’UE, et la France pourrait bien en faire partie, selon le négociateur en chef de l’Albanie auprès de l’Union européenne, Zef Mazi. Lire la suite.

(Alice Taylor | Exit.al)


AGENDA

  • UE : le chef de la diplomatie de l’UE poursuit sa visite en Ukraine et se rend sur la ligne de front avec son homologue ukrainien Dmytro Kuleba.
  • Allemagne : la ministre des Affaires étrangères Annalena Baerbock se rend à Washington DC.
  • Croatie : le ministre des Affaires étrangères croate, Gordan Grlić Radman, se rendra à Sarajevo ainsi qu’à Mostar.
  • Roumanie : le gouvernement discutera des progrès réalisés pour atteindre les objectifs du plan national pour la reprise et la résilience.

***

[Édité par Sarantis Michalopoulos, Alexandra Brzozowski, Daniel Eck, Benjamin Fox, Zoran Radosavljevic, Alice Taylor]

Subscribe to our newsletters

Subscribe