État de droit : le Portugal est-il l’allié de la Pologne ?

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l'info à travers l'Europe. [EPA/NUNO VEIGA]

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

LISBONNE | VARSOVIE

Le Premier ministre portugais António Costa aurait critiqué la proposition d’un mécanisme liant l’octroi des fonds de l’UE au respect de l’État de droit – une pomme de discorde qui a incité la Hongrie et la Pologne à imposer leur veto au budget septennal du bloc et au plan de relance pour l’Europe – lors de la réunion du Conseil de l’UE en novembre, malgré des déclarations publiques contraires, soutient le quotidien portugais Publico.

Le journal fait référence à une conversation téléphonique avec l’ancien chef du ministère polonais des Affaires étrangères, Witold Waszczykowski, selon qui « le Portugal a joué de notre côté dans cette guerre idéologique », mentionnant également le groupe de Visegrad, la Slovénie et la Lettonie. (Mateusz Kucharczyk, Euractiv Pologne)

BERLIN

Les sections jeunesse de la CDU/CSU et du SPD ciblent les Verts. Au cours du week-end, les sections de jeunes de la CDU/CSU et du SPD ont tenu des conférences en prévision de la campagne électorale de l’année prochaine. Chacun étant considéré comme plus partisan que leurs « partis-mères », les deux groupes ont pris pour cible les Verts, qui talonnent la CDU/CSU dans les récents sondages. (Sarah Lawton, Euractiv Allemagne)

BRUXELLES

La Belgique reste fermée à Noël, à quelques exceptions près. Le Comité consultatif belge a décidé d’ouvrir les magasins non essentiels à partir du 1er décembre, après leur fermeture contraignante il y a un mois. Il a cependant été plus difficile de trouver un accord sur la manière de célébrer Noël et le Nouvel An. Faudra-t-il ressortir le barbecue pour respecter les distanciations sociales ? (Alexandra Brzozowski, Euractiv.com)

PARIS

Un nouveau week-end de manifestations. La mobilisation contre la loi « sécurité globale » a été très importante partout en France. Pour le deuxième samedi consécutif, les Français ont battu le pavé pour réclamer le retrait de la loi, votée en première lecture à l’Assemblée nationale mardi 24 novembre, qui prévoit notamment d’interdire la diffusion d’images des forces de l’ordre.

Ces manifestations interviennent alors que plusieurs cas de violences policières ont été mis au jour : l’évacuation brutale d’un camp de migrants lundi soir à Paris et, toujours à la capitale, les vidéos montrant le passage à tabac d’un producteur de musique par quatre policiers.

Plusieurs syndicats de journalistes et des associations de défense des droits humains ont appelé à la mobilisation. Selon les chiffres du ministère de l’Intérieur, ce sont 133 000 personnes qui ont défilé dans les rues samedi. (Lucie Duboua Lorsch, Euractiv France)

VIENNE

Covid-19 : la ministre de la Défense testée positive. La ministre autrichienne de la Défense Klaudia Tanner (ÖVP) a été testée positive au nouveau coronavirus dimanche (29 novembre), mais elle ne présente aucun symptôme grave et travaille à domicile, a déclaré son porte-parole. Mme Tanner devient ainsi la deuxième ministre autrichienne à être testée positive, après le ministre des Affaires étrangères Alexander Schallenberg (indépendant), contaminé en octobre. (Philipp Grüll, Euractiv Allemagne)

LONDRES

Covid-19 : il faut « trouver le bon équilibre ». L’Angleterre pourrait être confrontée à une troisième vague de Covid-19 si les législateurs ne parviennent pas à « trouver le bon équilibre » en matière de restrictions visant à freiner la propagation de la pandémie, a déclaré le ministre des Affaires étrangères Dominic Raab. (Benjamin Fox, Euractiv.com)

HELSINKI

Deux tiers du plan de relance pour l’Europe ont été alloués à des initiatives écologiques. Le gouvernement finlandais a décidé vendredi (27 novembre) de dépenser 2,3 milliards d’euros des 3,1 milliards d’euros du plan de relance pour l’Europe dans la durabilité écologique et la réduction des émissions climatiques, dépassant ainsi le seuil minimum de 37 % fixé par la Commission européenne pour cibler les actions en faveur du climat. (Pekka Vanttinen, Euractiv.com)

ROME

Une structure de gouvernance pour la répartition du plan de relance pour l’Europe. L’utilisation des fonds européens en Italie sera gérée par le Premier ministre Giuseppe Conte, le ministre de l’Économie Roberto Gualtieri, le ministre du Développement économique Stefano Patuanelli, et la commission des affaires européennes guidée par le ministre Enzo Amendola. Ils coopéreront avec un comité exécutif composé de six gestionnaires sélectionnés par le gouvernement en fonction des secteurs dans lesquels les ressources du plan de relance pour l’Europe seront injectées, et seront soutenus par une équipe spéciale de 300 personnes. La composition définitive de la gouvernance sera définie par une règle dans la loi budgétaire. (Alessandro Follis, Euractiv Italie)

MADRID

Covid-19 : l’Espagne va faire don du « surplus » de vaccins. L’Espagne fera don de son surplus de vaccins contre le Covid-19 aux pays les plus pauvres du sud de la Méditerranée, après avoir terminé de vacciner toute sa population l’année prochaine, a déclaré la ministre socialiste espagnole des Affaires étrangères et de l’UE, Arancha González Laya. (Euroefe)

ATHÈNES

Udo Bullmann : l’UE a besoin de relations ouvertes avec la Turquie, pas de « mauvais compromis » avec Recep Tayyip Erdogan. La chancelière allemande Angela Merkel souhaite maintenir un canal de communication ouvert avec la Turquie, alors que les forces d’opposition dans le pays privilégient une approche différente vis-à-vis de l’UE, a déclaré le député européen social-démocrate Udo Bullmann à Euractiv. (Sarantis Michalopoulos, Euractiv.com)

PRAGUE

Covid-19 : Assouplissement des restrictions. Tous les magasins et restaurants de la République tchèque seront autorisés à ouvrir avec des heures d’ouverture limitées à partir de jeudi (3 décembre), a indiqué le gouvernement, après avoir enregistré une diminution des nouveaux cas de contamination par le SARS-CoV-2. (Aneta Zachová, Euractiv République tchèque)

BUDAPEST

Démission soudaine d’un député européen hongrois. József Szájer, le chef de la délégation du Fidesz au Parlement hongrois, a démissionné dimanche (29 novembre) de son poste de député européen après une « longue réflexion », invoquant la tension mentale que lui imposait la lutte politique quotidienne. (Vlagyiszlav Makszimov, Euractiv.com)

BRATISLAVA

De profonds changements dans le système judiciaire ? La semaine dernière, la ministre slovaque de la Justice Mária Kolíková a présenté une proposition prévoyant des changements profonds dans le système judiciaire, comme la réduction drastique du nombre de tribunaux. À l’heure où la méfiance à l’égard du système judiciaire est à son paroxysme, « la plus grande réforme du système judiciaire depuis deux décennies » vise à briser les chaînes de corruption, à améliorer la qualité des décisions et à accélérer le processus décisionnel, en permettant aux juges de se spécialiser dans un domaine particulier. (Zuzana Gabrižová, Euractiv Slovaquie)

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer