Les socialistes européens proposent des ressources propres pour financer la relance

L’actu en capitales décrypte l’info de toute l’Europe, grâce au réseau de rédactions d’Euractiv.

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

BRUXELLES

De nouvelles ressources pour le plan de relance. Emettre de la dette sans prévoir comment la payer n’est pas crédible, a déclaré Iratxe García, la présidente du groupe des socialistes et démocrates (S&D) au Parlement européen, dans une lettre envoyée aux dirigeants de l’UE en amont de la réunion du 23 avril.

C’est pourquoi l’eurodéputée espagnole souhaite établir un nouvel ensemble de ressources propres inclus dans le cadre financier pluriannuel (CFP), pour financer le plan de relance. Elle suggère d’intégrer ce plan au cadre communautaire, et de délimiter son seuil avec les plafonds du CFP et des ressources propres. (Sarantis Michalopoulos | Euractiv.com)

Par ailleurs, en Belgique, alors que les restaurants, cafés, bars et autres commerces non essentiels resteront fermés et que les déplacements resteront limités au moins jusqu’au 3 mai, le gouvernement envisage différentes stratégies de déconfinement progressif. (Alexandra Brzozowski | Euractiv.com)

BERLIN

Port obligatoire du masque. Un nombre croissant de Länder allemands impose le port du masque pour faire ses courses ou prendre les transports en commun. La Saxe était la première région du pays à introduire une telle mesure, entrée en vigueur lundi 20 avril. La Bavière a aussi annoncé adopter cette disposition lundi, suivie de neuf autres Länder, dont Berlin, le Bade-Wurtemberg et Hambourg. (Sarah Lawton | Euractiv Allemagne)

VIENNE

Bousculer les idées reçues. La révision très attendue de la Directive sur les sources d’énergie renouvelables (RED II) dans le cadre du nouveau « Green Deal » européen doit bousculer les idées reçues et mettre à profit les technologies et les produits déjà disponibles sur le marché, a déclaré Ewald-Marco Münzer, le PDG de la société viennoise Münzer Bioindustrie, spécialisée dans la production de biocarburant à base de déchets, lors d’une interview pour Euractiv. (Euractiv Allemagne)

HELSINKI

Premières adoptions homoparentales. La Finlande a enregistré ses deux premières adoptions par des couples homosexuels trois ans après la réforme de la loi sur le mariage, qui autorise les couples de même sexe à se marier et à adopter. (Euractiv.com)

LA HAYE

Déconfinement progressif. Dans le courant du mois de mai, les Pays-Bas rouvriront les écoles, les garderies et les clubs de sport pour enfants. Ce sont les seules mesures qui peuvent être levées « de manière responsable », a déclaré le Premier ministre du pays, Mark Rutte, lors d’une conférence de presse mardi 21 avril. Toutes les autres dispositions de « confinement intelligent » ont été prolongées jusqu’au 20 mai au moins, et tous les événements restent suspendus jusqu’au 1er septembre. (Davine Janssen | Euractiv.com)

DUBLIN

Réouverture de l’économie. Le Premier ministre irlandais, Leo Varadkar, a annoncé que le gouvernement préparait un plan de relance économique pour le pays. Lors d’une interview à la RTÉ hier, il a annoncé que les restrictions resteraient identiques d’ici au déconfinement prévu le 5 mai, mais que le plan de réouverture de l’économie et de la société commencerait déjà à s’opérer étape par étape avant la date butoir. (Samuel Stolton | Euractiv.com)

LONDRES

Le plan de réapprovisionnement crée des tensions. La décision du gouvernement britannique de ne pas participer au plan de réapprovisionnement européen en matériel médical, dont les systèmes de santé du pays ont urgemment besoin, a une nouvelle fois plongé le Royaume-Uni dans la confusion mardi. Les ministres ont en effet nié la déclaration du haut fonctionnaire du Ministère des Affaires étrangères, qui aurait affirmé il s’agissait d’une « décision politique ». (Benjamin Fox | Euractiv.com)

MADRID

Les enfants de moins de 14 ans autorisés à sortir. Le gouvernement espagnol a déclaré mardi que les enfants de moins de 14 ans pourraient sortir accompagnés d’un adulte pour faire des courses essentielles. Madrid comptait initialement autoriser uniquement les enfants de moins de 12 ans à sortir, ce qui a provoqué un tollé au sein des partis politiques.

Les jeunes espagnols auront passé six semaines à l’intérieur d’ici à ce que l’état d’alerte entre en vigueur le 27 avril — l’une des mesures de confinement les plus strictes d’Europe. (Euroefe)

ROME

Distanciation sociale et port du masque. La distanciation sociale et le port du masque seront obligatoires pendant la deuxième phase de l’urgence, jusqu’à ce qu’un vaccin soit développé, a déclaré le Premier ministre italien, Giuseppe Conte, mardi. Les citoyens pourront utiliser une application de traçage des contacts, et ceux qui ne la téléchargent pas ne seront pas pénalisés, a-t-il ajouté. (Ansa.it)

ATHÈNES

150 cas de coronavirus dans un camp de réfugiés. Après qu’une réfugiée enceinte de 28 ans a été testée positive au COVID-19, les autorités grecques ont découvert qu’au total, 150 réfugiés sur les 475 vivant au camp de Kranidi, dans le Péloponnèse, étaient contaminés. (Sarantis Michalopoulos | Euractiv Grèce)

PRAGUE

Rapport d’alerte. La Chine tente de diviser l’Occident et d’acquérir une position dominante, selon un projet de rapport du Ministère tchèque des Affaires étrangères que le média Aktuálně. cz a pu consulter. L’étude, qui examine comment la crise sanitaire change le monde, avance que la Chine veut se servir de la pandémie pour renforcer sa position internationale, promouvoir son système de gouvernance et obtenir le soutien des États membres de l’UE. (Aneta Zachová | Euractiv République tchèque)

BRATISLAVA

Diagnostic des travailleurs frontaliers. À partir du 1er mai, les Slovaques qui vivent en Hongrie ou en Autriche, mais qui se rendent tous les jours à Bratislava pour leur travail seront obligés de présenter une preuve de résultat négatif au test payant de dépistage du COVID-19. Toutefois, s’il est désormais évident que beaucoup ne pourront pas se faire tester d’ici là, de nombreuses critiques ont également souligné le fait que les tests effectués il y a plus de 30 jours ne servaient à rien. « Nous allons chercher des solutions pour suspendre la mesure ou l’annuler complètement, a déclaré le secrétaire d’État du Ministère slovaque des Affaires étrangères, Martin Klus. (Zuzana Gabrižová | Euractiv Slovaquie)

BUCAREST

Mauvaises conditions de travail en Allemagne. Après que 2 000 travailleurs saisonniers roumains se sont entassés à l’aéroport de Cluj-Napoca pour se rendre en Allemagne alors que la pandémie battait son plein dans les deux pays il y a tout juste deux semaines, ces mêmes travailleurs se plaignent aujourd’hui de leurs mauvaises conditions de travail, du manque d’hygiène et du non-respect des règles de distanciation sociale. D’après l’Association pour l’intégration et la migration germano-roumaine, certains saisonniers seraient licenciés du jour au lendemain et livrés à eux-mêmes dans les rues d’Allemagne, et ce en pleine pandémie. (Bogdan Neagu | Euractiv Roumanie)

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.