Incident présumé à la centrale nucléaire biélorusse d’Astravyets

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l'info à travers l'Europe

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

VILNIUS | MINSK

Problème technique à la centrale nucléaire d’Astravyets ? Après un incident présumé à la centrale nucléaire biélorusse, les stations de surveillance radiologique à travers le pays se sont éteintes, entraînant la disparition pendant plusieurs heures des données de surveillance des radiations accessibles au public en Biélorussie. (Benas Gerdžiūnas, LRT.lt/en)

BERLIN

Le Bundestag approuve la législation relative au plan de relance pour l’Europe. La chancelière Angela Merkel a souligné que le plan de l’UE visant à reprendre communautariser la dette et à canaliser l’argent vers les États membres les plus touchés par la Covid-19 constituera un outil important pour surmonter la crise, mais que la démarche ne devrait pas être répétée. (Alexandra Brzozowski, Euractiv.com)

PARIS

Covid-19 : nouvelles mesures. Le ministre français de la santé Olivier Véran a annoncé de nouvelles mesures concernant la crise du Covid-19. Trois départements sont désormais en confinement partiel : le Rhône, l’Aube et la Nièvre. La « pression épidémique est alarmante » en France, a déclaré le ministre. Les écoles restent ouvertes, leur fermeture étant considérée comme la « dernière option ».

 La Normandie, les Hauts-de-France et l’Île-de-France sont déjà en confinement depuis vendredi dernier (19 mars) pour un mois. Un couvre-feu est appliqué dans tout le pays de 19 heures à 6 heures du matin. (Clara Bauer-Babef, Euractiv France)

Lire également : L’UE compte sur la « sagesse » des dirigeants monténégrins pour dépasser les frictions, déclare l’ambassadeur français

BRUXELLES

Région de Bruxelles-Capitale : les restrictions sont prolongées jusqu’au 25 avril. À la suite de la décision du gouvernement bruxellois, le couvre-feu restera en vigueur à partir de 22 heures. En outre, l’alcool est interdit dans les espaces publics et le port du masque reste obligatoire. (Alexandra Brzozowski, Euractiv.com)

VIENNE

Confinement pour les régions de l’Est. Après plusieurs jours d’échanges entre le gouvernement central et les gouverneurs des Länder, les mesures spéciales Covid-19 pour les régions de l’Est pendant les vacances de Pâques ont été décidées. À Vienne, en Basse-Autriche et dans le Burgenland, un couvre-feu sera mis en place à minuit à partir du 1er avril et pendant cinq jours. Tous les commerces et prestataires de services devront fermer leurs portes, à l’exception des supermarchés et autres fournisseurs de produits de première nécessité. Des masques devront être portés dans tous les espaces fermés, à l’exception des lieux d’habitation privés. Les employés doivent passer un test Covid-19 par semaine ou travailler à domicile. (Philipp Grüll, Euractiv Allemagne)

LONDRES

Le Royaume-Uni prolonge de six mois ses compétences en matière de Covid-19. Le Royaume-Uni pourrait commencer à assouplir les restrictions relatives à la Covid-19 la semaine prochaine. Mais jeudi (25 mars), les législateurs ont voté pour prolonger de six mois les compétences nouvellement attribuées aux ministres dans le cadre de la lutte contre la pandémie. (Benjamin Fox, Euractiv.com)

DUBLIN

Le gouvernement ne soutient pas la création d’une assemblée sur l’unité irlandaise. Le gouvernement irlandais ne soutient pas la création d’une assemblée de citoyens pour discuter de ce à quoi pourrait ressembler une Irlande unie, a déclaré le ministre irlandais des Affaires étrangères, Simon Coveney, lors de la troisième réunion de la série de dialogues sur l’île partagée. Lire plus… (Paula Kenny, Euractiv.com)

HELSINKI

Covid-19 : le gouvernement finlandais demande au Parlement de renforcer les mesures. Le gouvernement finlandais a soumis jeudi (25 mars) au Parlement une proposition visant à restreindre la liberté de mouvement et à introduire des masques obligatoires pour une durée de trois semaines dans les zones les plus touchées du pays. (Pekka Vanttinen, Euractiv.com)

ROME

Déploiement des vaccins pour les travailleurs dans les usines et les bureaux. Les vaccins contre la Covid-19 seront également administrés dans les usines et les bureaux italiens, ont déclaré les ministres italiens de la Santé, Roberto Speranza, et du Travail, Andrea Orlando, aux syndicats et aux associations d’employeurs lors d’une réunion jeudi (25 mars). (Daniele Lettig, Euractiv Italie)

MADRID

L’Espagne a absorbé 50 % des fonds structurels européens actuels. L’Espagne a absorbé 50% des fonds structurels et d’investissement qui lui ont été alloués par l’UE pour la période 2014-2020. Ceux-ci peuvent-être utilisés jusqu’en 2023, a déclaré jeudi (25 mars) la ministre espagnole des Finances, María Jesús Montero. (Euroefe)

ATHÈNES

Le projet Hellinikon se rapproche de la construction après approbation des législateurs. Le projet Hellinikon, l’investissement symbolique de Lamda Development sur la Riviera d’Athènes, se rapproche de la construction après l’approbation par les législateurs grecs d’un contrat transférant la propriété partielle d’un ancien site aéroportuaire à l’investisseur du projet. (Alexandros Fotiadis, Euractiv Grèce)

VARSOVIE

Vers un confinement total ? Le ministère polonais de la Santé a enregistré plus de 34 000 nouveaux cas d’infections pour la Covid-19 jeudi (25 mars), établissant un nouveau record pour le pays en 2021 et amenant le gouvernement à ordonner des mesures plus strictes pendant deux semaines. (Aleksandra Krzysztoszek, Euractiv Pologne)

PRAGUE

Nucléaire tchèque : les services de renseignement mettent en garde contre l’ingérence russe. Les services secrets tchèques ont mis en garde Prague contre l’inclusion du géant énergétique russe Rosatom dans un appel d’offres prévu pour la construction d’une nouvelle unité à la centrale nucléaire de Dukovany. (Ondřej Plevák, Euractiv République tchèque)

BUDAPEST

La Hongrie perd un point dans le rapport de Freedom House. La Hongrie est toujours partiellement libre, passant de 70 à 69 points par rapport à l’année dernière, selon un rapport de Freedom House publié jeudi (25 mars). (Vlagyiszlav Makszimov, Euractiv.com avec Telex)

BRATISLAVA

Les fraudeurs au péage coûtent un million d’euros par mois en amendes non perçues. Les conducteurs qui évitent les péages d’autoroute depuis des mois n’ont pas été pénalisés car l’envoi d’amendes automatiques a été suspendu, ce qui signifie qu’environ 130 000 amendes n’ont pas été payées, selon Dennik N. (Irena Jenčová, Euractiv Slovaquie)

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer