La Chine prévoit un sommet de « dernière minute » avec les pays d’Europe centrale et orientale

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe. [Shutterstock/ charnsitr]

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe.

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

PRAGUE

La Chine organise un sommet de « dernière minute » avec les pays d’Europe centrale et orientale. La Chine entend organiser un sommet de « dernière minute » avec les chefs d’État d’Europe centrale et orientale dans le cadre du format dit 17 +1, qui devrait avoir lieu « au moins en ligne » en février, a indiqué le partenaire d’Euractiv République tchèque, Hospodářské noviny. (Aneta Zachová, Euractiv République tchèque)

INSTITUTIONS EUROPÉENNES

Pour Thierry Breton, les certificats de vaccination ne suffisent pas pour assurer la libre circulation. Les certificats de vaccination contre le nouveau coronavirus sont « importants, mais pas suffisants » pour assurer la reprise de la libre circulation au sein de l’UE pendant la pandémie, a déclaré mardi (19 janvier) le commissaire européen du marché intérieur, Thierry Breton, ajoutant qu’il faudrait plutôt introduire des tests rapides. (Ana Matos Neves, Lusa.pt)

La Cour des comptes européenne désigne un nouveau membre rejeté par les députés européens. Marek Opiola, ancien membre du principal parti de la coalition de droite au pouvoir en Pologne, a été nommé à la Cour des comptes européenne malgré la désapprobation des députés européens le mois dernier. Le Conseil de l’UE, qui n’est pas lié par les recommandations du Parlement européen, a déclaré mardi (19 janvier) la nomination de Marek Opiola à la Cour. Son prédécesseur, Janusz Wojciechowski, avait également été nommé malgré le désaccord des députés européens en 2016. Les deux Polonais appartiennent au parti conservateur et populiste « Droit et Justice » (PiS). (Anne Damiani, Euractiv.com)

BERLIN

Le confinement, prolongé jusqu’à la mi-février. La chancelière allemande Angela Merkel et les dirigeants des Länder ont pris mardi (19 janvier) la décision de prolonger le lockdown du pays, qui durera désormais jusqu’au 14 février. Les magasins non essentiels et les écoles ne rouvriront donc pas.

Les autorités ont également durci les restrictions, à savoir l’obligation de porter des masques dans les supermarchés et les transports publics, afin de lutter contre le nouveau variant plus contagieux du virus. Désormais, le télétravail doit être imposé « partout où cela est possible », alors qu’auparavant, cette mesure était simplement encouragée. (Sarah Lawton, Euractiv Allemagne)

PARIS

Brexit : au moins 170 milliards d’euros relocalisés en France à fin 2020. « Nous nous y étions préparés activement, et la continuité des activités financières est aujourd’hui heureusement assurée, a indiqué le gouverneur de la Banque de France François Villeroy de Galhau, lors de ses vœux à la place financière mardi (19 janvier). Malgré la pandémie, près de 2 500 emplois ont d’ores et déjà été transférés et une cinquantaine d’entités britanniques autorisées pour au moins 170 milliards d’euros d’actifs relocalisés en France à fin 2020 ». D’autres relocalisations sont attendues cette année. (Louise Rozès Moscovenko, Euractiv France)  

Lire la suite ici

VIENNE

Accusation d’abus de pouvoir contre le ministre de la Santé. Le ministre autrichien de la Santé, Rudolf Anschober (Verts), a émis à plusieurs reprises des règlements qui n’étaient pas couverts par la loi Covid-19 sous-jacente adoptée par le Parlement, a déclaré le leader parlementaire du Parti de la liberté (FPÖ), Herbert Kickl, qui a également critiqué le manque d’intervention du président Alexander van der Bellen. Bien que M. Anschober se soit excusé en juillet et août pour ses règlements créant plusieurs problèmes juridiques et ait ensuite adapté les mesures adéquates, M. Kickl n’est toujours pas convaincu. (Philipp Grüll, Euractiv Allemagne)

HELSINKI | OSLO | STOCKHOLM | MOSCOU

Les restrictions contre la Covid-19 menacent le mode de vie des populations indigènes. La Finlande, la Suède, la Norvège et la Russie devraient prendre en compte et respecter les droits et le mode de vie des Samis lors de la mise en œuvre des mesures de Covid-19 et de la fermeture des frontières, selon une déclaration publiée le 15 janvier par le Conseil sami – une ONG fondée en 1956. (Pekka Vanttinen, Euractiv.com)

LONDRES

Le gouvernement britannique survit à la révolte commerciale. Le gouvernement de Boris Johnson a évité de justesse la défaite de son Trade Bill à la suite d’une rébellion de 33 députés conservateurs mardi (19 janvier). (Benjamin Fox, Euractiv.com)

DUBLIN

Diminution du nombre de patients contaminés par le nouveau coranvirus. Le nombre de patients infectés par le SARS-CoV-2 dans les hôpitaux irlandais a diminué, selon de nouvelles données. Cette nouvelle fait suite à une récente augmentation du nombre de cas dans le pays, largement attribuée au variant britannique plus contagieux récemment découvert sur le territoire.

« Nous nous en sortons, mais nous sommes soumis à une pression très importante et nous avons vraiment besoin d’un effort très, très fort et soutenu de la part du public. Le niveau de transmission est encore extrêmement élevé », a déclaré Paul Reid, le chef du Health Service Executive irlandais, à la RTE. (Samuel Stolton, Euractiv.com)

ROME

Giuseppe Conte gagne la confiance du Parlement. Le Premier ministre italien Giuseppe Conte a remporté le vote de confiance dans la deuxième branche du Parlement, le Sénat, tard mardi soir (19 janvier) après avoir gagné la confiance de la Chambre des députés lundi (18 janvier). (Daniele Lettig, Euractiv Italie)

MADRID

Prolongation des régimes de licenciement temporaire jusqu’à la fin mai. Le gouvernement espagnol approuvera officiellement la prolongation des plans de licenciement temporaire mis en place en mars dernier pour protéger les emplois d’environ 800 000 travailleurs touchés par les retombées de la pandémie de Covid-19. (Euroefe)

LISBONNE

Le Portugal invite l’UE à coopérer avec les processus de vaccination des autres pays. L’Union européenne doit coopérer avec d’autres pays sur leurs processus de vaccination, car le bloc « ne sera pas sûr » tant que ses voisins « seront malades », a déclaré la secrétaire d’État portugaise aux affaires européennes, Ana Paula Zacarias, lors d’une session plénière au Parlement européen sur la « stratégie globale de l’UE pour la vaccination contre la Covid-19 ». (Tiago Almeida, Lusa.pt)

ATHÈNES

La Grèce vote pour l’extension de ses eaux territoriales. Le Parlement grec se prononcera mercredi (20 janvier) sur l’extension de ses eaux territoriales de 6 à 12 milles nautiques en mer Ionienne, une annonce qui fait suite à deux jours de négociations. (Alexandros Fotiadis, Theodore Karaoulanis, Euractiv Grèce)

Lire également : Grèce. Le silence d’Heiko Maas à la suite de menaces d’Ankara contre Athènes passe mal

VARSOVIE

Les procureurs polonais doivent obtenir un accès prioritaire aux vaccins. Les procureurs polonais seront inclus dans le « premier groupe » bénéficiant d’un accès prioritaire aux vaccins contre la Covid-19 dans le cadre du plan national de vaccination, selon lequel le personnel médical et les personnes âgées qui font partie du « groupe zéro » ont reçu le vaccin en premier. (Aleksandra Krzysztoszek, Euractiv Pologne)

BRATISLAVA

Les voyages au Royaume-Uni du vice-premier ministre slovaque pendant la pandémie suscitent une nouvelle controverse. L’autorité sanitaire slovaque a affirmé que le vice-premier ministre Štefan Holý avait bénéficié d’une exemption unique en décembre au retour de son voyage familial au Royaume-Uni, ce qui signifie que – venant d’un pays non membre de l’UE – il n’a pas dû se confiner et passer un test PCR après cinq jours ou présenter un test PCR négatif au plus tard 72 heures après son arrivée. (Marián Koreň, Euractiv Slovaquie)

BUDAPEST

Un conte de fée LGBT et inclusif qui tourne au cauchemar ? L’Association LGBTQ Labrisz, éditeur d’un livre de contes de fées inclusifs mettant en scène des personnages LGBTQ et appartenant à diverses ethnies, s’est engagée dans une pratique commerciale déloyale, ont déclaré mardi (19 janvier) les autorités gouvernementales de Budapest, selon l’agence de presse MTI. (Vlagyiszlav Makszimov, Euractiv.com)

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer