La coalition CDU/CSU passe sous la barre des 20 % dans les sondages, une première historique

Cette baisse historique marque un nouveau coup dur après quatre semaines déjà éprouvantes pour le candidat conservateur à la chancellerie, Armin Laschet. [EPA-EFE/CLEMENS BILAN]

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici


Aujourd’hui, dans Les Capitales

BERLIN

L’union des partis conservateurs allemands passe sous la barre des 20 % dans les sondages, une première historique. La coalition conservatrice (CDU/CSU) enregistrait 19 % des intentions de vote mardi, à peine plus que les Verts qui arrivent en troisième position avec 17 %, selon un sondage publié par l’institut Forsa. C’est la première fois que les conservateurs connaissent une telle baisse depuis 1949.

Cette baisse historique marque un nouveau coup dur après quatre semaines déjà éprouvantes pour le candidat conservateur à la chancellerie, Armin Laschet. Son rival Olaf Scholz, candidat à la chancellerie pour les sociaux-démocrates (SPD), a au contraire bénéficié d’une hausse de soutien, atteignant 25 % dans le sondage de Forsa.

Les faibles résultats du bloc conservateur de la chancelière Angela Merkel ont incité cette dernière à intensifier sa campagne, en faisant l’éloge de M. Laschet comme étant un important garant de la stabilité lors de la dernière session de débat du Parlement allemand, tout en s’en prenant à M. Scholz.

«  Aucun citoyen allemand n’est un cobaye humain  », a déclaré Mme Merkel, faisant allusion à des déclarations antérieures de M. Scholz qui a appelé les personnes réticentes à recevoir le vaccin COVID-19 à considérer les vaccinés comme des cobayes.

«  Je ne fais que dire la vérité  », a-t-elle ajouté en évoquant à nouveau les craintes d’une coalition de gauche avec le parti d’extrême gauche Die Linke qui pourrait finir par gouverner l’Allemagne en cas de victoire des sociaux-démocrates le 26 septembre. Le parti d’extrême gauche inquiète certains observateurs étrangers, car il souhaite la dissolution de l’OTAN et fait connaître depuis longtemps son pacifisme militant.

Dans une interview accordée à la revue Bild le 23 août, M. Scholz avait fait de l’engagement ferme envers l’OTAN l’une des conditions d’une coalition avec Die Linke, afin de dissiper les craintes qu’une future coalition SPD-Verts-Linke ne penche trop à gauche. (Nikolaus J. Kurmayer  | EURACTIV Allemagne)

PARIS

Le procès historique des attentats du 13 novembre s’ouvre à Paris. Près de six ans après les attaques terroristes du Bataclan, du Stade de France et des terrasses parisiennes, qui ont coûté la vie à 130 personnes et fait des centaines de blessés, la justice commence à se pencher mercredi 8 septembre sur le sort des 20 accusés, dont Salah Abdeslam, seul survivant des commandos. Lire plus. (Mathieu Pollet | EURACTIV France)

VIENNE

Le vice-chancelier autrichien rencontre des industriels et des ONG au sujet de la protection du climat. Le vice-chancelier autrichien Werner Kogler a rencontré mardi des représentants d’une initiative de protection du climat lancée par des ONG de protection de l’environnement et 250 entreprises pour discuter de la stratégie à adopter en matière de protection du climat. «  Nous devons mettre fin à la vieille idée préconçue selon laquelle protection de l’environnement et économie s’opposent  », a déclaré M. Kogler après la réunion. «  La transformation éco-sociale a commencé  », a-t-il ajouté. (Oliver Noyan | EURACTIV Allemagne)


ROYAUME-UNI ET IRLANDE

LONDRES

Pas de confinement en octobre. Les ministres ont démenti l’idée que le gouvernement puisse imposer un confinement «  coupe-feu  » en octobre afin d’endiguer un potentiel pic épidémique de Covid-19. Suite à la publication dans les médias d’informations selon lesquelles le gouvernement envisagerait de prolonger les vacances scolaires de la mi-octobre si le nombre d’hospitalisations se maintenait au niveau actuel, le ministère britannique de l’éducation a indiqué sur Twitter qu’«  il est faux de dire que le gouvernement prévoit un confinement ou un arrêt des activités autour de la mi-octobre  ». (Benjamin Fox | EURACTIV.com)


PAYS DU NORD ET BALTES

HELSINKI

Le gouvernement finlandais lance de nouvelles mesures sanitaires pour rouvrir la société. Le gouvernement, représentant les cinq partis de la coalition au pouvoir, a lancé une nouvelle stratégie sanitaire hybride qui vise à ce que toutes les restrictions dues à la Covid-19 soient levées lorsque 80 % de la population sera vaccinée, a annoncé le gouvernement lundi (6 septembre). (Pekka Vänttinen | EURACTIV.com)


EUROPE DU SUD

ROME

L’Italie étudie la possibilité d’un sommet extraordinaire du G20 consacré à l’Afghanistan. L’Italie est en train de «  vérifier les conditions, les méthodes et le calendrier d’un sommet extraordinaire  » des pays du G20 consacré à l’Afghanistan, a déclaré lundi le ministre italien des Affaires étrangères, Luigi Di Maio, dans un discours au Parlement, au retour de son voyage au Tadjikistan, en Ouzbékistan, au Pakistan et au Qatar. (Daniele Lettig | EURACTIV Italie)

MADRID

Le gouvernement espagnol va présenter des mesures pour faire baisser la flambée des prix de l’électricité. L’exécutif présentera «  prochainement  » un nouvel ensemble de mesures urgentes visant à réduire la hausse rapide des prix de l’électricité sur le marché de gros, a annoncé mardi le gouvernement espagnol.

LISBONNE

Portugal : Le premier ministre présente un projet de deux nouvelles tranches d’impôt sur le revenu des personnes physiques. Le gouvernement socialiste travaille sur des mesures dans le cadre du projet de budget de l’État pour 2022 visant à ajouter des tranches supplémentaires d’impôt sur le revenu des personnes physiques entre 10 000 et 20 000 euros de revenu annuel et entre 36 000 et 80 000 euros, a déclaré le Premier ministre portugais, António Costa. (Pedro Morais Fonseca, Lusa.pt)

Par ailleurs, la compagnie aérienne nationale portugaise TAP, frappée par la crise, pourrait reprendre ses activités d’ici octobre. La compagnie aérienne nationale TAP prévoit de mettre en œuvre son plan de restructuration en octobre, a déclaré sa PDG, Christine Ourmières-Widener, dans une interview publiée dans le journal interne de son entreprise. (Alexandra Noronha, Lusa.pt)


GROUPE DE VISEGRAD

VARSOVIE

Varsovie réagit à la proposition de la Commission de sanctionner la Pologne financièrement. Les alliés du parti au pouvoir, Droit et Justice (PiS), ainsi que des politiciens de l’opposition ont réagi au fait que la Commission a demandé à la Cour de justice de Luxembourg d’imposer des mesures d’astreinte financière quotidienne, le gouvernement ne se conformant pas aux mesures temporaires fixées par les juges de l’UE. Lire plus. (Piotr Maciej Kaczyński | EURACTIV Pologne)

PRAGUE

Les professionnels de la santé tchèques doivent renoncer aux vaccins AstraZeneca. Le personnel de santé tchèque a dû mettre au rebut plus de 14 000 doses de COVID-19 du vaccin d’AstraZeneca au cours du mois dernier, l’intérêt pour ce vaccin ne cessant de diminuer. (Aneta Zachová | EURACTIV République tchèque)

BUDAPEST 

Des hommes d’affaires proches du Fidesz obtiennent secrètement des droits de casino pour 35 ans. Le groupe Las Vegas Casino, la société qui exploite les casinos nationaux les plus prisés, appartenant aux alliés du gouvernement István Garancsi et Kristóf Szalay-Bobrovniczky le mari de la porte-parole du gouvernement Alexandra Szentkirályi a obtenu des accords de concession d’exploitation qui n’expireront qu’en 2056, a rapporté Telex. (Vlagyiszlav Makszimov | EURACTIV.com with Telex)

BRATISLAVA

La chaîne de magasins allemande Lidl est désormais la plus importante de Slovaquie. Lidl a dépassé pour la première fois son rival et leader de longue date sur le marché slovaque, la chaîne de supermarchés britannique Tesco, l’année dernière, comme l’ont confirmé les états financiers des deux entreprises publiés récemment. (Michal Hudec | EURACTIV Slovaquie)


NOUVELLES DES BALKANS

SOFIA

La Cour européenne se prononce en faveur de l’ancien tsar bulgare. La Cour européenne des droits de l’homme a donné tort à la Bulgarie dans le cas du dernier monarque régnant du pays — Simeon Sakskoburggotski, qui a également été Premier ministre du pays de 2001 à 2005. Lire plus. (Krassen Nikolov | EURACTIV Bulgarie)

PODGORICA 

Les dirigeants de l’ex-Yougoslavie appellent l’UE et l’OTAN à contribuer à la résolution de la crise au Monténégro. «  Un lieu de conflit et de crise supplémentaire en Europe est la dernière chose dont l’Europe et le monde ont besoin en ce moment. Nous appelons donc les institutions de l’UE et les autres alliés à se joindre à un dialogue politique actif avec les différentes parties prenantes politiques et sociales de la crise actuelle au Monténégro et à les aider à trouver une solution pacifique à l’escalade du conflit dans le pays  », peut-on lire dans une lettre signée par d’anciens ministres de pays de la région des Balkans et appelant les dirigeants de l’UE et de l’OTAN à se joindre à un dialogue politique actif et à aider à résoudre pacifiquement la crise dans ce pays. (EURACTIV Serbie | betabriefing.com, Željko Trkanjec | EURACTIV Croatie)

***

[Edité par Alexandra Brzozowski, Sarantis Michalopoulos, Daniel Eck, Zoran Radosavljevic, Josie LeBlond]

Subscribe to our newsletters

Subscribe