La colère gronde dans les restaurants et les bars de Bulgarie

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l'info à travers l'Europe. [Shutterstock/ Plam Petrov]

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

SOFIA

Les propriétaires de restaurants et de boîtes de nuit bulgares – qui ont été contraints à la fermeture il y a plusieurs mois en raison de la pandémie – ont menacé de désobéir à la loi et d’ouvrir leur commerce sans autorisation après que la police et les inspecteurs sanitaires eurent surpris une série de fêtes « illégales » dans les restaurants. (Krassen Nikolov, Euractiv Bulgarie)

BERLIN

Qui à la chancellerie ? Alors que la CDU conservatrice a élu le premier ministre de Rhénanie du Nord-Westphalie Armin Laschet à la présidence du parti ce week-end, la question de savoir qui sera le candidat à la chancellerie reste ouverte. La voie semble certes libre pour M. Laschet, mais il n’est pas particulièrement populaire selon les récents sondages d’opinion et pourrait être confronté à des challengers. (Sarah Lawton, Euractiv Allemagne)

PARIS

Un projet de loi « contre les séparatismes » qui divise. Les débats promettent d’être houleux pour le projet de loi « confortant le respect des principes de la République ». C’était le cas dès ce lundi, premier jour de l’examen du texte de loi.  Bien que le projet de loi n’aborde pas ce sujet, plusieurs amendements visant à restreindre le port de signes religieux dans l’espace public ont été déposés. La commission spéciale a d’ailleurs jugé irrecevables plusieurs de ces amendements, notamment celui sur l’interdiction du port du voile pour les petites filles.

C’est un débat qui, s’il cristallise les tensions dans l’Hémicycle, pourrait devenir une épine dans le pied du gouvernement. Après avoir présenté en octobre dernier son projet de loi pour déclencher « un réveil républicain » et lutter contre le « séparatisme islamique », Emmanuel Macron s’était vu accusé pendant plusieurs semaines en France et à l’étranger de mener une politique contre l’Islam et les musulmans. Dans un souci d’apaisement face à un texte de loi qui cristallisait les tensions, certains termes ont été modifiés, passant de « séparatismes » à un projet de loi « confortant les principes de la République ». (Lucie Duboua-Lorsch, Euractiv France)

VIENNE

Des retards dans la livraison du vaccin Pfizer sont attendus. La disponibilité prévue des doses de vaccin en Autriche va diminuer de 20 % pendant une courte période, a annoncé lundi (18 janvier) le chancelier autrichien Sebastian Kurz (ÖVP), ajoutant que « nous devrons adapter notre stratégie » puisque les doses manquantes doivent être livrées en février. Le problème – qui touche également d’autres États membres de l’UE – est dû au fait que l’usine de Pfizer en Belgique est confrontée à des difficultés de production. (Philipp Grüll, Euractiv Allemagne)

LUXEMBOURG | INSTITUTIONS EUROPÉENNES

Une députée européenne, suspendue pour harcèlement moral. Monica Semedo (Renew Europe) a été suspendue pour une période de 15 jours en raison d’allégations de « harcèlement moral » de la part de ses assistants. (Anne Damiani, Euractiv.com)

Lire la suite : Luxembourg. Une députée européenne suspendue pour harcèlement moral

LONDRES

23 millions de livres sterling pour aider les entreprises de pêche touchées par le Brexit. Le Premier ministre Boris Johnson a promis lundi 23 millions de livres sterling pour aider les entreprises de pêche touchées par le Brexit, à la suite de manifestations organisées dans le centre de Londres (Benjamin Fox, Euractiv.com)

HELSINKI | TALLINN

La Finlande et l’Estonie souhaitent attirer des travailleurs hautement qualifiés de l’étranger. Afin d’attirer des experts et des employés hautement qualifiés de l’étranger, la Confédération des industries finlandaises (EK) a proposé de réviser les procédures de séjour du pays. Ainsi, les personnes étrangères hautement qualifiées pourraient travailler dès leur arrivée en attendant que leur permis de séjour soit approuvé. Parallèlement, la nouvelle Première ministre estonienne Kaja Kalla, a soutenu que la loi en vigueur à cet égard ne pouvait pas continuer sous sa forme actuelle, d’après ERR. (Pekka Vanttinen, Euractiv.com)

ROME

Giuseppe Conte obtient la confiance des députés. Le Premier ministre italien Giuseppe Conte a remporté le vote de confiance à la Chambre des députés lundi soir (18 janvier). Désormais, il n’a plus qu’à convaincre la deuxième branche du parlement italien, le Sénat, qui devrait connaître les résultats du vote de confiance mardi en fin de journée. Affaire à suivre. (Daniele Lettig, Euractiv Italie)

MADRID

Plus de fonds européens. L’Espagne recevra 69,528 milliards d’euros sous la forme de transferts non remboursables au titre du plan de relance pour l’Europe, soit une « augmentation statistique » de 10,36 milliards d’euros ou 17 % de plus que prévu initialement. L’Espagne devient ainsi le premier bénéficiaire des fonds de relance de l’UE, suivie par l’Italie. (Euroefe)

LISBONNE

Le système de santé portugais sur la corde raide. L’ensemble du système de santé portugais – le Service national de santé (SNS), les secteurs privé, tertiaire et administratif – atteint dangereusement ses limites alors qu’il lutte pour surmonter l’augmentation des cas d’infection par le nouveau coronavirus, a averti la ministre portugaise de la santé, Marta Temido. (Mariana Caeiro, Lusa.pt)

VARSOVIE

Une nuit glaciale recouvre la Pologne de smog. La nuit glaciale de dimanche (17 janvier) a entrainé des taux de pollution atmosphérique extrêmement élevés dans toute la Pologne, plaçant Wroclaw et Varsovie parmi les dix villes les plus polluées du monde selon l’indice de qualité de l’air de l’IQAir. (Joanna Jakubowska, Euractiv Pologne)

PRAGUE

Arrêtez l’extraction du charbon dès que possible, déclare le ministre tchèque de la santé. Tandis que le gouvernement tchèque devrait discuter et prendre une décision finale sur l’abandon progressif du charbon dans le pays la semaine prochaine, mais qu’il reste divisé sur la question, le ministre tchèque de la santé Jan Blatný a déclaré à Euractiv République tchèque que « personnellement, je suis en faveur d’un abandon progressif de l’extraction du charbon dès que possible ». (Euractiv République tchèque)

BUDAPEST

La Commission européenne enquête sur le rejet d’une demande de subvention de l’UE. La Commission européenne enquête sur le rejet de la demande de subvention d’une organisation de la société civile de défense des droits de l’homme au motif qu’elle n’était pas conforme aux exigences de transparence d’une législation hongroise jugée l’été dernier contraire au droit européen par la plus haute juridiction de l’UE, a informé par lettre la vice-présidente de l’exécutif européen chargée des valeurs et de la transparence, Vera Jourova, la responsable de l’ONG. (Vlagyiszlav Makszimov, Euractiv.com)

BRATISLAVA

La Slovaquie est soudainement un précurseur en matière d’énergies renouvelables, selon de nouvelles données. La Slovaquie est soudainement devenue l’un des premiers pays de l’UE en matière de consommation d’énergie verte, selon de nouveaux chiffres publiés par Eurostat sur la base des données de 2019 concernant la consommation de biomasse des ménages fournies par la Slovaquie. (Irena Jenčová, Euractiv Slovaquie)

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer