La Croatie déclare qu’elle ne fera pas le « sale boulot » de l’UE en matière de migration

M. Božinović a déclaré que malgré les efforts de la police croate, des migrants ont pu passer la frontière. [Shutterstock/Misel Sirotic]

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici


Aujourd’hui dans les Capitales

ZAGREB

La Croatie déclare qu’elle ne fera pas le « sale boulot » de l’UE en matière de migration. L’Europe n’est pas préparée à une nouvelle vague de migrants, a déclaré le ministre de l’Intérieur Davor Božinović, rejetant les allégations selon lesquelles la police croate ferait le sale boulot pour l’Union européenne.

«  De nombreuses études réalisées par des institutions croates et internationales mettent en garde contre l’arrivée possible d’un grand nombre de migrants en raison de la situation en Afghanistan. L’Europe doit s’y préparer. Cependant, pour parler franchement, l’UE n’est pas entièrement préparée  », a déclaré Božinović. Le ministre a également déclaré qu’en cas de nouvelle vague migratoire, un énorme fardeau pèserait sur les épaules de la Croatie. On pourrait alors demander à la Croatie ce qu’elle a fait pour s’assurer que les migrants ne traversent pas son territoire en grand nombre, ce qui remettrait en question sa capacité à garder la frontière extérieure de l’UE.

Selon M. Božinović, malgré les efforts de la police croate, des migrants ont pu franchir la frontière, longue de plus de mille kilomètres avec la Bosnie-Herzégovine. Ces passages illégaux de la frontière ne sont ni fortuits ni sans risque pour les migrants, la population locale et la police des frontières, a-t-il souligné.

M. Božinović a déclaré qu’il s’agissait d’un défi sécuritaire contre le crime organisé qu’il ne fallait pas sous-estimer, soulignant que 4 000 passeurs avaient été arrêtés à ce jour. Il a déclaré que le ministère de l’Intérieur constatait une augmentation du nombre de demandes d’asile, alors que dans le même temps, l’institution était également fréquemment accusée de refuser aux migrants l’accès à l’asile. M. Božinović a ajouté que 80 % des demandeurs d’asile n’attendent pas l’issue de cette procédure mais «  disparaissent tout simplement.  »

Il a rejeté les allégations faites dans les médias selon lesquelles la Croatie ferait le sale boulot pour l’UE, notant que les migrants qui tentent de rejoindre l’Autriche ou l’Allemagne devraient de toute façon passer par la Croatie, qu’elle soit membre de l’UE ou non.

(Željko Trkanjec | EURACTIV Croatie)

PARIS

«  France 2030  » permettra de créer «  des dizaines de milliers d’emplois  », selon Bruno Le Maire. Interrogé sur le plan d’investissement présenté par Emmanuel Macron ce mardi, le ministre français de l’Économie, des Finances et de la Relance a expliqué au Parisien que ce plan allait générer 45 milliards d’euros de «  richesse supplémentaire  ». Bruno Le Maire a également affirmé que les 30 milliards d’euros de «  France 2030  » seront «  suffisants pour faire levier et permettre à des acteurs privés d’investir davantage  ».

(Magdalena Pistorius | EURACTIV France)

VIENNE

L’opposition autrichienne lance une commission d’enquête sur la corruption au sein de l’ÖVP. Les partis d’opposition se sont mis d’accord mercredi pour lancer une commission d’enquête parlementaire chargée d’examiner le degré de corruption au sein du parti conservateur ÖVP. Cette décision intervient après que les autorités anticorruption ont commencé à enquêter sur des allégations de corruption à l’encontre de l’ancien chancelier Sebastian Kurz.

 (Oliver Noyan | EURACTIV Allemagne)


PAYS DU NORD ET BALTES

HELSINKI

Des entreprises forestières finlandaises soupçonnées d’infraction à la législation antitrust de l’UE. La Commission européenne inspecte plusieurs entreprises forestières finlandaises afin de déterminer si certaines d’entre elles ont mis en œuvre des ententes ou d’autres pratiques commerciales restrictives. Lire plus

(Pekka Vänttinen | EURACTIV.com)


EUROPE DU SUD 

ROME

Les travailleurs italiens n’ayant pas de passe sanitaire ne seront ni licenciés, ni payés. Un nouveau décret signé par le Premier ministre Mario Draghi fournit de nouveaux détails sur les passes sanitaires qui seront obligatoires pour tous les travailleurs des secteurs public et privé en Italie à partir de vendredi 15 octobre. Toute personne vaccinée, récemment remise de la Covid-19 ou testée négative dans les 48 heures précédentes a droit au passe sanitaire.

(Viola Stefanello | EURACTIV Italie)

MADRID

Le budget «  social  » espagnol pour 2022 entame son dernier volet parlementaire. La ministre espagnole des Finances, María Jesús Montero, a présenté mercredi devant le Parlement le projet de budget pour 2022, un geste qui a mis en route le compteur officiel du parcours parlementaire des seconds comptes publics de la coalition gouvernementale, formée par le parti socialiste (PSOE), et l’aile gauche Unidas Podemos (Unies nous pouvons).

LISBONNE

Le président portugais : Une éventuelle défiance à l’égard du budget de l’État pour 2022 conduirait «  très probablement  » à des élections générales. Le président Marcelo Rebelo de Sousa a averti mercredi qu’un éventuel rejet du budget de l’État pour 2022 conduirait «  très probablement  » à la dissolution du Parlement et à des élections anticipées.

(Inês Escobar Lima, Lusa.pt)


GROUPE DE VISEGRAD

PRAGUE

Une grande compagnie d’électricité tchèque ferme en raison de la flambée des prix du gaz. Bohemia Energy, l’un des plus grands fournisseurs d’énergie en République tchèque, a annoncé à la surprise générale une fermeture immédiate en raison de la flambée des prix du gaz naturel et de l’électricité. L’entreprise fournissait de l’énergie à environ 900  000 clients. Lire plus.

(Aneta Zachová | EURACTIV République tchèque)

BUDAPEST

Le gouvernement hongrois veut protéger le procureur controversé derrière la majorité parlementaire des deux tiers. Le procureur général du pays, poste actuellement occupé par une personnalité souvent accusée de partialité pro-gouvernementale, ne pourrait être révoqué qu’à la majorité des deux tiers du Parlement, selon un nouveau projet de loi présenté mercredi par la ministre de la Justice Judit Varga.

(Vlagyiszlav Makszimov | EURACTIV.com with Telex)

BRATISLAVA

La Slovaquie sera essentielle pour éviter la crise énergétique en Ukraine. L’Ukraine risque d’être coupée des approvisionnements en gaz russe, ce qui pourrait entraîner une nouvelle crise énergétique. La Commission européenne souhaite lui assurer un approvisionnement stable à l’avenir, avec l’aide de la Slovaquie. Le pays devrait ainsi pouvoir accroître la capacité d’inversion du flux de gaz et l’approvisionnement de l’Ukraine.

(Irena Jenčová| EURACTIV Slovaquie)


NOUVELLES DES BALKANS

SOFIA | SKOPJE

Les Bulgares macédoniens demandent à Sofia d’être ferme avec Skopje. Les organisations bulgares de Macédoine ont appelé la Bulgarie à ne pas renoncer à sa position ferme sur la Macédoine du Nord et à lui permettre d’entamer les négociations d’adhésion à l’UE une fois que les questions d’égalité, de langue et d’histoire auront été résolues. Lire plus.

(Krassen Nikolov | EURACTIV Bulgarie)

BUCAREST

Le Premier ministre désigné Ciolos a des entretiens peu concluants avec les chefs des partis de la coalition. Le Premier ministre désigné, Dacian Ciolos, a rencontré mercredi les chefs des partis qui forment la coalition pour la première fois depuis le vote de défiance qui a fait tomber le gouvernement la semaine dernière. Les discussions n’ont abouti à aucun résultat concluant, si ce n’est la promesse d’une nouvelle réunion vendredi.

(Bogdan Neagu | EURACTIV Roumanie)

BELGRADE | PRISTINA

Selon Aleksandar Vučić, la Serbie freinera Pristina si l’UE n’y parvient pas. Le président serbe Aleksandar Vučić a déclaré mercredi, lors de la réunion avec les Serbes du Kosovo à Raška, qu’il avait demandé au représentant spécial de l’UE pour les négociations Belgrade-Pristina, Miroslav Lajčak, «  de retenir Pristina, et s’ils n’en sont pas capables — nous les retiendrons.  »

(EURACTIV Serbie | betabriefing.com)

PRISTINA

Des Serbes du Kosovo attaquent la police dans une ville proche de la frontière serbe. Un certain nombre de Serbes du Kosovo ont attaqué la police dans la ville de Mitrovica, dans le nord du pays, lors d’une opération contre la contrebande illégale, faisant six blessés parmi les policiers.

 (Bledar Qalliu | Exit.al)

TIRANA

Un diplomate américain a invité les procureurs albanais à enquêter sur les violations massives de la vie privée des citoyens. L’ambassadeur américain en Albanie, Yuri Kim, a demandé aux procureurs d’enquêter sur toute violation de la vie privée des citoyens suite à la publication massive de données personnelles avant les élections générales d’avril.

 (Alice Taylor | Exit.al)


AGENDA:

  • France : Le Premier ministre Jean Castex participera à un comité interministériel sur l’Europe, consacré à la justice et aux affaires intérieures.
  • République tchèque : le conseil des risques sanitaires discutera du nombre croissant de cas de Covid-19, le ministère de la Santé présentera une nouvelle stratégie.
  • Roumanie : le gouvernement intérimaire tient sa réunion hebdomadaire. L’approbation d’un prêt de la BEI de 305 millions d’euros pour un hôpital régional est à l’ordre du jour.

***

[Edité par Sarantis Michalopoulos, Alexandra Brzozowski, Daniel Eck, Benjamin Fox, Zoran Radosavljevic, Alice Taylor]

Subscribe to our newsletters

Subscribe