La pandémie a permis à l’Allemagne d’atteindre ses objectifs climatiques

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

BERLIN

Sans ses confinements, l’Allemagne aurait manqué ses objectifs climatiques. La réduction de 40,8 % des émissions par rapport à 1990 dépasse même légèrement l’objectif fixé par la loi sur la protection du climat. Mais cela n’aurait pas été possible sans les confinements liés à la pandémie. (Alexandra Brzozowski, Euractiv.com) 

PARIS

Le gouvernement français expérimente une nouvelle carte d’identité. La ministre déléguée chargée de la Citoyenneté Marlène Schiappa a officiellement lancé la nouvelle carte nationale d’identité électronique hier (16 mars). De la taille d’une carte de crédit et dotée d’une puce électronique, d’un code QR, d’une photo numérisée et de deux empreintes digitales, elle sera plus sûre que la carte d’identité actuelle. D’abord expérimentée dans le département de l’Oise, elle sera progressivement déployée partout en France. S’il ne sera plus possible d’obtenir les cartes d’identité actuelles à partir d’août, elles pourront encore être utilisées jusqu’en 2031. (Magdalena Pistorius, Euractiv France)

Lire également : Une nouvelle carte d’identité « plus sécurisée » mise en service en août

BRUXELLES

Des restaurateurs attaquent l’État belge en justice. Plus de cinquante restaurateurs de Wallonie et de Bruxelles ont attaqué l’État belge en justice pour être autorisés à rouvrir. Le secteur de la restauration est fermé depuis octobre pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, mais rien n’indique qu’ils pourront rouvrir prochainement. (Alexandra Brzozowski, Euractiv.com)

LUXEMBOURG

La Commission européenne s’implique dans la ligne ferroviaire Luxembourg-Bruxelles. La Commission a répondu positivement à une demande du Luxembourg et de la Belgique de soutenir financièrement l’amélioration de la ligne de train entre les deux capitales européennes, qui a connu des retards dans le passé.

Alors que l’UE prépare sa reprise économique après la pandémie, le vice-président Frans Timmermans a répondu la semaine dernière à une lettre du ministre des Transports François Bausch et de son homologue belge George Gilkinet, en déclarant que « cela pouvait être un exemple de développement de la politique d’infrastructure au niveau européen ». (Anne Damiani, Euractiv France)

VIENNE

Le vote du nouveau chef de l’OCDE fait des remous. Dans la course serrée pour le poste de secrétaire général de l’OCDE, l’ancien ministre australien des Finances Mathias Corman est arrivé en tête face à Cecilia Malmström, ancienne commissaire européenne suédoise au commerce. Le vote de l’Autriche pour M. Corman a fait pencher la balance en sa faveur. Les Verts, qui forment la coalition au pouvoir avec l’ÖVP, ont maintenant exprimé leur colère à l’égard de la décision du ministère des Affaires étrangères dirigé par l’ÖVP. « Mme Malmström aurait été notre favorite », et « nous n’avons pas été informés de la décision finale », a déclaré la porte-parole des Verts pour la politique étrangère, Ewa Ernst-Dziedzic. (Philipp Grüll, Euractiv Allemagne)

LONDRES

Le Royaume-Uni va augmenter de près de 40 % le plafond de l’arsenal nucléaire. Le Royaume-Uni va augmenter de près de 40 % le plafond de son nombre d’ogives nucléaires dans le cadre de la refonte de sa politique étrangère annoncée mardi (16 mars). Lire plus… (Benjamin Fox, Euractiv.com)

DUBLIN

Micheál Martin souligne l’importance de l’unité irlandaise avant sa rencontre avec Joe Biden. Avant sa rencontre de la Saint-Patrick avec le président américain Joe Biden, le Taoiseach irlandais Micheál Martin s’est exprimé à la Brookings Institution de Washington, soulignant le travail de l’initiative Shared Island du gouvernement, tout en notant la nécessité de parvenir à la réconciliation dans le Nord. (Paula Kenny, Euractiv.com)

HELSINKI

La Finlande prévoit de consacrer la moitié de ses fonds de relance à la « transition verte ». Les 2,9 milliards d’euros que la Finlande s’apprête à recevoir par le biais de la Facilité pour la reprise et la résilience de l’UE seront répartis entre trois secteurs : 50 % des fonds seront consacrés à l’amélioration de la transition écologique, tandis que les fonds restants seront répartis entre la numérisation et les investissements dans la recherche et le développement, selon le plan du gouvernement publié lundi (15 mars). (Pekka Vanttinen, Euractiv.com)

MADRID

La présentation du vice-premier ministre aux élections régionales provoque un « séisme » politique. L’annonce lundi (15 mars) par Pablo Iglesias, leader du parti de gauche espagnol et partenaire de la coalition gouvernementale Unidas Podemos, qu’il quittait son poste de vice-premier ministre pour se présenter contre les conservateurs aux élections régionales de Madrid a provoqué un « séisme politique ». (Euroefe)

LISBONNE

Le président impose son veto à un projet de loi anticonstitutionnel sur l’euthanasie. Le président portugais Marcelo Rebelo de Sousa a imposé son veto au projet de loi parlementaire de dépénalisation de l’euthanasie au motif qu’il était inconstitutionnel. Saisie par le président, la Cour constitutionnelle avait retoqué ladite loi deux heures plus tôt. Lire plus… (Inês Escobar de Lima, Lusa.pt)

ATHÈNES

La Grèce ouvre la voie au financement vert des entreprises. La Grèce va de l’avant et ouvre la voie au financement vert des entreprises, avec sa plus grande société d’énergie, PPC, qui a dépassé les attentes avec sa toute première obligation verte, révèle Euractiv Grèce. (Euractiv Grèce)

VARSOVIE

Vers un soutien supplémentaire pour la gastronomie et l’événementiel. Le ministère polonais du Développement, du Travail et de la Technologie a prévu deux vidéoconférences cette semaine pour parler aux représentants des industries de l’événementiel et de la gastronomie des demandes du secteur, a annoncé mardi (16 mars) la sous-secrétaire d’État Olga Semeniuk. (Monika Mojak, Euractiv Pologne)

Lire également : Les trois éléments clés du certificat vert numérique de l’UE présenté aujourd’hui

PRAGUE

La Pologne soutient les « passeports verts ». Le ministre tchèque des Affaires étrangères, Tomáš Petříček, soutient l’idée des « passeports verts » qui seront présentés mercredi (17 mars) par la Commission européenne, ajoutant que les tests négatifs devaient être considérés comme une « alternative à la vaccination ». (Aneta Zachová, Euractiv République tchèque)

BUDAPEST

Huit tests positifs à la coupe du monde d’escrime malgré la « bulle sociale ». Huit participants ont été testés positifs à la Covid-19 lors de la Coupe du monde d’escrime de Budapest, le premier événement international d’escrime après une interruption de près d’un an, a révélé Telex via 444.hu. (Vlagyiszlav Makszimov, Euractiv.com avec Telex)

BRATISLAVA

Le mutisme du Premier ministre face à la crise gouvernementale. Alors que la présidente slovaque Zuzana Čaputová rencontrait mardi (16 mars) le Premier ministre Igor Matovič pour lui demander quelles mesures il comptait prendre afin de mettre fin à la crise de la coalition en Slovaquie, celui-ci n’est pas parvenu à fournir de réponse adéquate. (Marián Koreň, Euractiv Slovaquie)

Subscribe to our newsletters

Subscribe