La politique climatique allemande, un véritable casse-tête pour la République tchèque

Centrale nucléaire de Temelin, en République tchèque.

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici


Aujourd’hui dans les Capitales

PRAGUE | BERLIN

La politique climatique allemande pose un problème à son voisin de l’Est. Vendredi, l’arrêt de trois des six dernières centrales nucléaires allemandes a suscité des inquiétudes en République tchèque. La sortie du nucléaire de l’Allemagne est critiquée, et elle l’est d’ailleurs plus particulièrement dans le contexte actuel de la hausse des prix de l’énergie. « L’Allemagne a parié sur une version radicale du Pacte vert européen », a déclaré le Premier ministre tchèque Petr Fiala (ODS, ECR) dans une interview pour CNN Prima News.

M. Fiala a souligné l’importance de l’énergie nucléaire lors de son discours prononcé à l’occasion du Nouvel An, donnant un signal clair à ses voisins antinucléaires.

« Notre gouvernement devra travailler sans relâche et faire preuve de patience, chercher des alliés en Europe et convaincre des partenaires. Enfin, il doit également aller de l’avant avec la construction d’unités nucléaires tout en encourageant les investissements dans d’autres sources renouvelables mais qui restent raisonnables », a-t-il déclaré lors de son discours de la Saint-Sylvestre. « C’est la solution pour sortir de la crise énergétique. L’alternative serait le sous-développement et la pauvreté. Et personne ne souhaite cela », a-t-il ajouté.

La République tchèque est en pleine transition écologique. Sa production d’électricité reposant à 40 % sur le charbon, elle doit à présent trouver de nouvelles sources d’énergie. Le gouvernement est convaincu que les conditions géographiques ne favorisent pas le développement massif de l’énergie solaire ou éolienne, il mise donc sur les centrales nucléaires pour cela.

Si la France est le principal allié pronucléaire du pays, la République tchèque est fortement dépendante de l’économie allemande.

Comme l’a souligné le ministre tchèque de l’Énergie, de l’Industrie et du Commerce, Jozef Síkela, un dialogue avec l’Allemagne pourrait s’avérer crucial pour les développements futurs dans le domaine de l’énergie en Europe. « Nous devons discuter avec les Allemands de la prise en compte de la réalité économique et des problèmes spécifiques de leurs voisins », a déclaré M. Síkela dans une interview pour Seznam Zprávy.

En ce qui concerne l’énergie, M. Fiala a salué le fait que, selon la fuite dans les médias du projet de taxonomie durable de l’UE de la Commission européenne, cette dernière aurait classé les investissements dans l’énergie nucléaire comme étant écologiques. Toutefois, la nouvelle législation doit être correctement analysée par les autorités tchèques, car elle fixe des critères spécifiques pour l’obtention du label écologique.

La ministre autrichienne du Climat, Leonore Gewessler, a déjà menacé d’engager une action en justice contre l’Union européenne si celle-ci décidait d’inclure l’énergie nucléaire dans la taxonomie de la durabilité.

(Aneta Zachová | EURACTIV République tchèque)

PRESIDENCE DE L’UE

PFUE : le drapeau européen sous l’Arc de Triomphe provoque une polémique éclair. Il n’aura flotté sous l’Arc de Triomphe que le temps d’une journée. Pourtant, le drapeau européen a provoqué une vive polémique en France, laissant présager une présidence française du Conseil de l’Union européenne (PFUE) éminemment politique. Lire la suite.

(Mathieu Pollet | EURACTIV France)

BRUXELLES

Deux réunions du comité de concertation pour commencer cette nouvelle année. Le gouvernement belge va convoquer deux réunions du comité de concertation en janvier afin de faire face à la recrudescence du nombre de cas du variant Omicron ainsi qu’à leur impact sur les unités de soins intensifs du pays.

(Alexandra Brzozowski | EURACTIV.com)

BERLIN

Berlin envisage d’annuler ses interventions militaires au Mali. Les opérations militaires allemandes au Mali et ailleurs devraient être analysées de manière « impartiale », a déclaré la commissaire à la Défense du Parlement, Eva Högl, ajoutant que la possibilité de l’annulation de l’opération devrait être envisagée.

(Nikolaus J. Kurmayer  | EURACTIV Allemagne)

VIENNE

L’Autriche menace de poursuivre la Commission au sujet des règles de taxonomie de l’UE. L’Autriche poursuivra la Commission européenne en justice si elle poursuit son projet d’inclure l’énergie nucléaire dans les règles de taxonomie de l’UE sur la finance durable, a déclaré la ministre de la Protection du climat Leonore Gewessler ce week-end. Lire la suite.

(Oliver Noyan | EURACTIV Allemagne)


ROYAUME UNI – IRLANDE

DUBLIN

L’irlandais reconnu comme langue officielle de l’UE. Le premier jour de l’année 2022 a été marqué par l’ajout de l’irlandais à la liste des 23 langues officielles de l’UE, une évolution décrite par le ministre des Régions gaéliques et du Sport comme « une étape cruciale dans le développement et l’avenir de la langue ». Lire la suite.

(Molly Killeen | EURACTIV.com)


SCANDINAVIE ET PAYS BALTES

HELSINKI

Moscou enflamme le débat sur l’OTAN. Les déclarations du Kremlin faites avant Noël ont remis en question les dogmes de la politique étrangère et de sécurité de la Finlande et ont enflammé le débat sur une éventuelle adhésion à l’OTAN.

(Pekka Vänttinen | EURACTIV.com)

STOCKHOLM

Le «  sabotage des gyrophares  » en Suède nettement plus élevé en 2021. Le nombre de poursuites pour entrave au travail des véhicules de police, ambulanciers ou de pompiers — connu en Suède sous le nom de blåljussabotage ou «  sabotage des gyrophares  » — a été nettement plus élevé en 2021 qu’en 2020, a rapporté la radio suédoise Ekot. Lire la suite.

(Charles Szumski | EURACTIV.com)

COPENHAGUE

Affaire Dan-Bunkering : le magnat pétrolier accepte le verdict. Dan-Bunkering et son propriétaire Bunker Holding ne feront pas appel de la décision d’un tribunal qui les a jugés coupables d’avoir enfreint les sanctions de l’UE en fournissant du kérosène utilisé dans le conflit syrien. Lire la suite.

(Charles Szumski | EURACTIV.com)

TALLINN

L’Estonie prévoit de fournir des armes lourdes à l’Ukraine. L’Estonie a pris la décision de principe de soutenir l’Ukraine dans le contexte sécuritaire actuel. Elle prévoit de donner et d’envoyer des missiles et des systèmes d’artillerie conçus pour la défense antichars. C’est ce que rapportent la Estonian News Agency et les médias finlandais.

(Pekka Vänttinen | EURACTIV.com)


EUROPE DU SUD

ROME

L’Italie envisage de rendre la vaccination obligatoire alors que plus d’un million d’Italiens sont en quarantaine. La vaccination obligatoire doit être envisagée car la recrudescence du nombre de cas de Covid-19 est inquiétante en Italie. C’est ce qu’a déclaré Franco Locatelli, coordinateur du Comité scientifique et technique du gouvernement italien, au journal La Repubblica dimanche.

(Eleonora Vasques | EURACTIV.com)

MADRID

En Espagne, la nouvelle année débute avec un nombre record de cas de contamination malgré les mesures supplémentaires. En Espagne, l’année 2022 a commencé sans aucun signe clair de diminution significative des indicateurs de la pandémie, et le variant Omicron continue de porter la sixième vague à des niveaux records. C’est ce qu’ont expliqué des sources du secteur de la santé au partenaire d’EURACTIV, EFE, le week-end dernier.

(Fernando Heller | EURACTIV Espagne)


GROUPE DE VISEGRAD 

VARSOVIE

Une députée européenne poursuivie pour avoir accusé un garde-frontière polonais de torture. Un collectif de personnes a annoncé son intention de déposer des plaintes contre eux-mêmes auprès du parquet régional de Varsovie et de Wrocław pour de possibles insultes à des agents de la fonction publique — une action de solidarité avec la députée européenne Janina Ochojska, poursuivie par le gouvernement pour la même raison.

(Aleksandra Krzysztoszek | EURACTIV Pologne)

BUDAPEST 

Désaccord de l’aile conservatrice au sein de l’opposition hongroise unie. Après des accusations publiques et des critiques, le chef de file de l’extrême droite devenu conservateur, Péter Jakab, et le candidat commun de l’opposition au poste de Premier ministre, le maire indépendant Péter Márki-Zay, se sont rencontrés à Hódmezővásárhely, fief de ce dernier, le 30 décembre. Toutefois, Telex rapporte que ces derniers sont toujours en désaccord sur plusieurs questions.

(Vlagyiszlav Makszimov | EURACTIV.com avec Telex)

BRATISLAVA

La Slovaquie salue la taxonomie européenne et le ministère de l’Économie prévoit d’utiliser le gaz après 2050. Le gouvernement slovaque se réjouit de l’inclusion des projets gaziers et surtout nucléaires dans la taxonomie de la durabilité de l’UE.

(Irena Jenčová| EURACTIV Slovaquie)


NOUVELLES DES BALKANS

SOFIA

Le veto bulgare sera bientôt levé. Selon Vlado Buchkovski, l’envoyé spécial du gouvernement de Macédoine du Nord chargé de résoudre le différend entre Skopje et Sofia, dans quelques mois, la Bulgarie lèvera son veto et la Macédoine du Nord pourra entamer le processus de négociation de l’adhésion à l’Union européenne.

(Krassen Nikolov | EURACTIV Bulgarie)

ZAGREB

35 affaires sur la table du parquet européen de Zagreb. Selon le quotidien Jutarnji List, un partenaire d’EURACTIV, 35 affaires seraient actuellement sur la table au parquet européen (EPPO) de Zagreb. Ces dernières porteraient sur un éventuel détournement de fonds européens.

(Željko Trkanjec | EURACTIV Croatie)

LJUBLJANA 

Les épidémiologistes slovènes s’opposent à la vaccination obligatoire contre la Covid-19, du moins pour l’instant. Les épidémiologistes slovènes de l’Institut national de la santé publique ont unanimement rejeté la vaccination obligatoire contre la Covid-19, invoquant une absence de base juridique et des inquiétudes quant à la mise en œuvre de cette mesure.

(Sebastijan R. Maček | sta.si)

BELGRADE 

Les autorités de Belgrade organisent des festivités publiques pour le Nouvel An malgré les avertissements. Des milliers de personnes se sont rassemblées à Belgrade la veille du Nouvel An pour des concerts et des festivités en plein air organisés par les autorités de la ville. Contrairement à la plupart des capitales européennes, la capitale serbe a organisé des célébrations et des concerts dans différents quartiers de la ville, et ce en dépit des craintes pour la situation sanitaire.

(EURACTIV Serbie | betabriefing.com)

SARAJEVO 

En réduisant les prix de l’électricité, la Fédération remet en cause l’ordre juridique de la Bosnie-Herzégovine. L’actuel directeur du Secrétariat de la Communauté de l’énergie basé à Vienne, Janez Kopač, a confié au média N1 que les amendements récemment adoptés à la loi sur l’électricité dans la Fédération de Bosnie-Herzégovine, l’entité croate et bosniaque, qui limitent l’augmentation des prix de l’électricité à maximum de 20 %, sont contraires à l’ordre juridique de la Communauté et créent un précédent dans une partie du pays.

(Željko Trkanjec | EURACTIV Croatie)

///

Sarajevo se classe sixième parmi les villes les plus polluantes du monde. Selon les mesures effectuées dimanche matin par IQ AirVisual, l’indice de pollution de Sarajevo était de 173, soit un qualifié de malsain. La ville se classe actuellement parmi les six villes les plus polluées du monde. Les villes les plus polluantes au monde sont Delhi, Lahore, Dhaka, Wuhan, Hangzhou et Sarajevo.

Cela signifie que la capitale de la Bosnie-Herzégovine se trouve dans la zone rouge, et qu’il est recommandé de se protéger pour éviter les infections ou les maladies respiratoires notamment en portant un masque avec des filtres.

(Željko Trkanjec | EURACTIV Croatie)

SKOPJE

L’opposition VMRO-DPMNE dispose d’un avantage indiscutable. Un sondage de l’agence IPSOS, commandé par le VMRO-DPMNE a révélé que le parti conservateur a renforcé son avance sur le SDSM, la plus importante de ces dernières années avec près de 9 %.

(Željko Trkanjec | EURACTIV Croatie)

PRISTINA

Le Kosovo expulse un diplomate russe sans notification à l’ONU. Les autorités du Kosovo ont expulsé un diplomate russe de la mission des Nations Unies du pays pour des raisons de sécurité nationale. C’est ce qu’a affirmé la ministre des Affaires étrangères Donika Gervalla-Schwarz. Toutefois, l’ONU a déclaré ne pas avoir été notifiée de la décision.

(Alice Taylor | Exit.al)

TIRANA

En 2021, 30 % des meurtres en Albanie concernaient des femmes et des filles. L’Albanie a connu une augmentation de 13 % du nombre de meurtres en 2021, avec près d’un tiers de femmes ou de filles tuées par leur partenaire, leur ex-partenaire ou un membre de leur famille.

(Alice Taylor | Exit.al)


AGENDA

  • 1er janvier : la France a succédé à la Slovénie à la présidence du Conseil de l’UE.
  • 3 janvier : les négociations sur l’accord sur le nucléaire iranien se poursuivent à Vienne après la période de Noël. L’accord de 2015 sur le contrôle des armes nucléaires avait été mis en suspens après le retrait des États-Unis.
  • 6—7 janvier : visite du Collège des commissaires européens à Paris.
  • 10 janvier : discussions entre les États-Unis et la Russie sur la sécurité européenne à Genève.
  • 12 janvier : réunion du Conseil OTAN-Russie sur la sécurité européenne.
  • 12—14 janvier : conseil informel des Affaires étrangères (Gymnich) à Brest.
  • 17 Janvier : conseil agriculture et pêche / Eurogroupe.
  • 18 janvier : conseil Affaires économiques et financières.
  • 17—19 janvier : session plénière du Parlement européen à Strasbourg et élection du président du Parlement européen.
  • 20—22 janvier : réunion informelle des ministres de l’Énergie / de lEnvironnement à Amiens.
  • 24 janvier : conseil des Affaires étrangères.
  • 26 Janvier : la Commission européenne dévoilera les principes de la Décennie numérique de l’Europe (à confirmer).

[Édité par Sarantis Michalopoulos, Alexandra Brzozowski, Daniel Eck, Benjamin Fox, Zoran Radosavljevic, Alice Taylor]

Subscribe to our newsletters

Subscribe