La Pologne souhaite devenir un « acteur d’intégration » dans les relations américano-européennes

L’actu en capitales décrypte l’info de toute l’Europe, grâce au réseau de rédactions d’Euractiv.

L’actu en capitales décrypte l’info de toute l’Europe, grâce au réseau de rédactions d’Euractiv.

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

VARSOVIE

La Pologne devrait agir en tant qu’« acteur d’intégration » au sein de la communauté transatlantique, a déclaré dimanche le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki en résumant le 10e Congrès « Poland : A Great Project » – une réunion d’une importance capitale pour les cercles conservateurs du pays.

« La communauté transatlantique qui, jusqu’à présent, a jeté les bases de la stabilité économique et politique par le biais de la “Pax Americana” est en train de s’ébranler. Il ne fait aucun doute que nous devons également repenser le rôle de la Pologne au sein de la communauté transatlantique, de la Pologne en tant qu’un acteur d’intégration », a déclaré le Premier ministre, notant également les turbulences actuelles causées par la pandémie de Covid-19. (Mateusz Kucharczyk, Euractiv Pologne)

INSTITUTIONS EUROPÉENNES

LEAK : Méthane. Le projet de stratégie de l’UE sur le méthane impose des obligations en matière de communication de données. Le document, qui doit être publié mercredi (14 octobre), ne fixe pas de limites aux émissions de méthane provenant des combustibles fossiles, mais prépare le terrain pour 2025. (Frédéric Simon, Euractiv.com)

BERLIN

Couvre-feux et nouvelles restrictions pour éviter un deuxième confinement. Alors que le nombre d’infections par le nouveau coronavirus continue d’augmenter, les villes et les municipalités d’Allemagne mettent en place de nouvelles restrictions dans l’espoir qu’elles puissent permettre de freiner la propagation du virus sans que la population n’ait à subir un second confinement. (Sarah Lawton, Euractiv Allemagne)

PARIS

La Semaine franco-allemande et européenne débutera lundi (12 octobre) au Centre mondial de la Paix situé à Verdun. Alors que la première partie du projet de Loi de finances 2021 sera débattue en séance publique à l’Assemblée nationale, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire inaugurera cette semaine lors d’une Master class sur les relations franco-allemandes et européennes. L’après-midi, ce sera Martin Schulz, ancien Président du Parlement européen et député du Bundestag qui prendra le relais. D’autres thématiques seront abordées durant cette semaine, tels que le terrorisme et le vivre ensemble, avec Bernard Cazeneuve, ancien Premier ministre et ancien ministre de l’Intérieur, ou encore les négociations internationales pour l’environnement. (Louise Rozès Moscovenko, Euractiv France)

BRUXELLES

« Dernière phase » avant le confinement. La Belgique se trouvant désormais à la deuxième place du classement des pays les plus touchés par le SARS-CoV-2 en Europe, le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke a déclaré qu’il ne pouvait pas garantir qu’il n’y aurait pas de deuxième confinement. (Alexandra Brzozowski, Euractiv.com)

VIENNE

Élections : les sociaux-démocrates défendent leur trône. Les sociaux-démocrates (SPÖ) ont défendu leur position de leader avec 42 % des voix (en hausse de 2,4 %) lors des élections municipales viennoises dimanche (11 octobre), faisant d’eux les dirigeants incontestés de la capitale autrichienne, ainsi surnommée « Vienne la Rouge ». Leur ancien principal adversaire, le FPÖ, a perdu 23 % des voix, probablement une punition tardive pour « l’affaire Ibiza » de l’année dernière – le leader du parti et vice-chancelier de l’époque, Heinz Christian Strache, avait été secrètement filmé en train de négocier un soutien financier en échange de contrats publics avec la Russie. (Philipp Grüll, Euractiv Allemagne)

LONDRES

De nouvelles règles de confinement pour Liverpool. Liverpool devrait être soumise aux règles locales les plus strictes d’Angleterre à la suite de la mise en place du nouveau système « de trois tiers » visant à classer les zones à risques. Le Merseyside, qui comprend Liverpool, devrait être la seule région d’Angleterre à être soumise aux restrictions les plus strictes, qui comprendront la fermeture des pubs et des restaurants, tandis que les déplacements à l’intérieur et à l’extérieur de la région ne se feront que pour les voyages essentiels, comme l’école ou le travail. (Benjamin Fox, Euractiv.com)

MADRID | LISBONNE

L’Espagne et le Portugal s’associent dans un plan de relance. Le Premier ministre socialiste espagnol Pedro Sánchez et son homologue socialiste portugais Antonio Costa ont convenu, lors du « Sommet ibérique » à Guarda (Portugal) samedi, d’unir leurs forces et de coopérer sur des projets dits « ibériques » communs.

Les deux dirigeants qui souhaitent coopérer dans des domaines tels que l’hydrogène, un réseau 5G commun, une chaîne de valeur des batteries et la technologie des satellites, ont confirmé que ces projets pourraient être inclus dans leurs plans de relance nationaux respectifs. (Euroefe)

ATHÈNES

Enlisement avec la Turquie. Les discussions exploratoires tant attendues entre la Grèce et la Turquie se trouvent dans une nouvelle impasse. Ankara a en effet décidé de renvoyer son navire Oruç Reis sur le plateau continental grec, au sud de l’île de Kastelorizo.

Le retrait du navire Oruç Reis des eaux grecques il y a quelques semaines avait permis de désamorcer les tensions croissantes entre la Grèce et la Turquie. C’est pourquoi les dirigeants européens avaient décidé de ne pas imposer de sanctions à la Turquie lors du dernier sommet et avaient plutôt poussé au dialogue entre les deux pays. (Sarantis Michalopoulos, Euractiv.com)

PRAGUE

Covid-19 : les meilleurs résultats. Alors que la République tchèque a enregistré 432 nouveaux cas de Covid-19 pour 100 000 habitants sur une période de 14 jours — le pire chiffre par rapport à ses partenaires de l’UE — le Premier ministre Andrej Babiš fait face à de vives critiques pour le discours qu’il avait prononcé lors du Forum stratégique de Bled en septembre, lors duquel il avait déclaré « Nous avons les meilleurs résultats du groupe Visegrad ».

Avec de tels chiffres, le gouvernement tchèque a imposé des mesures plus strictes, obligeant les bars à fermer à 20 heures et interdisant tous les événements culturels et sportifs. Bien que d’autres devraient être imposées mercredi (14 octobre), le gouvernement n’en a pas encore dévoilé les détails. Le Premier ministre tchèque n’a cependant pas exclu la possibilité d’imposer un confinement. (Aneta Zachová, Euractiv République tchèque)

SOFIA

L’état de droit fait des vagues. La résolution du Parlement européen sur l’état de droit et les droits fondamentaux en Bulgarie n’est que « calomnie » et « foutaise », a déclaré le député européen bulgare Alexander Yordanov (PPE) à la Radio nationale Yordanov dans un entretien, où il a également qualifié les manifestants bulgares de « simplets ».

« Tout est normal en Bulgarie ! Entre 100 et 200 personnes manifestent. Qu’il en soit ainsi. C’est normal. Nous les avons vus hier soir à la télévision nationale bulgare. C’étaient des nigauds, pas des protestataires », a-t-il déclaré dimanche. (Krassen Nikolov, Euractiv Bulgarie)

LJUBLJANA

Le président autrichien présente ses excuses à la minorité slovène. Le président autrichien Alexander Van der Bellen a présenté ses excuses aux Slovènes de Carinthie pour les injustices et les retards dans l’application de leurs droits constitutionnels lors d’une cérémonie organisée à Klagenfurt/Celovec en l’honneur du centenaire du référendum de Carinthie. Cependant, les mots « Mort au fascisme » ont été tagués sur un monument dans la cour du gouvernement de Carinthie, engendrant la colère du Premier ministre slovène Janez Janša. Il s’agit d’une « honte de gauche qui ne nuit qu’à la minorité slovène en Autriche » et « à la réputation de la Slovénie dans le monde », a-t-il déclaré. (Željko Trkanjec, Euractiv Croatie)

Subscribe to our newsletters

Subscribe
CONTRIBUER