La présidente du parlement tchèque espère que les Hongrois «  chasseront M. Orbán  »

«  Les Tchèques ont déjà chassé leur Babiš. J’espère sincèrement que les Hongrois y parviendront également  », a écrit la présidente du Parlement tchèque, Markéta Pekarová Adamová (TOP 09, PPE), sur sa page Facebook.

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici


Aujourd’hui dans les Capitales

PRAGUE

La présidente du parlement tchèque espère que les Hongrois «  chasseront M. Orbán  ». Les remarques de la présidente du parlement sur le fait que les Hongrois pourraient chasser le Premier ministre Viktor Orbán du pouvoir ont suscité des controverses au sein de la nouvelle coalition gouvernementale tchèque.

«  Les Tchèques ont déjà chassé leur Babiš. J’espère sincèrement que les Hongrois y parviendront également  », a écrit la présidente du Parlement tchèque, Markéta Pekarová Adamová (TOP 09, PPE), sur sa page Facebook. Selon elle, la Hongrie devrait voter pour un changement lors de ses élections du 3 avril, car il s’agit d’un enjeu important pour la République tchèque.

«  Il est crucial que l’Union européenne soit formée par des États pour lesquels les principes démocratiques priment sur les avantages de leurs premiers ministres  », a-t-elle également écrit.

Le Premier ministre tchèque Petr Fiala (ODS, ECR) a refusé de commenter, affirmant qu’il ne voulait pas faire empirer une situation déjà tendue. «  Je peux seulement ajouter que le gouvernement est responsable de la politique étrangère et que, en tant que Premier ministre, je m’efforcerai de coordonner la position des autorités constitutionnelles  », a déclaré M. Fiala.

Pekarová Adamová a mis de l’huile sur le feu le 10 janvier lorsqu’elle a critiqué la position de la Hongrie sur le Kazakhstan alors qu’Orban exprimait sa solidarité avec le président kazakh Kassym-Jomart Tokayev. «  Viktor Orbán a approuvé de facto la fusillade du peuple kazakh et l’arrivée de l’armée russe aujourd’hui  », a déclaré Mme Pekarová.

Cette fois, sa critique a été partagée par le ministre des Affaires étrangères Jan Lipavský (Pirates, Verts). «  Un président qui donne l’ordre de tirer sur des civils sans sommation n’a pas besoin de solidarité. Notre solidarité appartient au peuple du Kazakhstan  », a tweeté M. Lipavský. M. Lipavský a également décidé de geler les licences d’exportation d’armes vers le Kazakhstan.

(Aneta Zachová | EURACTIV République tchèque)

BERLIN

Selon un ancien ministre, Olaf Scholz devrait demander un vote de confiance sur la vaccination obligatoire. Le chancelier allemand Olaf Scholz devrait organiser un vote de confiance au Bundestag, a déclaré mardi l’ancien ministre conservateur des Transports Andreas Scheuer, citant des querelles sur d’éventuels vaccins obligatoires. Lire plus (en anglais).

(Julia Dahm | EURACTIV Allemagne)

PARIS

Le don de sang ouvert aux homosexuels sans condition à partir du mois de mars. C’est une avancée considérable : le ministère de la Santé et la Direction générale de la Santé ont annoncé mardi 11 janvier qu’à partir du 16 mars prochain, les hommes gays et bisexuels pourront donner leur sang sans aucune condition préalable. À ce jour, ces derniers devaient justifier d’une abstinence de quatre mois s’ils souhaitaient participer à une collecte de sang. Lire plus.

(Clara Bauer-Babef | EURACTIV France)

VIENNE

Un Autrichien sur dix pourrait perdre son statut vaccinal en février. Plus de 900  000 Autrichiens, soit environ 10 % de la population, risquent de perdre leur statut vaccinal s’ils ne font pas leur deuxième injection ou leur rappel avant février. En effet, à partir de cette date, les passes sanitaires seront valables pour six ans au lieu de neuf actuellement. Lire plus (en anglais).

(Oliver Noyan | EURACTIV.de)

LA HAYE

Les Néerlandais manquent de confiance dans leur nouvelle coalition, selon un sondage. La nouvelle coalition néerlandaise suscite un manque de confiance général, même parmi les électeurs des partis actuellement au pouvoir, selon une enquête menée par la société de recherche néerlandaise I&O Research. Lire plus (en anglais).

(Thomas Lehnen | EURACTIV.com)


ROYAUME-UNI – IRLANDE

DUBLIN

Selon le Premier ministre irlandais, les vaccins resteront une démarche volontaire. Les vaccins obligatoires ne seront pas introduits en Irlande, a déclaré le Premier ministre Micheál Martin, après avoir appris mardi que l’équipe nationale d’urgence de santé publique (NPHET) envisagerait cette possibilité. Lire plus (en anglais).

(Molly Killeen | EURACTIV.com)

LONDRES

Scandale des cocktails en confinement : deux tiers des britanniques demandent la démission de Boris Johnson. Le Premier ministre Boris Johnson, de plus en plus critiqué, doit faire face à des appels croissants à la démission, suite à des allégations selon lesquelles lui et sa femme auraient participé à un cocktail avec des dizaines de personnes dans le jardin de sa résidence de Downing Street pendant le premier confinement dû au coronavirus. Lire plus (en anglais).

(Benjamin Fox | EURACTIV.com)


SCANDINAVIE ET PAYS BALTES

HELSINKI

Un «  masque biologique  » contre les infections Covid. Un groupe de recherche de l’université d’Helsinki est en train de mettre au point un inhibiteur à pulvériser par voie intranasale qui devrait créer un masque biologique et bloquer Omicron et d’autres variantes de Covid-19. Lire plus (en anglais).

(Pekka Vänttinen | EURACTIV.com)

COPENHAGUE

Le chef du renseignement militaire danois emprisonné pour espionnage. Le chef des services de renseignements militaires, Lars Findsen, a été emprisonné pendant un mois pour avoir divulgué des documents classifiés aux médias danois, ont révélé les médias locaux lundi après une audience du tribunal à Copenhague. Lire plus (en anglais).

(Charles Szumski | EURACTIV.com)


EUROPE DU SUD

ROME

La hausse du prix du gaz pourrait entraîner la délocalisation d’entreprises italiennes. Si le gouvernement n’accorde pas de subventions aux entreprises, nombre d’entre elles opteront pour la délocalisation, a déclaré mardi le consortium d’entreprises Confindustria. Le consortium s’inquiète de la montée en flèche des prix de l’énergie, car elle pourrait inciter les entreprises à choisir un autre site pour leurs activités. Lire plus (en anglais).

(Eleonora Vasques | EURACTIV.com)

MADRID

L’Espagne va allouer 0,7 % de son PNB à l’aide au développement d’ici 2030. L’Espagne prévoit d’allouer 0,7 % de son produit national brut (PNB) à l’aide publique au développement (APD) d’ici 2030, ont confirmé mardi des sources officielles, ont rapporté EFE et El País, partenaires d’EURACTIV. Lire plus (en anglais).

(Fernando Heller | EuroEFE.EURACTIV.es)

LISBONNE

De nouvelles règles en matière d’insolvabilité et de restructuration des entreprises entreront en vigueur en avril au Portugal. De nouvelles règles sur l’insolvabilité et la restructuration des entreprises au Portugal entreront en vigueur à la mi-avril, en vertu d’une loi publiée mardi dans le journal officiel de l’État, qui réduit la période d’insolvabilité personnelle à trois ans, contre cinq actuellement. Lire plus (en anglais).

(Vanda Proença | Lusa.pt)


GROUPE DE VISEGRAD 

VARSOVIE

Le gouvernement polonais s’engage à supprimer les taxes sur le gaz. Dans son deuxième «  bouclier anti-inflation  » tant attendu, le gouvernement a annoncé son intention de réduire la taxe sur la valeur ajoutée sur le carburant et d’introduire un taux de TVA nul sur des produits tels que les produits alimentaires de base, les engrais et le gaz naturel. Lire plus (en anglais).

(Aleksandra Krzysztoszek | EURACTIV Pologne)

BUDAPEST

Le gouvernement hongrois ne tient pas sa promesse et utilise les courriels de vaccination pour promouvoir des politiques populaires. Alors que le pays entre dans la période pré-électorale, l’exécutif a utilisé les courriels échangés lors de la campagne de vaccination pour promouvoir des politiques sans rapport avec celle-ci, et ce malgré les promesses antérieures de ne contacter les citoyens qu’avec des informations liées au vaccin, rapporte Telex. Lire plus (en anglais).

(Vlagyiszlav Makszimov | EURACTIV.com with Telex)

BRATISLAVA

Le Procureur général slovaque se rend à Moscou pour signer un accord avec son homologue russe. Le procureur général Maroš Žilinka s’est rendu à Moscou mardi 11 janvier afin d’assister au 300e anniversaire du bureau du procureur en Russie et de signer un accord de coopération avec son homologue russe Igor Krasnov, qui fait l’objet de sanctions de l’UE en raison de l’emprisonnement de l’opposant Alexei Navalny. Cette décision intervient une semaine après que M. Žilinka a critiqué l’accord de défense entre la Slovaquie et les États-Unis, le jugeant inconstitutionnel et mettant en péril la souveraineté slovaque. Lire plus (en anglais).

(Michal Hudec | EURACTIV Slovaquie)


NOUVELLES DES BALKANS

SOFIA

L’ensemble des dirigeants bulgares mis en quarantaine en raison d’un cas contact. Le président de la Bulgarie, le premier ministre, certains ministres clés et la plupart des dirigeants des partis politiques parlementaires ont dû être mis en quarantaine mardi 11 janvier parce qu’ils ont été en contact avec le président du parlement, Nikola Minchev, infecté par la Covid-19. Ce cas est significatif de la manière dont les mesures anti-COVID en Bulgarie sont observées au plus haut niveau. Lire plus (en anglais).

(Krassen Nikolov | EURACTIV Bulgarie)

BUCAREST

Huit millions de Roumains vaccinés. Le nombre de Roumains ayant reçu au moins une dose de vaccin a atteint huit millions ce mardi 11 janvier. Cependant, la Roumanie reste le deuxième pays le moins vacciné de l’UE, avec un peu plus de 40 % de personnes ayant reçu un vaccin contre la Covid-19. 

(Bogdan Neagu | EURACTIV Roumanie)

ZAGREB

L’opposition croate appelle à la démission du gouverneur de la Banque centrale. Les députés Ivana Kekin et Urša Raukar, du Bloc Vert-Gauche, ont demandé mardi la démission du gouverneur de la Banque nationale croate (HNB) Boris Vujčić et des membres du Conseil de la HNB, suite aux révélations selon lesquelles des responsables et des employés de la HNB avaient négocié des titres de banques commerciales. Lire plus (en anglais).

(Željko Trkanjec | EURACTIV Croatie)

BELGRADE 

Le Patriarche serbe testé positif à la Covid-19. Le Patriarche serbe Porfirije (60 ans) a été testé positif à la Covid-19 et sera traité à domicile, a déclaré mardi le Bureau d’information de l’Eglise orthodoxe serbe. Lire plus (en anglais).

(EURACTIV Serbie | betabriefing.com)

BALKANS OCCIDENTAUX

Des centaines de millions de fonds européens «  inefficaces  » pour renforcer l’État de droit dans les Balkans. La Commission européenne admet qu’il reste encore beaucoup à faire en matière de réformes de l’État de droit dans les Balkans occidentaux, à la suite d’un rapport de la Cour des comptes européenne qui juge «  inefficace  » et «  non fructueuse  » l’action de l’UE, dotée de 700 millions d’euros. Lire plus (en anglais).

(Alice Taylor | Exit.al)


AGENDA:

  • UE : Les ministres de la Défense de l’UE se réunissent de manière informelle dans la ville française de Brest, en bord de mer, pour une réunion informelle, le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, étant attendu pour le dîner.
    Le Conseil OTAN-Russie se réunit à Bruxelles / Le Comité militaire de l’OTAN se réunit.
  • Allemagne : Le chancelier Olaf Scholz assiste à sa première séance de questions parlementaires.
    France : Audience d’extradition d’anciens extrémistes d’extrême gauche italiens, recherchés par l’Italie pour les crimes des «  Années de plomb  » / Décision de la Cour d’appel sur la demande de l’Espagne de livrer l’ancien chef présumé de l’ETA « Txeroki » emprisonné.
  • Suède : Les restrictions sur le Covid sont renforcées, le passage du vaccin est élargi.
  • Royaume-Uni : Le Premier ministre Boris Johnson répond aux questions des députés lors de la session hebdomadaire au Parlement.
  • Irlande : La représentante américaine au Commerce, Katherine Tai, discute des relations commerciales transatlantiques à Dublin.
  • République tchèque : Les députés tiennent un vote de confiance au nouveau gouvernement tchèque de centre-droit.
  • Hongrie : Les élections parlementaires sont annoncées pour le 3 avril.
  • Bulgarie : Manifestation annoncée contre la vaccination et le passe sanitaire à Sofia.
  • Roumanie : Réunion du gouvernement — les progrès dans la réalisation des objectifs inclus dans le plan de redressement et de résilience seront discutés, entre autres.

Subscribe to our newsletters

Subscribe