La Russie propose un nouveau contrat énergétique à long terme à la «  pauvre  » Bulgarie

Jusqu’à présent, il n’y a pas eu de réaction des institutions européennes à l’interview de Mme Mitrofanova, cette dernière ayant affirmé qu’aucune discussion n’avait eu lieu avec le gouvernement intérimaire bulgare. Les sources d’EURACTIV ont commenté que les négociations avec Gazprom ne peuvent être menées que par un gouvernement régulier stable.

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici


Aujourd’hui dans les Capitales

SOFIA

La Russie propose un nouveau contrat à long terme à la «  pauvre  » Bulgarie. L’ambassadrice russe en Bulgarie, Elena Mitrofanova, pousse la Bulgarie à signer un nouveau contrat de fourniture de gaz à long terme avec Gazprom. «  Surtout dans le contexte de l’augmentation des prix comptants à des niveaux inédits, les contrats stables à long terme sont d’une grande importance, comme le montre la vie  », a déclaré Mme Mitrofanova dans une interview accordée à RIA Novosti le 3 octobre.

L’ambassadrice a expliqué que « la Bulgarie est toujours un pays pauvre  » et que le prix de l’électricité et du gaz est très important pour les Bulgares.

Jusqu’à présent, il n’y a pas eu de réaction des institutions européennes à l’interview de Mme Mitrofanova, cette dernière ayant affirmé qu’aucune discussion n’avait eu lieu avec le gouvernement intérimaire bulgare. Les sources d’EURACTIV ont commenté que les négociations avec Gazprom ne peuvent être menées que par un gouvernement régulier stable.

L’opposition à l’offre de la Russie au sein du nouveau parlement sera sérieuse. L’économiste Martin Dimitrov, qui était député de la coalition pro-européenne «  Bulgarie démocratique  », a commenté que pour les intérêts bulgares, il est préférable que le contrat soit de court terme, de deux à trois ans. «  La partie la plus importante de sa proposition est que les négociations de la Bulgarie avec Gazprom incluent des représentants de la Commission européenne. Cela renforcerait la position de la Bulgarie  », a déclaré M. Dimitrov à EURACTIV.

«  La Bulgarie démocratique  » devrait être un facteur clé pour tenter de former un gouvernement stable après les élections du 14 novembre.

L’expert en énergie Hristo Kazandjiev du Forum bulgare de l’énergie et des mines a commenté à EURACTIV qu’un équilibre très prudent est nécessaire dans la préparation et la négociation d’un contrat avec Gazprom. Selon lui, le problème de ces contrats n’est pas tant leur durée que les quantités obligatoires. Dans le cadre du contrat actuel avec Gazprom, 80 % des quantités de gaz destinées à la Bulgarie sont soumises à la clause «  take or pay  ».

«  Un futur contrat devrait être beaucoup plus équilibré à cet égard et la Bulgarie devrait pouvoir négocier les quantités  », a déclaré M. Kanzandjiev. Selon lui, la gestion de la compagnie gazière d’État Bulgargaz entrave l’importation de gaz azéri moins cher depuis la Grèce, qui pourrait être réalisée par des accords d’échange.

Ilian Vassilev, expert en énergie et ancien ambassadeur bulgare à Moscou, a déclaré à EURACTIV que le Kremlin jouait effectivement des jeux géopolitiques avec le prix du gaz, encouragés par l’« extrémisme climatique  » de l’UE.

«  Ces jeux géopolitiques n’avaient aucune chance, mais désormais, une déclaration de Poutine fait baisser le prix de l’énergie. La vérité est que même la Russie ne peut plus contrôler ces répercussions, qui ont un caractère mondial et dans lesquels la Chine joue un rôle clé  », a expliqué Ilian Vassilev.

(Emilya Milcheva, Antonia Kotseva, Krassen Nikolov | EURACTIV Bulgarie)

Neuf pays de l’UE rejoignent la France dans une alliance sur le nucléaire. Neuf pays de l’UE ont signé une déclaration commune soutenant l’utilisation future de l’énergie nucléaire pour lutter efficacement contre le changement climatique. Selon la déclaration commune, l’énergie nucléaire représente une source d’énergie fiable pour garantir un avenir à faible émission de carbone. La déclaration a été signée par un groupe de pays, dont la République tchèque, la Bulgarie, la Croatie, la Finlande, la Hongrie, la Pologne, la Roumanie, la Slovaquie et la Slovénie.

(Aneta Zachová | EURACTIV République tchèque, Željko Trkanjec | EURACTIV Croatie)

BERLIN

Les conservateurs allemands de la CDU démantèlent la direction du parti. Après la défaite de la CDU aux élections du 26 septembre, les comités du parti ont décidé de tenir une convention pour réélire l’ensemble de l’équipe dirigeante du parti. Le chef du parti, Armin Laschet, fait partie de ceux qui seront remplacés.

(Nikolaus J. Kurmayer  | EURACTIV Allemagne)

PARIS

PFUE : des ONG s’inquiètent de la place des grandes entreprises dans les préparatifs.L’Observatoire des multinationales et Corporate Europe Observatory ont publié mardi 12 octobre un nouveau rapport où ils reprochent au gouvernement français sa collaboration trop « étroite » avec les grandes entreprises dans le cadre de sa préparation à la présidence tournante du Conseil de l’UE (PFUE). Lire plus.

(Mathieu Pollet | EURACTIV France)

VIENNE

M. Schallenberg investi comme nouveau chancelier d’Autriche. L’ancien ministre des Affaires étrangères Alexander Schallenberg a prêté serment lundi en tant que chancelier d’Autriche. Il a déclaré vouloir poursuivre le «  parcours réussi  » de l’ancien chancelier Sebastian Kurz, qui a démissionné samedi en raison d’une crise gouvernementale imminente et d’allégations de corruption.

(Oliver Noyan | EURACTIV Allemagne)


ROYAUME UNI – IRLANDE

DUBLIN 

L’Irlande accuse le Royaume-Uni d’écarter les solutions européennes au protocole nord-irlandais. Le gouvernement britannique continue à «  déplacer les objectifs  » et à ignorer toute proposition offerte par l’UE en ce qui concerne les négociations commerciales post-Brexit, a déclaré lundi le ministre irlandais des Affaires étrangères, Simon Coveney, à la chaîne irlandaise RTÉ.

(Molly Killeen | EURACTIV.com)


PAYS DU NORD ET BALTES

STOCKHOLM

La Suède développe le premier site de lancement de satellites dans l’Union européenne. Le centre spatial Esrange sera la première plateforme de développement de technologies de fusées et de lancement de satellites dans l’Union européenne. Situé à l’extérieur de la ville de Kiruna, dans le nord de la Suède, le site devrait être terminé et prêt à fonctionner d’ici l’été 2022. Lire plus.

(Pekka Vänttinen | EURACTIV.com)


EUROPE DU SUD 

ROME

Les médecins d’au moins 15 hôpitaux italiens s’opposent à l’avortement. La loi de 1978 qui régit les avortements en Italie permet aux médecins de s’opposer en conscience à l’interruption d’une grossesse. Elle précise également que les hôpitaux sont tenus de garantir la possibilité pour une femme d’avorter dans leurs locaux dans tous les cas — ce qui signifie que l’objection peut concerner des médecins individuels, mais qu’elle ne peut s’appliquer à des structures entières. Pourtant, les données partielles d’une nouvelle étude montrent que dans au moins 15 hôpitaux italiens, il est impossible d’avorter, la totalité des gynécologues, anesthésistes et du personnel non médical se déclarant objecteurs de conscience.

(Viola Stefanello | EURACTIV Italie)

MADRID

L’augmentation de la production de magma et les nouvelles coulées de lave maintiennent La Palma en état d’alerte — M. Sánchez doit annoncer de nouvelles mesures d’urgence. De nouvelles coulées de lave apparues au cours d’une éruption volcanique en cours dans les îles Canaries, en Espagne, qui a brûlé une zone d’environ 525,77 hectares en trois semaines, maintiennent les services d’urgence en état d’alerte lundi.

(EuroEFE.EURACTIV.es)

LISBONNE

Le secrétaire général de l’OTAN appelle à l’unité face aux nouvelles menaces. Le secrétaire général de l’OTAN a reconnu lundi à Lisbonne que le retour des talibans au pouvoir «  est une tragédie  », mais il a réaffirmé que les alliés doivent tirer les leçons de l’Afghanistan et rester unis pour faire face aux nouveaux défis.

(Paulo Nogueira, Lusa.pt)


GROUPE DE VISEGRAD

VARSOVIE

Les enfants de Michałowo retrouvés sains et saufs en Biélorussie. Il y a deux semaines, un groupe de 20 migrants, dont huit enfants, a été pris en charge dans la ville de Michałowo, dans l’est du pays, avant d’être repoussé en Biélorussie. Aujourd’hui, ils ont été retrouvés sains et saufs en Biélorussie.

(Piotr Maciej Kaczyński | EURACTIV Pologne)

PRAGUE

La République tchèque et la France ont formé une alliance sur le nucléaire. L’avenir de l’énergie nucléaire en Europe étant encore incertain, la République tchèque et la France forment une «  alliance nucléaire  ».

(Aneta Zachová | EURACTIV République tchèque)

BRATISLAVA

Le président du parlement slovaque refuse les réformes du plan de relance et menace de quitter le gouvernement. Boris Kollár, président du parlement slovaque, a déclaré qu’il refusait de soutenir les réformes du système judiciaire et du système de santé et a menacé de faire sortir du gouvernement le deuxième parti de la coalition. Ces réformes sont un élément clé du plan de relance de la Slovaquie. Si elles ne sont pas mises en œuvre, les fonds européens pourraient être suspendus.

(Barbara Zmušková | EURACTIV Slovaquie)


NOUVELLES DES BALKANS

BUCAREST

Dacian Cioloș appelé à former le prochain gouvernement en Roumanie. Le président Klaus Iohannis a pris une décision surprenante en désignant Dacian Cioloș, ancien commissaire européen et ex-président du groupe Renew au Parlement européen, pour former le nouveau gouvernement. La semaine dernière, le Parlement roumain a démis le gouvernement dirigé par Florin Citu à la suite d’une motion de censure. Lire plus.

(Bogdan Neagu | EURACTIV Roumanie)

BELGRADE 

Selon Serguey Lavrov, la Serbie et la Russie ont un partenariat stratégique. Les principes fondamentaux des Nations unies ne doivent pas être oubliés afin que l’ordre international ne soit pas perturbé, a déclaré lundi à Belgrade le ministre russe des Affaires étrangères Sergey Lavrov. « Nous devons éviter les doubles standards, nous devons lutter pour le développement des anciens territoires coloniaux, nous devons préserver les idéaux de respect mutuel et de coopération », a déclaré M. Lavrov lors de la session plénière d’une réunion de haut niveau marquant le 60e anniversaire de la première conférence du Mouvement des non-alignés (MNA).

(EURACTIV Serbie | betabriefing.com)

SARAJEVO | TIRANA | PODGORICA

Des militants et des intellectuels demandent le retour du leadership américain dans les Balkans. Des organisations bosno-américaines, albano-américaines et monténégrines ont adressé une lettre ouverte à de hauts responsables américains, les mettant en garde contre les «  menaces de Belgrade pour la sécurité des Balkans occidentaux  » et demandant instamment le retour des dirigeants américains dans la région.

(Željko Trkanjec | EURACTIV Croatie)


AGENDA:

  • France : Le président Emmanuel Macron dévoile son plan d’investissement colossal baptisé «  France 2030  ».
  • Espagne : Le pays va célébrer sa fête nationale appelée «  Día de la Hispanidad  ».
  • Croatie : Le ministre des Affaires étrangères et européennes, Gordan Grlić Radman, se rendra en Bulgarie. Entre-temps, une conférence internationale sur la promotion de la lecture doit se tenir à la Bibliothèque nationale et universitaire de Zagreb.
  • Serbie : une réunion de haut niveau à l’occasion du 60e anniversaire de la première conférence du Mouvement des non-alignés se poursuivra. Le dixième salon international de l’armement et de l’équipement militaire, appelé Partner 2021, s’ouvrira à la foire de Belgrade.

***

[Edité par Sarantis Michalopoulos, Alexandra Brzozowski, Daniel Eck, Zoran Radosavljevic, Alice Taylor]

Subscribe to our newsletters

Subscribe