La Slovénie envisage de se rapprocher de Taïwan

La semaine dernière, les ministres des Affaires étrangères de l’UE se sont engagés à soutenir la Lituanie dans son différend commercial avec la Chine, sans toutefois annoncer la mise en place de nouvelles mesures.

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici


Aujourd’hui dans les Capitales

LJUBLJANA 

La Slovénie en pourparlers pour « échanger des représentants » avec Taïwan. La Slovénie et Taïwan travaillent à un « échange de représentants ». C’est ce qu’a annoncé le Premier ministre Janez Janša, qui critique la réponse de la Chine face à la décision de la Lituanie d’ouvrir un bureau de représentation diplomatique à Taipei.

L’échange de représentants ne se ferait pas au niveau des ambassades, mais « au même niveau que de nombreux États membres de l’UE à l’heure actuelle », a-t-il déclaré dans une interview accordée à la chaîne de télévision indienne Doordarshan diffusée le 17 janvier.

M. Janša a déclaré que la Slovénie soutiendrait toute décision souveraine du peuple taïwanais. « S’ils veulent rejoindre la Chine (…) sans aucune pression, intervention militaire, chantage ou manœuvre stratégique comme ce qui se produit actuellement à Hong Kong, nous les soutiendrons ».

« Toutefois, si le peuple taïwanais souhaite vivre de manière indépendante, nous devons également soutenir cette position », a ajouté Janša.

Il a critiqué la Chine pour avoir imposé des restrictions commerciales en réponse aux projets de la Lituanie d’ouvrir un bureau de représentation diplomatique à Taïwan ainsi qu’une mission diplomatique taïwanaise en Lituanie.

M. Janša a fait remarquer que « la grande majorité des États membres de l’UE disposent d’une sorte de bureau de représentation avec Taïwan » et que, bien qu’il existe de légères différences dans la dénomination des missions, ces dernières ne sont toutefois pas significatives.

Si la Chine a protesté contre l’ouverture de tels bureaux dans certains pays européens, « elle n’est jamais allée aussi loin que dans le cas présent », a déclaré le Premier ministre, ajoutant qu’il était « effrayant » de tenter d’isoler un pays de la sorte.

« L’UE a officiellement soutenu la Lituanie, et je pense que toute forme de pression exercée sur la Lituanie et certains autres pays d’Europe ne bénéficiera pas au gouvernement chinois. De bonnes relations commerciales sont dans l’intérêt de tous. »

Ces déclarations s’inscrivent dans la continuité de l’approche que M. Janša a exposée dans une lettre adressée aux dirigeants européens en septembre, alors que la Slovénie assurait encore la présidence tournante de l’Union européenne.

Il avait alors appelé les dirigeants européens à soutenir la Lituanie et déclaré que l’utilisation du commerce comme arme dans un différend diplomatique contre un État membre était « un acte répréhensible qui aura un impact sur l’ensemble des relations entre l’UE et la Chine ».

(Zlatko Midžić | sta.si)

PARIS

Marine Le Pen présente sa vision de l’Europe. Mardi 18 janvier, Marine Le Pen a détaillé sa conception de « l’Europe des nations », par opposition au projet du président sortant qu’elle juge « inquiétant ».

Comme EURACTIV l’a rapporté précédemment, Marine Le Pen souhaite bâtir une « alliance européenne des nations », a-t-elle expliqué lors de sa conférence de presse sur la PFUE mardi 18 janvier. Une ambition « à l’antithèse de celle défendue par Emmanuel Macron. […] Celle des européistes, oublieuse des peuples et dominatrice des Nations ». Lire la suite. 

(Davide Basso | EURACTIV France)

BERLIN

L’Allemagne n’a « pas oublié que la Russie est un agresseur », affirme la ministre de la Défense. La position de l’Allemagne sur le renforcement des troupes russes à la frontière ukrainienne est claire. C’est ce qu’a indiqué mardi la ministre de la Défense Christine Lambrecht après avoir rencontré le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg. Ses commentaires sont intervenus dans un contexte de changements de cap au sein de la coalition gouvernementale du pays. Lire la suite (en anglais).

(Julia Dahm | EURACTIV Allemagne)

VIENNE

La Cour européenne critique les pratiques de naturalisation autrichiennes. La pratique consistant à rejeter les demandes de naturalisation qui auraient pour conséquence que les citoyens de l’UE perdent leur citoyenneté européenne est contraire au droit communautaire, a estimé la Cour de justice de l’UE. Cet arrêt intervient après que cette pratique des autorités publiques autrichiennes chargées des naturalisations a rendu un ancien citoyen estonien apatride pour avoir commis des infractions mineures au code de la route. Lire la suite (en anglais).

(Oliver Noyan | EURACTIV Allemagne


ROYAUME UNI – IRLANDE

LONDRES

L’asile en Afrique. Le Ghana a publiquement rejeté les informations selon lesquelles le pays serait en négociations avec le gouvernement britannique pour accepter de sous-traiter les demandes d’asile britanniques. Lire la suite (en anglais).

(Benjamin Fox | EURACTIV.com)

DUBLIN

Des fonctionnaires irlandais évoquent la date de fin des restrictions Covid-19. Mardi, les fonctionnaires irlandais ont évoqué des dates de fin potentielles pour les restrictions liées à la pandémie de Covid-19 actuellement en place, le Tánaiste Leo Varadkar espérant que presque toutes les mesures puissent être levées d’ici fin mars. Lire la suite (en anglais).

(Molly Killeen | EURACTIV.com)


SCANDINAVIE ET PAYS BALTES

HELSINKI

La Finlande ne se joindra pas au boycott diplomatique des Jeux olympiques de Pékin. Le ministre des Sciences et de la Culture Antti Kurvinen assistera aux Jeux olympiques d’hiver de Pékin lors de la cérémonie de clôture. Il a confirmé cette information dans une interview accordée à la chaîne de télévision YLE le 17 janvier. Contrairement à un nombre croissant de pays, la Finlande enverra donc un représentant politique aux Jeux. Lire la suite (en anglais).

(Pekka Vänttinen | EURACTIV.com)

COPENHAGUE

La Première ministre danoise déclare qu’il est temps de repenser les restrictions Covid-19 du pays. Il est grand temps de repenser les restrictions sanitaires, a déclaré la Première ministre danoise Mette Frederiksen en référence à la baisse du nombre de patients dans les unités de soins intensifs (USI). Lire la suite.

(Charles Szumski | EURACTIV.com)

TALLINN

La Première ministre estonienne veut stabiliser les prix de l’électricité en modifiant le marché européen du carbone. La modification du mécanisme du marché européen du carbone est l’un des moyens de stabiliser les prix de l’électricité et le marché de l’énergie, a déclaré la Première ministre Kaja Kallas. Lire la suite.

(Charles Szumski | EURACTIV.com)


EUROPE DU SUD

ROME

L’Italie envisage de transférer les coûts liés aux incitations pour les énergies renouvelables vers le plan pour la reprise et la résilience. L’Italie veut faire baisser les factures en transférant les coûts des incitations aux énergies renouvelables qui se répercutent dans les factures vers le plan national pour la reprise et la résilience. C’est ce qu’a déclaré le ministre de la Transition écologique Roberto Cingolani lors d’une réunion avec la commission de l’industrie du Sénat mardi. Lire la suite (en anglais).

(Eleonora Vasques | EURACTIV.com)

MADRID

Les PDG espagnols s’inquiètent de la bonne gestion du fonds Next Generation EU. Les médias espagnols ont rapporté qu’une grande majorité de PDG espagnols ont exprimé leurs inquiétudes quant à la gestion juste et correcte des fonds européens destinés à atténuer l’impact de la crise de la Covid-19 sur l’économie du pays. Lire la suite (en anglais).

(Fernando Heller | EURACTIV Espagne)

LISBONNE

Au Portugal, près de 2 millions de personnes seraient menacées de pauvreté en 2020. Selon des données provisoires de Statistics Portugal (INE) publiées dans le rapport « Portugal, Balanço Social 2021 », le risque de pauvreté aurait augmenté entre 2019 et 2020, atteignant près de deux millions de personnes et enregistrant des hausses plus importantes chez les femmes et les personnes âgées, mais également dans les familles. Lire la suite (en anglais).

(Susana Venceslau | Lusa Portugal)


GROUPE DE VISEGRAD 

VARSOVIE

La Pologne cherche des alliés contre le paquet Fit for 55. La Pologne souhaite créer une « coalition d’États » membres de l’UE qui s’opposent au paquet climatique Fit for 55, qui, selon le gouvernement, affectera gravement les citoyens européens les moins aisés. Lire la suite (en anglais).

(Aleksandra Krzysztoszek | EURACTIV Pologne)

PRAGUE

Levée d’immunité pour l’ancien Premier ministre tchèque Andrej Babis. Le Comité d’immunité a recommandé au Parlement tchèque de lever l’immunité parlementaire de l’ancien Premier ministre tchèque Andrej Babiš. Si le Parlement suit cette recommandation, ce qui est très probable, M. Babiš sera poursuivi pour une fraude présumée aux fonds européens. Un vote sur la question pourrait avoir lieu la semaine prochaine. Lire la suite (en anglais).

(Aneta Zachová | EURACTIV République tchèque)

BRATISLAVA

La Slovaquie a accepté de réduire ses émissions de méthane sans plan. Lors de la conférence sur le climat, la COP26, qui a eu lieu à Glasgow, la Slovaquie a promis de réduire ses émissions de méthane de 30 % par rapport aux niveaux de 2020 d’ici 2030. La même promesse a été faite par 104 autres signataires de l’engagement mondial concernant le méthane (le Global Methane Pledge). Selon les experts, cet engagement serait l’occasion d’accélérer la réduction des émissions de méthane dans les secteurs de l’énergie, de l’agriculture et de la gestion des déchets. Lire la suite (en anglais).

(Michal Hudec | EURACTIV Slovaquie)


NOUVELLES DES BALKANS

SKOPJE | SOFIA

Visite du Premier ministre bulgare à Skopje : chaleureuse mais peu concluante sur la question de l’UE. La première rencontre entre le Premier ministre bulgare Kiril Petkov et son homologue nord-macédonien Dimitar Kovacevski a été chaleureuse. Les deux dirigeants ont annoncé leur volonté d’ouvrir un nouveau chapitre, tout en évitant de donner des réponses concrètes aux questions plus épineuses sur l’histoire et l’identité. Lire la suite (en anglais).

(Barbara Halla, Krassen Nikolov | EURACTIV Bulgarie et exit.al)

ZAGREB

Les ministres croates ne sont pas d’accord sur la baisse de la TVA sur le gaz naturel. De nouveaux prix du gaz naturel beaucoup plus élevé pour la majorité des ménages devraient entrer en vigueur après le 1er avril sur la base du cadre réglementaire croate. Ces prix pourraient augmenter de 500 € par an. Lire la suite (en anglais).

(Željko Trkanjec | EURACTIV Croatie)

SARAJEVO 

Les partis croates de BiH soumettent une proposition de réforme électorale. Les dirigeants des partis politiques croates de Bosnie-Herzégovine (BiH) ont soumis aux administrations des États-Unis et de l’Union européenne une proposition de réforme électorale, intégrant les décisions pertinentes de la Cour européenne des droits de l’Homme et de la Cour constitutionnelle du pays. La proposition sera également transmise aux représentants bosniaques et serbes. Lire la suite (en anglais).

(Željko Trkanjec | EURACTIV Croatie)

PRISTINA

Au Kosovo les factures d’électricité pourraient être multipliées par deux. Les ménages kosovars pourraient voir leur facture d’électricité doubler si une proposition de l’Office de régulation de l’énergie (ERO) était approuvée. Lire la suite (en anglais).

(Exit.al)

TIRANA

Le procès en destitution du président albanais est reporté à cause de la Covid-19. Le procès en destitution du président albanais Ilir Meta a été reporté au 1er février après que le juge chargé de l’affaire à la Cour constitutionnelle a été testé positif à la Covid-19. La procédure devait normalement débuter mardi. Lire la suite (en anglais).

(Barbara Halla, Alice Taylor | Exit.al)


 AGENDA

  • UE/France : le président français Emmanuel Macron s’exprime sur la présidence française de l’UE au Parlement européen à Strasbourg / La commissaire Margrethe Vestager participe au débat parlementaire sur la loi sur les services numériques (DSA).
  • Allemagne : le chancelier Olaf Scholz s’exprime lors des sessions virtuelles de l’Agenda de Davos du Forum économique mondial (FEM).
  • Autriche : le ministre des Affaires étrangères Alexander Schallenberg reçoit le ministre des Affaires étrangères kazakh Mukhtar Tileuberdi.
  • Grèce : livraison des premiers avions de combat Rafale français à la Grèce.
  • Pologne : le commissaire à l’Elargissement Olivér Várhelyi se rend en Pologne et rencontre le Premier ministre Mateusz Morawiecki à Varsovie.
  • Bulgarie : Rumen Radev prendra ses fonctions pour un second mandat en tant que Président de la Bulgarie.
  • Croatie : le parlement croate, le Sabor, débutera sa session régulière de printemps par les questions au Premier ministre et l’examen du rapport du Premier ministre sur les réunions du Conseil européen de l’année dernière.

***

[Édité par Sarantis Michalopoulos, Alexandra Brzozowski, Daniel Eck, Benjamin Fox, Zoran Radosavljevic, Alice Taylor]

Subscribe to our newsletters

Subscribe