La Suède prévoit d’augmenter ses dépenses militaires

L’actu en capitales décrypte l’info de toute l’Europe, grâce au réseau de rédactions d’Euractiv.

L’actu en capitales décrypte l’info de toute l’Europe, grâce au réseau de rédactions d’Euractiv.

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

STOCKHOLM

Augmentation des dépenses militaires. La Suède augmentera son budget militaire jusqu’à 40 % d’ici à 2025 si le projet de loi proposé par le gouvernement minoritaire des sociaux-démocrates et des verts est adopté. Au vu du soutien exprimé par les centristes et les libéraux dans l’opposition, le parlement votera très probablement en sa faveur. (Pekka Vanttinen, Euractiv.com)

INSTITUTIONS EUROPÉENNES

Les ambitions de Seán Kelly. Le député européen Seán Kelly a envoyé une lettre à la présidence du groupe du Parti populaire européen (PPE) et à tous les chefs de délégations nationales pour leur demander leur soutien en vue de remplacer la députée européenne Mairead McGuinness, nommée commissaire européenne aux services financiers, à la stabilité financière et à l’union des marchés des capitaux. (Sarantis Michalopoulos, Euractiv.com)

BERLIN

Covid-19 : inquiétude constante face à l’augmentation du nombre de cas. L’Allemagne a atteint un nouveau record de cas de SARS-CoV-2 en un jour, vendredi (16 octobre), avec plus de 8 000 contaminations enregistrées. Dans tout le pays, les responsables politiques envisagent de nouvelles mesures pour lutter contre la propagation exponentielle du virus et encourager les gens à rester chez eux autant que possible. (Sarah Lawton, Euractiv Allemagne)

PARIS

Après l’effroi, les mobilisations. Dimanche (18 octobre), d’importantes manifestations se sont tenues partout en France pour rendre hommage à Samuel Paty, professeur assassiné vendredi après avoir montré à ses élèves des caricatures du prophète Mahomet. Cet « attentat terroriste islamiste caractérisé », selon les mots du président Emmanuel Macron, a suscité une vive émotion en France et à l’international. L’Élysée a annoncé qu’un hommage national lui sera rendu mercredi.

Vendredi soir, à sa sortie du collège de Conflans-Sainte-Honorine où il travaillait, le professeur d’histoire-géographie a été attaqué. Son agresseur a affiché sur un compte Twitter un message de revendication avec le corps du professeur décapité, avant d’être abattu par la police. Dimanche soir, onze personnes étaient placées en garde à vue dans cette enquête. (Lucie Duboua-Lorsch, Euractiv France)

BRUXELLES

Confinement partiel. La Belgique est prête à renforcer ses mesures liées au Covid-19 avec de nouvelles règles entrant en vigueur lundi, après une hausse des infections par le nouveau coronavirus et des admissions à l’hôpital. Selon l’annonce faite vendredi (16 octobre) par le Premier ministre belge Alexander De Croo, le pays a été porté à la phase de préparation la plus élevée (phase 4). (Alexandra Brzozowski, Euractiv.com)

VIENNE

Covid-19 : les nouvelles mesures font l’objet de discussions. De nouvelles mesures nationales seront discutées lundi (19 octobre) entre le gouvernement autrichien et les chefs des Länder autrichiens, ont annoncé le chancelier Sebastian Kurz (ÖVP) et le ministre de la Santé Rudolf Anschober (Verts). M. Kurz a également mis en garde contre le nombre croissant de cas quotidiens de coronavirus et a exhorté les Autrichiens à être plus prudents dans un message vidéo sur Facebook adressé à la nation. (Philipp Grüll, Euractiv Allemagne)

DUBLIN

Simon Coveney montre du doigt le Royaume-Uni. Le ministre irlandais des Affaires étrangères, Simon Coveney, a déclaré que le Royaume-Uni était responsable de la récente rupture des négociations commerciales avec l’UE, à la suite de l’affirmation du Premier ministre britannique Boris Johnson selon laquelle les négociations étaient effectivement dans l’impasse. (Samuel Stolton, Euractiv.com)

ROME

Covid-19 : situation critique à Milan. Alors que les infections par le SARS-Cov-2 en Italie ont continué à augmenter au cours du week-end, le pays ayant enregistré plus de 20 000 cas et 116 décès pendant ces deux derniers jours, la situation est désormais critique en Lombardie, en particulier à Milan et dans sa zone métropolitaine. Entre-temps, les administrations régionales ont demandé au gouvernement de ne pas pénaliser davantage les activités locales et d’éviter d’introduire un couvre-feu, ou de ne le faire que dans les zones où le taux d’infection par le coronavirus est plus élevé. (Alessandro Follis, Euractiv Italie)

MADRID

Les infections augmentent malgré les nouvelles restrictions. Les données publiées samedi (17 octobre) par le ministère espagnol de la Santé ont montré une tendance à la hausse des infections par le nouveau coronavirus malgré les nouvelles mesures et les restrictions de mobilité adoptées à Madrid, Barcelone et dans d’autres grandes villes.

Les nouvelles restrictions limitant l’occupation des hôtels et les manifestations culturelles et religieuses à 50 % dans la ville de Salamanque et au Pays basque, entre autres, n’ont aucun effet positif pour freiner la tendance actuelle et ne réduisent pas les nouveaux foyers, ont signalé les autorités sanitaires espagnoles. (Euroefe)

ATHÈNES

Jean-Claude Juncker soutient les sanctions contre la Turquie. L’ancien chef de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a déclaré dans un entretien accordé à Ta Nea qu’il n’avait jamais en faveur de sanctions comme solutions pour résoudre un problème politique. « Mais si la Turquie et M. Erdogan ne changent pas leur comportement, alors nous devrions [en] imposer », a-t-il soutenu. (Sarantis Michalopoulos, Euractiv.com)

VARSOVIE

Nouveau mouvement civique. Rafal Trzaskowski, maire de Varsovie et candidat lors des dernières élections présidentielles, a lancé un nouveau mouvement civique (Ruch Wspólna Polska) à Varsovie.

Les Polonais n’ont jamais été « aussi divisés qu’aujourd’hui », a déclaré Rafal Trzaskowski lors de la cérémonie d’inauguration, ajoutant que le mouvement « vise une Pologne où la fin ne justifie jamais les moyens, où la loi est le fondement des actions de l’État […] même si elle est contraire aux intérêts des autorités, où chacun, sans distinction de nationalité, de religion, d’opinions politiques, d’origine ou d’orientation sexuelle, a les mêmes droits ». (Mateusz Kucharczyk, Euractiv Pologne)

BUDAPEST

Nous devons élever les enfants en tant qu’« Homo Christianus ». La liberté chrétienne nous a été « accordée pour élever des enfants en tant qu’Homo Christianus », engagés dans leur foi, leur famille, leur nation et leurs semblables, a déclaré le Premier ministre hongrois Viktor Orbán – citant le célèbre prêtre de l’Église réformée Endre Gyökössy – lors d’un événement organisé à l’école primaire et au gymnase Rózsakerti Demjén István. (Zeljko Trkanjec, Euractiv Croatie)

BUCAREST

Bucarest, sous des restrictions plus strictes. Le port du masque sera désormais obligatoire dans tous les espaces extérieurs de Bucarest, car le taux d’incidence a dépassé la limite de trois cas pour 1 000 personnes au cours des 14 derniers jours, ce qui, selon les règles, signifie que des restrictions plus sévères doivent être appliquées dans la région concernée. En attendant, les cours ne seront donnés en ligne qu’à partir de mardi (20 octobre), tandis que les cinémas, théâtres restaurants et cafés fermeront, a confirmé le Premier ministre Ludovic Orban. (Bogdan Neagu, Euractiv Roumanie)

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer