L’Allemagne, la Suède et la Pologne renvoient des diplomates russes

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe [EPA/RUSSIAN FOREIGN AFFAIRS MINISTRY]

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

BERLIN

Berlin, Stockholm, Varsovie renvoient des diplomates russes. L’Allemagne a renvoyé un diplomate russe de son territoire avant de le qualifier « persona non grata » lundi (8 février) en réponse à l’expulsion de diplomates de l’UE par Moscou vendredi (5 février) ; une décision que le ministère allemand des Affaires étrangères a décrite comme étant « non justifiée ». La Pologne et la Suède ont pris des mesures similaires pour expulser des diplomates russes le même jour, ce qui, selon Tagesschau, a été étroitement coordonné entre les trois gouvernements et le Service européen pour l’action extérieure. Il s’agit de la dernière escalade dans l’affaire Navalny. (Sarah Lawton, Euractiv Allemagne | Joanna Jakubowska, Euractiv Pologne)

Lire la suite.

PARIS

De nouveaux cas de variant sud-africain. Deux cas positifs au variant sud-africain ont été dépistés dans un collège à Eaubonne, au nord de Paris. L’établissement a fermé ses portes lundi (8 février). Une campagne de dépistage massive et gratuite débutera dès mardi (9 février) dans cette ville de 25 000 habitants pour tester les collégiens et leur famille en priorité, et s’étalera sur une durée de trois jours. (Louise Rozès Moscovenko, Euractiv France)

BRUXELLES

Les étudiants doivent être vaccinés sur place ? Le recteur de la KU Leaven, Luc Sels, a appelé à vacciner les étudiants dans la ville où ils étudient. Ils n’auraient pas à rentrer chez eux pour se faire vacciner et cela signifierait moins de personnes voyageant à travers le pays. « Nous avons de grandes facultés de médecine, de sciences biomédicales et des cours de soins infirmiers dans ces grandes villes étudiantes. Nous avons une bonne capacité d’accueil », a déclaré M. Sels à M. De Standaard. (Alexandra Brzozowski, Euractiv.com)

VIENNE

Le Tyrol lutte contre le gouvernement central en état d’alerte. Depuis le début de la pandémie, le bilan du Land du Tyrol en matière de lutte contre le virus est mitigé – beaucoup en Europe se souviennent encore du village de la station de ski d’Ischgl, d’où le virus s’est propagé en mars par l’intermédiaire des touristes dans d’autres. Aujourd’hui, le Tyrol a enregistré un nombre record d’infections par le mutant sud-africain du virus sur son territoire. Le gouvernement fédéral exige un confinement régional plus strict, mais le gouvernement du Land a refusé de le mettre en œuvre. Après quelques dissensions, le Tyrol a finalement accepté certaines mesures, comme un test négatif obligatoire avant d’entrer dans les remonte-pentes, mais le ministre de la Santé Rudolf Anschober (Verts) a déclaré que cela ne suffisait pas. (Philipp Grüll, Euractiv Allemagne)

LONDRES

Michael Gove exige des « améliorations » du protocole irlandais. Le Royaume-Uni exigera des modifications au protocole de l’Irlande du Nord lors des discussions avec l’UE dans les prochains jours, a déclaré lundi (8 février) le ministre du Cabinet Office, Michael Gove.

S’exprimant lors d’une audition avec les législateurs britanniques au sein de la commission d’examen des affaires européennes lundi (8 février), M. Gove a réitéré la demande du gouvernement pour la réouverture du protocole sur l’Irlande du Nord, en indiquant aux députés qu’il y avait « un certain nombre de domaines où nous avons besoin d’améliorations ». (Benjamin Fox, Euractiv.com)

DUBLIN

L’Irlande va discuter de l’article 16 avec la Commission européenne. Les représentants irlandais prendront contact avec des fonctionnaires de la Commission mardi (9 février) pour s’enquérir des tenants et aboutissants de l’incident récent de l’exécutif européen qui a failli invoquer l’article 16 du protocole sur l’Irlande du Nord. (Samuel Stolton, Euractiv.com)

HELSINKI

Le fossé économique entre la Finlande et les autres pays nordiques se creuse. Alors que les économies de la Suède et de la Norvège devraient croître respectivement de 20 % au cours des dix prochaines années, la croissance en Finlande sur la même période ne devrait augmenter que de 10 %, selon un rapport publié lundi (8 février) par le ministère finlandais des Finances. (Pekka Vänttinen, Euractiv.com)

ROME

Mario Draghi présente le programme du gouvernement. Alors que le Premier ministre désigné italien Mario Draghi a rencontré lundi (8 février) les partis du Parlement dans le cadre de son deuxième cycle de consultations pour former un nouveau gouvernement, il a présenté certains de ses projets, qui comprennent le lancement d’un plan spécial pour l’emploi et le travail, la réforme du système scolaire et l’accélération du plan de vaccination contre la Covid-19. (Daniele Lettig, Euractiv Italie)

MADRID

Un nouveau procès s’ouvre contre l’ancien trésorier du Parti populaire espagnol. Un nouveau procès contre l’ancien trésorier du Parti populaire espagnol (PP), Luis Bárcenas, condamné pour avoir utilisé des fonds prétendument illégaux dans le cadre de la rénovation du siège du parti conservateur à Madrid, a débuté lundi (8 février) dans la capitale espagnole. (Euroefe)

LISBONNE

Environ deux tiers du secteur de la restauration au Portugal sont insolvables en raison de la Covid-19. Alors que deux entreprises sur trois du secteur portugais de la restauration ont déclaré ne pas être en mesure de payer les salaires, près de 60 % ont déclaré être insolvables, selon une enquête réalisée par l’association des restaurateurs PRO.VAR, demandant que le secteur touché par le SARS-CoV-2 bénéficie de mesures supplémentaires. (Isabel Couto, Lusa.pt)

ATHÈNES

La Grèce et Israël signent un accord stratégique sur le tourisme. Un accord de collaboration de cinq ans, qui sera automatiquement renouvelé, a été signé lundi (8 février) entre la Grèce et Israël par le ministre grec du Tourisme Harry Theocharis et le ministre israélien du Tourisme Orit Farkash-Hacohen. L’accord porte sur les investissements touristiques, la promotion, l’innovation, l’éducation, la formation, ainsi que sur les actions et décisions coordonnées au sein des organisations internationales entre la Grèce et Israël. (Theodore Karaoulanis | Alexandros Fotiadis, Euractiv Grèce)

PRAGUE

La République tchèque est en train de perdre la lutte contre la désinformation. « Il est temps de faire marche arrière. Le gouvernement nous ignore, il est donc inutile de continuer », a déclaré lundi (8 février) František Vrabel, le directeur de la principale société d’analystes spécialisée dans la lutte contre la désinformation, connue sous le nom de Semantic Visions, au partenaire d’EURACTIV République tchèque Hospodářské noviny, confirmant que Semantic Visions avait décidé de se retirer de la coopération avec le ministère tchèque de la Santé. (Lukáš Hendrych, Euractiv République tchèque)

BRATISLAVA

La coalition slovaque à nouveau divisée sur la perte d’un milliard d’euros du FEDER. La Slovaquie a irrémédiablement perdu un milliard d’euros du Fonds européen de développement régional (FEDER) car elle n’a pas réaffecté les fonds avant la fin de 2020, a déclaré la députée européenne Lucia Ďuriš Nicholsonová (CRE). Alors que Veronika Remišová, partenaire de la coalition et vice-première ministre – qui est le ministre responsable de la redistribution des fonds de l’UE en Slovaquie – a qualifié cette nouvelle de « trompeuse », le Premier ministre Igor Matovič a commenté la rupture de la coalition, demandant à Mme Ďuriš Nicholsonová de se confier à Mme Remišová directement pour un échec aussi grave avant de vouloir organiser une conférence de presse. (Lucia Yar, Euractiv Slovaquie)

Subscribe to our newsletters

Subscribe