L’Allemagne sait que Nord Stream 2 est une « honte », d’après un ancien diplomate américain

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l'info à travers l'Europe

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

BERLIN | MOSCOU 

Selon un ancien diplomate, les Allemands savent que le projet Nord Stream 2 est une « honte ». Une éventuelle offensive russe contre l’Ukraine empêchera fondamentalement l’Allemagne de maintenir sa position actuelle sur Nord Stream 2, a déclaré Daniel Fried, ancien ambassadeur américain en Pologne sous Bill Clinton.

D’après lui, la meilleure solution à court terme est la suspension des travaux – ou un moratoire – sur le projet par l’Allemagne et la suspension des sanctions par les États-Unis.

« Cela donnerait à toutes les parties [Pologne, Ukraine, Commission européenne, Allemagne, États-Unis] une chance de réfléchir à la meilleure façon d’avancer. Cela pourrait également repousser la décision jusqu’après les élections en Allemagne. Et cela pourrait être l’occasion pour l’Allemagne de reconsidérer sa décision. »

M. Fried a déclaré que le gouvernement allemand commet une erreur depuis plus de 15 ans, depuis l’époque où Gerhard Schröder était chancelier.

« Ce que M. Schröder a fait est une honte. L’Allemagne le sait. Mais, nous devons constamment nous rappeler que le système Poutine est une menace pour l’Europe et la démocratie », a-t-il déclaré. (Karolina Zbytniewska, Euractiv Pologne)

PARIS | BERLIN

En voyage à Paris, AKK évoque les menaces pour la sécurité européenne. En visite à Paris, la ministre de la Défense allemande Annegret Kramp-Karrenbauer a évoqué hier (20 avril) les principales menaces pour la sécurité en Europe. La Chine constitue pour elle le « défi stratégique le plus difficile dans le long terme », mais c’est la Russie qui poserait actuellement la « menace la plus concrète » pour l’Europe. S’il n’y aurait plus intérêt à arrêter le très contesté projet Nord Stream 2, l’utilisation (ou non) du gazoduc, une fois terminé, pourrait servir de levier « intelligent » vis-à-vis de la Russie, selon la ministre. Lire plus… (Magdalena Pistorius, Euractiv France)

Par ailleurs, la 5G ne présente « pas de risques nouveaux pour la santé au vu des données disponibles », selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire qui a rendu son avis très attendu en France hier. L’Agence a toutefois souligné l’importance de poursuivre les recherches pour encore mieux connaître les liens entre l’exposition aux nouvelles bandes de fréquence et leurs effets sanitaires. (Magdalena Pistorius, Euractiv France)

BRUXELLES

Déconfinement : le secteur hôtelier fait pression sur le gouvernement. La Belgique envisage avec prudence la réouverture des terrasses extérieures du secteur de l’hôtellerie, fermées depuis octobre, le 8 mai. Cependant, certains exploitants disent ne plus croire dans les engagements des gouvernements et affirment qu’ils rouvriront le 1er mai quoi qu’il leur en coûte, révèle Le Soir. (Alexandra Brzozowski, Euractiv.com)

VIENNE

Le nouveau ministre de la Santé maintient les projets de déconfinement. Lors d’une interview télévisée, Wolfgang Mückstein (Verts) a défendu son projet d’assouplir le confinement autrichien à la mi-mai. Les secteurs exacts qui rouvriront sont encore en cours de négociation. Admettant que le nombre d’infections varie fortement d’une région à l’autre, il estime qu’un assouplissement des règles à l’échelle nationale serait judicieux. Il a également exhorté les citoyens à se faire vacciner le plus rapidement possible. M. Mückstein est entré en fonction la semaine dernière après la démission de son prédécesseur, Rudolf Anschobere (Verts). (Philipp Grüll, Euractiv Allemagne)

LONDRES

Les clubs anglais abandonnent leur projet lié à la Super League européenne. Les six clubs anglais ont abandonné mardi (20 avril) leur projet de faire partie d’une Super League européenne controversée, après avoir suscité de vives critiques auprès des supporters et des instances dirigeantes. Lire plus… (Benjamin Fox, Euractiv.com)

DUBLIN | LONDRES                                                                                                                     

La leader du Sinn-Fein écrit une lettre à la Reine après le décès du Prince Phillip. La dirigeante du Sinn-Fein, Mary Lou McDonald, a écrit une lettre de condoléances à la reine Elizabeth après le décès du prince Phillip, tweetant ses condoléances à la reine et « aux ressortissants britanniques sur notre île, pour qui ce décès sera ressenti comme une grande perte. » (Paula Kenny, Euractiv.com)

HELSINKI | STOCKHOLM

La fermeture d’usines de pâte à papier et de papier provoque une onde de choc en Finlande et en Suède. La fermeture annoncée à l’automne prochain des usines de Veitsiluoto, dans le nord de la Finlande, et de Kvarnsveden, dans le centre de la Suède, par la société finno-suédoise de produits forestiers Stora Enso, entraînerait la perte de 1 100 emplois. (Pekka Vanttinen, Euractiv.com)

ROME

La diminution de la dette est une priorité pour le pays, affirme le ministre italien des Finances. « Nous savons que dans les années à venir, le soutien de l’UE sera progressivement réduit », a déclaré mardi (20 avril) le ministre italien des Finances, Daniele Franco, aux députés lors d’une audition de la commission du budget, ajoutant qu’après la suspension actuelle, « nous devrons nous conformer » aux règles budgétaires européennes, et pour cela, « nous avons besoin d’une réflexion sur la façon de réduire la situation d’endettement excessif de l’Italie ». (Daniel Lettig, Euractiv Italie)

MADRID

Plus de souplesse de la part de Bruxelles dans la mise en œuvre du plan de relance. Le gouvernement espagnol a demandé à Bruxelles de faire preuve de « souplesse » sur le sujet sensible des aides d’État destinées à soutenir les entreprises touchées par la crise sanitaire, alors que le gouvernement dévoilera la semaine prochaine les détails de son plan de relance (Plan de Recuperación). (Euroefe)

ATHÈNES

Vers une coopération militaire avec l’OTAN et les alliés du Moyen-Orient ? Athènes a organisé l’exercice militaire annuel « Iniochos 2021 » sur la base d’Andravida afin d’approfondir la coopération militaire avec les alliés de l’OTAN et du Moyen-Orient. Des avions de chasse des États-Unis, de la France, d’Israël, de l’Espagne et des Émirats arabes unis ont participé à l’exercice. (Alexandros Fotiadis, Euractiv Grèce)

VARSOVIE

Des avions de combat américains déployés en Pologne. 24 avions de combat F-15 et F-16 ont été déployés en Pologne dans le cadre d’un exercice de déploiement d’avions pour les forces aériennes en Europe, a annoncé le ministre de la Défense Mariusz Błaszczak. (Monika Mojak, Euractiv Pologne)

PRAGUE

Le Premier ministre s’excuse d’avoir minimisé l’implication russe dans l’explosion de 2014. Le Premier ministre tchèque Andrej Babiš a déclenché une vague de critiques lundi (19 avril) en déclarant que l’implication de la Russie dans l’explosion d’un dépôt de munitions en 2014 ne relevait pas du terrorisme d’État, mais d’une « attaque contre des marchandises achetées par un marchand d’armes bulgare ». Il a présenté ses excuses devant le Parlement tchèque le lendemain, admettant qu’il s’agissait d’un « acte de terrorisme sans précédent » sur le territoire tchèque. (Aneta Zachová, Euractiv République tchèque)

BRATISLAVA

Reporter la proposition de la Commission européenne sur la « taxonomie climatique ». Le Premier ministre slovaque Eduard Heger, ainsi que les Premiers ministres de la République tchèque, de la Bulgarie, de la Roumanie, de la Pologne, de Malte, de la Grèce et de Chypre, ont demandé à la Commission européenne de reporter sa proposition sur la taxonomie verte. Lire plus… (Marián Koreň, Euractiv Slovaquie)

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer