L’Autriche appelle à un retour à des règles budgétaires strictes

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

VIENNE

Retour à des règles budgétaires strictes. Avant la réunion du Conseil des ministres européens jeudi (17 juin), le ministre autrichien des Finances, Gernot Blümel, a exhorté ses homologues européens à revenir à des règles budgétaires européennes strictes. (Oliver Noyan, EURACTIV Allemagne)

INSTITUTIONS EUROPÉENNES

Face à Moscou, l’UE doit s’unir pour « riposter, contraindre et dialoguer ». Face à Moscou, l’Union européenne doit s’unir pour être capable à la fois de « riposter, contraindre et dialoguer », a affirmé mercredi (16 juin) le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell au moment où les présidents russe et américain se rencontrent à Genève. Lire plus… (Agence France Presse, AFP)

Lire également : UE : accord provisoire sur un nouveau système de péage pour les poids lourds

BERLIN | VILNIUS

Racisme et agressions sexuelles : Berlin rappelle des soldats en mission en Lituanie. L’Allemagne a rappelé un peloton d’une mission de l’OTAN en Lituanie à la suite de la publication de rapports faisant état de comportements racistes et antisémites, ainsi que d’agressions sexuelles. Le ministère de la Défense envisage même de renvoyer les principaux coupables. L’incident, révélé pour la première fois par le journal Der Spiegel, s’est produit à la fin du mois d’avril. Lire plus… (Nikolaus J. Kurmayer, EURACTIV Allemagne)

PARIS

Le couvre-feu et l’obligation du port de masque levés plus tôt que prévu. Alors que la situation sanitaire s’est améliorée plus rapidement qu’espérée, la période de couvre-feu à 23 h prendra fin ce dimanche 20 juin, 10 jours plus tôt qu’initialement prévu, a annoncé le Premier ministre Jean Castex à l’issue du conseil des ministres et du conseil Défense hier. Le port du masque n’est par ailleurs plus obligatoire en extérieur dès aujourd’hui. (Magdalena Pistorius, EURACTIV France)

Lire également : La France organise le « rassemblement féministe mondial le plus important » depuis 1995

BRUXELLES

La Flandre prévoit de se débarrasser des masques d’ici la fin de l’été. Les dirigeants de Flandre ont réitéré leur objectif de supprimer la plupart des restrictions de la vie publique datant de la pandémie d’ici à septembre. (Alexandra Brzozowski, EURACTIV.com)

Lire également : La Belgique déploie son certificat Covid-19

LONDRES

Irlande du Nord : impasse sur fond de législation linguistique. Des discussions tardives entre le ministre de l’Irlande du Nord et les dirigeants politiques de la province ont cherché mercredi (16 juin) à sortir de l’impasse concernant la législation sur la langue irlandaise qui pourrait conduire à l’effondrement du gouvernement décentralisé de Belfast.

Le Sinn Féin a déclaré qu’il ne soutiendrait pas Paul Givan (Parti unioniste démocrate, DUP), comme prochain Premier ministre, à moins que le gouvernement britannique n’introduise des lois linguistiques depuis Westminster.

Pour sa part, le DUP a indiqué qu’il ne soutiendrait pas de nouvelles lois linguistiques avant les prochaines élections de l’assemblée d’Irlande du Nord, qui doivent avoir lieu en mai prochain. (Benjamin Fox, EURACTIV.com)

DUBLIN

Assouplissement des règles de quarantaine pour les voyageurs britanniques ? Les ministres du Fine Gael demandent que les mesures de quarantaine à domicile soient supprimées pour les voyageurs en provenance du Royaume-Uni, dévoile l’Irish Independent. (Paula Kenny, EURACTIV.com)

STOCKHOLM

La réforme des loyers sème le trouble. « [Le Premier ministre] Stefan Löfven a 48 heures pour agir », a déclaré mardi (15 juin) lors d’une conférence de presse la présidente du Parti de gauche, Nooshi Dadgostar, en référence au marché des loyers fortement réglementé, ajoutant que si le gouvernement ne faisait pas marche arrière ou ne modifiait pas sa proposition, son parti retirerait son soutien au gouvernement minoritaire social-démocrate-Vert. (Pekka Vanttinen, EURACTIV.com)

ROME

Près d’un Italien sur dix vivait dans la pauvreté absolue en 2020. Environ 5,6 millions de personnes, soit 9,4 % de la population, vivaient dans des conditions de pauvreté absolue en 2020, dont 1,3 million de personnes âgées de moins de 18 ans, indique l’Institut national de la statistique (Istat) dans son rapport annuel sur la pauvreté présenté mercredi (16 juin). Lire plus… (Daniele Lettig, EURACTIV Italie)

MADRID

L’Espagne va bientôt supprimer le port obligatoire du masque en plein air. Les masques buccaux, qui sont devenus le principal rempart pour prévenir les infections, pourraient « bientôt » appartenir au passé dans les espaces publics, a annoncé mercredi (16 juin) le Premier ministre socialiste espagnol Pedro Sánchez. (EuroEFE)

ATHÈNES

La vente de sous-marins par Berlin à la Turquie va modifier l’équilibre des forces. Le ministre grec des Affaires étrangères, Nikos Dendias, s’est dit déçu par la vente de sous-marins par l’Allemagne à la Turquie. Une décision qui, selon lui, modifiera les équilibres en mer Égée en faveur d’Ankara. Selon le projet de conclusions du Conseil de l’UE de la semaine prochaine, consulté par EURACTIV, l’UE salue la poursuite de la désescalade en Méditerranée orientale. (Sarantis Michalopoulos, EURACTIV.com)

VARSOVIE

Les fuites de courriels du gouvernement polonais se poursuivent. Le service russe Telegram a publié de nouvelles fuites de courriels du chef du bureau du Premier ministre Michał Dworczyk, cette fois-ci concernant la préparation de conférences de presse sur le renforcement des restrictions en cas de pandémie et les manifestations de l’année dernière contre l’interdiction quasi totale de l’avortement. (Anna Wolska, EURACTIV Pologne)

PRAGUE

Les cyberattaques montent en flèche en République tchèque. Le nombre de cyberattaques lancées contre le secteur de la santé en 2020 a augmenté de 267 % par rapport à l’année précédente, selon le rapport annuel récemment publié par l’Agence nationale de l’information et du cyberespace (NÚKIB). Lire plus… (Ondřej Plevák, EURACTIV République tchèque)

BUDAPEST

L’ONU inquiète face au choix de la Cour suprême de Hongrie. Diego García-Sayán, rapporteur spécial sur l’indépendance des juges et des avocats, s’est dit préoccupé par le choix du président de la Cour suprême de Budapest.

« Nous nous inquiétons de l’élection du juge Varga à la présidence de la Kúria, qui a été rendue possible par les modifications législatives introduites par la majorité gouvernementale en avril et décembre 2019 », a déclaré M. García-Sayán.

La lettre, datée du 15 avril, a été publiée à la demande des organismes de surveillance de la société civile, le Comité Helsinki hongrois et Amnesty International Hongrie.

Dans sa réponse, le ministre hongrois des Affaires étrangères, Péter Szijjártó indique : « Le gouvernement hongrois ne dispose d’aucune information sur la préférence politique d’un quelconque juge. » (Vlagyiszlav Makszimov, EURACTIV.com avec Telex)

Lire également : Droits des LGBT : l’UE « très préoccupée » examine la loi hongroise

BRATISLAVA

S’excuser auprès des victimes roms pour la descente de police de 2013. La ministre de la Justice Mária Kolíková et le ministre de l’Intérieur Roman Mikulec ont demandé au gouvernement de présenter des excuses pour un incident survenu en 2013, au cours duquel plus de 60 membres de la police anti-émeute ont fait une descente dans la communauté rom de Moldava nad Bodvou (région de Košice), révèle Dennik N. (Marián Koreň, EURACTIV Slovaquie)

Subscribe to our newsletters

Subscribe