Le gouvernement et la justice divisés à propos du PKK

L’actu en capitales décrypte l’info de toute l’Europe, grâce au réseau de rédactions d’Euractiv.

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

BRUXELLES

Débat autour du PKK. « La position du gouvernement belge est sans équivoque : le PKK est une organisation terroriste », a déclaré le ministre des Affaires étrangères Philippe Goffin (MR) après que la Cour suprême du pays a statué que l’organisation kurde n’est pas un groupe terroriste, et ne peut être poursuivie sur la base de la législation antiterroriste. La décision judiciaire pourrait porter préjudice aux relations diplomatiques entre la Belgique et la Turquie. (Alexandra Brzozowski | Euractiv.com)

BERLIN

La ministre de la Famille va diriger le SPD de Berlin. Le maire de Berlin, Michael Müller, ne se représentera pas à la tête du Parti social-démocrate (SPD) et laissera sa place à la ministre de la Famille Franziska Giffey et de Raed Saleh, le président du SPD à la Chambre des représentants de Berlin. Selon des rapports du Tagesspiegel, Franziska Giffey pourrait également devenir maire de Berlin — avant même la fin de la législature en 2021. Cependant, si Müller venait à démissionner, des élections devraient se tenir, ce qui s’avérerait risqué pour le SPD à la traîne dans les sondages. (Sarah Lawton | Euractiv Allemagne)

VIENNE

Austrian Airlines suspend les vols en provenance et à destination de la Chine. Après Lufthansa, sa société-mère, et Swiss, sa société-sœur, Austrian Airlines a annoncé que tous les vols à destination et en provenance de la Chine ont été annulés jusqu’au 9 février à titre de mesure préventive pour empêcher la propagation du coronavirus. (Philipp Grüll | Euractiv Allemagne)

PARIS

Batteries charentaises. Ce jeudi 30 janvier, le président français Emmanuel Macron se rend à Nersac en Charente pour visiter le premier site industriel où seront construites les batteries européennes pour les véhicules électriques. Selon l’Elysée, la nouvelle production devrait « créer 200 nouveaux emplois et donner naissance à un nouveau secteur industriel ». Début décembre, la Commission européenne a annoncé investir 3,2 milliards d’euros dans le développement de l’industrie européenne des batteries électriques, surnommée l’ « Airbus des batteries ». (Euractiv France)

LONDRES

Critique du Commonwealth. La secrétaire générale du Commonwealth, la baronne Scotland, est soumise à une pression croissante après le rapport très critique des auditeurs internes sur sa décision d’attribuer un mandat de consultation lucratif à une société dirigée par l’un de ses amis. (Ben Fox | Euractiv.com)

LISBONNE

Exploitation du lithium. En tant qu’État membre de l’UE disposant des plus grandes réserves de lithium, le Portugal doit veiller à ce que l’exploitation de l’un des métaux les plus légers ait « un impact environnemental réduit et soit compensée » pour respecter les règles de l’UE, a déclaré cette semaine Elisa Ferreira, commissaire européenne à la cohésion et aux réformes. (Maria de Deus Rodrigues | Lusa.pt)

MADRID

Élections éclair en Catalogne. Le président du gouvernement régional catalan, Quim Torra, a déclaré ce 28 janvier qu’il prévoyait de convoquer prochainement des élections législatives anticipées. De fortes divergences politiques entre ses deux principaux alliés séparatistes catalans ont précipité sa décision. (Euroefe)

ROME

Le Parlement européen, un miracle de paix. S’adressant à la plénière du Parlement européen, Liliana Segre, survivante d’Auschwitz et sénatrice à vie, a condamné le fait que, aujourd’hui encore, des gens continuent de nier l’Holocauste. « Le Parlement européen et le fait que je ne sois pas éteinte me semblent relever du même genre de miracle », a-t-elle déclaré. La sénatrice a évoqué le calvaire qu’elle avait vécu dans le camp de concentration polonais, avant de recevoir une ovation des députés européens. (Gerardo Fortuna | Euractiv.com)

ATHÈNES

Coût politique dû à la crise du football. La mini crise politique sur le football en Grèce est peut-être close, mais des problèmes persistent. Le parti conservateur au pouvoir, Nouvelle Démocratie, se retrouve avec un député européen de moins, tandis que le vice-ministre des Sports et proche allié du Premier ministre, Lefteris Avgenakis, est soumis à une forte pression. (Theodore Karaoulanis | Euractiv Grèce)

BUDAPEST

La meilleure décision est l’indécision. L’affiliation du Fidesz ne sera pas à l’ordre du jour de l’assemblée politique du Parti populaire européen (PPE), qui doit avoir lieu les 3 et 4 février, a annoncé Donald Tusk, le président du groupe conservateur, aux responsables politiques. La nouvelle, rapportée par Népszava, prend le contrepied d’un tweet de Donald Tusk du 20 janvier, qui annonçait la présentation de son « évaluation du rapport [sur la situation] après des consultations avec les dirigeants du parti lors de la prochaine assemblée politique du PPE [février] ». Le PPE a suspendu l’adhésion du Fidesz en mars 2019. (Vlagyiszlav Makszimov | Euractiv.com)

PRAGUE

Avast vend vos données. L’entreprise tchèque de logiciels de cybersécurité Avast vend les données de navigation de centaines de millions de personnes dans le monde entier par l’intermédiaire de sa filiale Jumpshot, a révélé une enquête conjointe de Motherboard et PCMag. (Aneta Zachová | Euractiv République tchèque)

SOFIA

Accusation d’un magnat du jeu. Vassil Bozhkov, l’un des magnats les plus riches de Bulgarie, actif dans le domaine des jeux d’argent, a été accusé de sept crimes par le bureau du procureur. Cela s’est produit après que Bozhmov a accusé l’État de vouloir reprendre une entreprise prospère et a menacé de porter l’affaire devant les tribunaux. (Krassen Nikolov | Euractiv Bulgarie)

VARSOVIE

Suspension illégale. Dans un nouvel épisode lié à la réforme judiciaire controversée menée par le gouvernement, le Tribunal constitutionnel contrôlé par le PiS a suspendu la décision de la Cour suprême qui remettait en question la légalité de la nomination des juges sélectionnés par le Conseil national de la magistrature, dont la plupart sont membres du PiS. Cependant, comme l’ont souligné le porte-parole de la Cour suprême et de nombreux juristes, cette décision est illégale, car le tribunal n’a pas le pouvoir de s’opposer au jugement de la Cour suprême. La suspension a un effet rétroactif, ce qui est contraire à la règle de la « lex retro non agit ».  (Łukasz Gadzała | Euractiv Pologne)

PRISTINA

Les États-Unis sont les seuls à s’occuper du dialogue. Richard Grenell, l’envoyé spécial du président américain Donald Trump pour le dialogue Kosovo-Serbie, a confirmé qu’il était le seul à diriger actuellement les efforts visant à reprendre le dialogue entre le Kosovo et la Serbie. (Željko Trkanjec | Euractiv Croatie)

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.