Le Parquet européen devrait rejeter sept des dix candidats bulgares au poste de procureur européen délégué

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l'info à travers l'Europe

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

SOFIA

Qui des dix candidats proposés deviendra procureur européen délégué ? Le Parquet européen (EPPO) est sur le point de rejeter sept des dix candidats bulgares au poste de procureur européen délégué, a déclaré une source de l’EPPO à Euractiv Bulgarie. L’EPPO, dirigée par Laura Kovesi, a informé le ministère bulgare de la Justice qu’il avait des remarques à faire sur sept des candidats proposés par les autorités du pays le 18 février. (Georgi Gotev, Euractiv Bulgarie)

BERLIN

L’AfD classée comme une menace potentielle et placée sous la surveillance du BfV. Le parti d’extrême droite allemand, l’Alternative für Deutschland (AfD), a été officiellement classé comme une menace potentielle pour la démocratie et placé sous surveillance par l’agence de renseignement national du pays (BfV). Les médias avaient prédit ce résultat en janvier dernier et des mesures ont déjà été prises à l’encontre des branches nationales du parti. (Sarah Lawton, Euractiv Allemagne)

PARIS

Dissolution de Génération identitaire. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a dissous le groupuscule nationaliste d’extrême droite Génération identitaire. Il l’avait promis, c’est désormais chose faite.

« Cette association et certains de ses militants doivent être regardés comme tenant un discours de haine incitant à la discrimination ou à la violence envers des individus en raison de leur origine, de leur race et de leur religion », est-il écrit dans le décret de dissolution que Gérald Darmanin publié sur Twitter.

L’association, basée à Lyon et qui revendique près de 2800 adhérents, a d’ores et déjà annoncé qu’elle déposerait un recours devant le Conseil d’État.

La dissolution de cette « milice privée », selon les propres mots du ministre, a été actée hier, en conseil des ministres où, sur une note plus légère, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a indiqué aux journalistes que la France pourrait un retour à une vie plus normale « peut-être dès la mi-avril ». (Mathieu Pollet, Euractiv France)

BRUXELLES

Le processus de vaccination continue, mais les livraisons restent problématiques. Plus de 32 000 personnes supplémentaires, principalement des personnes de plus de 85 ans qui ne vivent pas dans un centre de soins résidentiel, seront vaccinées la semaine prochaine, a confirmé mercredi (3 mars) le ministre flamand de la Santé, Wouter Beke, à la suite de l’autorisation de l’administration du vaccin AstraZeneca chez les plus de 55 ans. (Alexandra Brzozowski, Euractiv.com)

VIENNE

Le Schwaz tyrolien devrait être totalement vacciné. Le Land du Tyrol est un point chaud pour les contaminations par le SARS-CoV-2 depuis le début de la pandémie. Un district, Schwaz, est particulièrement touché par la mutation sud-africaine B.1.351. La Commission européenne a donc décidé d’y éradiquer entièrement le virus et a lancé une initiative pour y vacciner tout le monde, et ce grâce à 100 000 doses supplémentaires. Les vaccinations devraient commencer dans la seconde moitié du mois de mars. (Philipp Grüll, Euractiv Allemagne)

LONDRES

Pour l’UE, la prolongation du délai de grâce britannique est contraire au droit international. L’Union européenne a accusé le gouvernement britannique d’enfreindre le droit international après qu’il a décidé de prolonger unilatéralement les délais de grâce pour les contrôles à la frontière de la mer d’Irlande.

« Pour les supermarchés et leurs fournisseurs, dans le cadre du plan opérationnel auquel le Royaume-Uni s’est engagé lors de la commission mixte Royaume-Uni-UE du 24 février, l’actuel régime applicable aux mouvements temporaires de produits agroalimentaires vers l’Irlande du Nord sera maintenu jusqu’au 1er octobre », a déclaré le gouvernement de Boris Johnson mercredi (3 mars). (Benjamin Fox, Euractiv.com)

Lire également : Brexit : levée de boucliers de l’UE après l’extension des délais de contrôles à la frontière nord-irlandaise

HELSINKI | ROTTERDAM

Neste devrait investir 1,5 milliard d’euros dans une raffinerie à Rotterdam. La société pétrolière à participation publique majoritaire Neste envisage de construire sa prochaine raffinerie aux Pays-Bas avec un investissement que l’on estime à environ 1,5 milliard d’euros, mettant ainsi la ville finlandaise de Porvoo hors course, selon le journal Kauppalehti. (Pekka Vanttinen, Euractiv.com)

ROME

Mario Draghi veut accélérer le processus vaccinal. L’UE doit accélérer l’achat et la distribution des vaccins contre la Covid-19, a déclaré mercredi (3 mars) le Premier ministre italien Mario Draghi lors d’un entretien téléphonique avec la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, réitérant ce qu’il avait indiqué au Conseil européen la semaine dernière. À l’occasion de cet appel, les deux parties ont également évoqué le fonds de relance et la nécessité d’une « plus grande proportionnalité entre la responsabilité et la solidarité des États membres » dans la gestion des flux migratoires par l’UE, selon une note publiée par le cabinet du Premier ministre. (Daniele Lettig, Euractiv Italie)

MADRID

Covid-19 : les régions espagnoles veulent maintenir les restrictions pendant la période de Pâques. Dans un dernier sprint pour gagner la course contre la pandémie du nouveau coronavirus, presque toutes les régions espagnoles ont exprimé leur volonté de maintenir l’essentiel des restrictions adoptées pour réduire la mobilité entre les provinces pendant la période de Pâques et empêcher la propagation du virus. (Euroefe)

LISBONNE

Un hôtel portugais sur quatre a des réservations pour l’été. Un hôtel portugais sur quatre seulement a déclaré avoir des réservations pour l’été de cette année, selon une enquête menée par l’Association de l’industrie hôtelière du Portugal (AHP) publiée mercredi (3 mars). Lire plus… (Maria João Pereira, Lusa.pt)

ATHÈNES

Un tremblement de terre secoue la ville d’Elassona. Un tremblement de terre de 6,3 sur l’échelle de Richter, dont l’épicentre se situe à 21 kilomètres au sud-ouest de la ville d’Elassona, suivi, trois minutes plus tard, d’un autre de 4,4 sur l’échelle de Richter, à sept kilomètres d’Elassona, a secoué la Grèce centrale mercredi (3 mars). (Alexandros Fotiadis, Euractiv Grèce)

VARSOVIE

La Pologne estime que la Cour de justice de l’UE « outrepasse ses compétences ». Le Premier ministre Mateusz Morawiecki va soumettre une demande au Tribunal constitutionnel afin de résoudre de manière globale les divergences entre les normes du droit de l’UE et la Constitution du pays et de confirmer la jurisprudence existante à cet égard, a annoncé le porte-parole du gouvernement Piotr Müller. Lire plus… (Anna Wolska, Euractiv Pologne)

PRAGUE

La République tchèque commande le vaccin chinois Sinopharm. Après que la République tchèque ait demandé aux autorités chinoises la livraison de vaccins chinois Sinopharm, « selon les informations fournies par l’ambassade tchèque à Pékin, la partie chinoise a décidé de se conformer immédiatement à la demande », a déclaré mercredi le porte-parole du président tchèque. Lire plus… (Aneta Zachová, Euractiv République tchèque)

BUDAPEST

Le partenaire de la coalition du Fidesz reste au sein du Groupe PPE. « Le Parti populaire chrétien-démocrate (KDNP) poursui [vra] le travail commencé au sein du Groupe du Parti populaire européen (PPE) au Parlement européen », a déclaré l’eurodéputé György Hölvényi du KDNP à l’agence de presse MTI, mercredi (3 mars), selon Telex. (Vlagyiszlav Makszimov, Euractiv.com)

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer