Le Premier ministre tchèque demande aux leaders de l’UE d’expulser des diplomates russes

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

PRAGUE

Le Premier ministre tchèque demande aux leaders de l’UE d’expulser des diplomates russes. Le Premier ministre tchèque Andrej Babiš a demandé à ses homologues européens d’expulser « au moins un diplomate russe » en solidarité avec la République tchèque lors du sommet social de Porto ce week-end. (Aneta Zachová, EURACTIV République tchèque)

BERLIN

Le SPD confirme la candidature d’Olaf Scholz à la chancellerie allemande. Le congrès du parti social-démocrate allemand (SPD) a eu lieu dimanche (9 mai). À cette occasion, les sociaux-démocrates ont montré un front uni et ont confirmé la position du ministre des Finances Olaf Scholz comme candidat du parti à la chancellerie. Lire plus… (Nikolaus Kurmayer, EURACTIV Allemagne)

PARIS

Le président incite l’Europe à décider « plus vite et plus fort ». Emmanuel Macron a participé dimanche (9 mai) à Strasbourg au lancement de la Convention sur l’avenir de l’Europe, censée réfléchir au moyen de consolider un projet communautaire ébranlé par la pandémie. En cette journée de l’Europe, il a plaidé pour une Union européenne plus agile.

« Face à l’autoritarisme, la seule réponse qui vaille est l’autorité de la démocratie » qui « ne se gagne que par l’efficacité et la vitesse », a avancé le chef de l’État depuis l’hémicycle clairsemé du siège du Parlement européen à Strasbourg, transformé pour l’occasion en une sorte de plateau télévisé.

« Notre démocratie européenne est une démocratie de compromis, d’équilibre, ce qui est une vertu que nous devons protéger, mais c’est aussi une faiblesse quand elle s’étouffe dans ses propres procédures », a-t-il reconnu. (Anne Damiani, EURACTIV France)

BRUXELLES

Les festivals devraient être autorisés en Belgique durant la seconde moitié de l’été. Selon le Premier ministre belge Alexander De Croo, il devrait être possible d’organiser un plus grand nombre de festivals au cours de la seconde moitié de l’été si la situation sanitaire ne s’aggrave pas. Les conditions pour de tels événements doivent être discutées par le Comité de concertation ce mardi (10 mai). (Alexandra Brzozowski, EURACTIV.com)

LUXEMBOURG | INSTITUTIONS EUROPÉENNES

Le Parquet européen en fonction dès le 1er juin. La procureure générale du Parquet européen, Laura Kövesi, a envoyé une lettre aux commissaires européens à la Justice, Didier Reynders, et au Budget et à l’Administration, Johannes Hahn pour débuter l’activité de l’organe judiciaire dès le 1er juin. Sur les 40 procureurs délégués européens, 10 ont été approuvés, les procédures étant toujours en cours pour les autres. Gabriel Seixas assurera la traque de la fraude européenne au Luxembourg. (Anne Damiani, EURACTIV France)

VIENNE

La coalition Verts-ÖVP se fissure face à l’oisiveté du ministre des Finances. Le ministre des Finances de l’ÖVP Gernot Blümel continue de retarder la remise de documents cruciaux à la commission d’enquête créée à la suite du scandale de l’ « Ibiza-gate ». Au vu du retard, la Cour constitutionnelle a demandé au président Alexander Van der Bellen d’exécuter son ordre et a exhorté M. Blümel à remettre les documents demandés dès que possible. Des personnalités de premier plan du partenaire de coalition de l’ÖVP, les Verts, dont le vice-chancelier Werner Kogler et la ministre de la Justice Alma Zadic, ont vivement critiqué l’inaction du ministre. (Oliver Noyan, EURACTIV Allemagne)

BELFAST

Le leader du parti unioniste d’Ulster annonce sa démission. Le leader du parti unioniste d’Ulster, Steve Aiken, a annoncé sa démission mais restera à son poste jusqu’à ce que son successeur soit choisi. (Paula Kenny, EURACTIV.com)

HELSINKI

La cheffe de l’opposition biélorusse demande l’aide de la Finlande. Svetlana Tikhanovskaya, la figure de proue de l’opposition biélorusse qui vit actuellement en exil en Lituanie, a appelé la Finlande à prendre l’initiative et à lancer des tables rondes entre le régime d’Alexandre Loukachenko, la société civile biélorusse et la Russie voisine, notant qu’un tel sommet tripartite serait une étape importante pour trouver une issue à la crise actuelle. (Pekka Vänttinen, EURACTIV.com)

ROME

Les nouvelles arrivées de migrants inquiètent l’extrême droite italienne. Dimanche (9 mai), 1 200 migrants ont débarqué sur l’île de Lampedusa. Ils ont tous été transférés vers le premier centre d’accueil de l’île, qui est désormais complet. Selon le maire de l’île, Antonio Martello, « il ne s’agit pas d’une urgence : tout cela était prévu et prévisible ».

Cependant, selon le sous-secrétaire d’État au ministère de l’Intérieur, Nicola Molteni, du parti de droite Ligue du Nord, il s’agit d’une « situation alarmante » qui nécessite « une réponse européenne, aujourd’hui totalement absente ». La ministre de l’Intérieur Luciana Lamorgese s’est entretenue avec le Premier ministre Mario Draghi pour mettre en place un poste de contrôle afin de planifier les mesures pour l’été. La semaine prochaine, Mme Lamorgese se rendra à Tunis avec la commissaire européenne Ylva Johansson pour aborder la question avec les autorités locales. (Daniele Lettig, EURACTIV Italie)

MADRID

Retour à la « normale » à la suite de la levée de l’état d’urgence. Alors que les Espagnols ont commencé à goûter à la saveur d’une vie « normale » à la suite de la levée de l’état d’urgence dimanche soir (9 mai), la demande du parti d’opposition de centre-droit Partido Popular (PP) et du parti d’extrême droite VOX d’un nouveau cadre pour mettre en œuvre des restrictions en cas de nouveaux foyers de contamination a été rejetée par le gouvernement de gauche du PSOE et d’Unidas Podemos. (EuroEFE)

ATHÈNES

Covid-19 : la Grèce accélère l’assouplissement des restrictions. Le gouvernement grec est satisfait du déroulement de l’assouplissement actuel des restrictions liées à la Covid-19. Compte tenu du pourcentage élevé de vaccination, il d’ailleurs exprimé sa volonté d’accélérer le déconfinement dans les prochaines semaines. (Alexandros Fotiadis, EURACTIV Grèce)

VARSOVIE

Un manuel de police considère les LGBT comme une pathologie sociale. La Gauche polonaise (Lewica) a demandé au chef de la police d’expliquer pourquoi la communauté LGBT figurait au sein d’un nouveau manuel destiné aux officiers de police intitulé « Pathologies sociales, problèmes sélectionnés ». Lire plus… (Mateusz Kucharczyk, EURACTIV Pologne)

BUDAPEST

Budapest ne parvient toujours pas à vendre ses ventilateurs excédentaires, elle en fait don. Sur les 16 000 ventilateurs achetés lors de la première vague de pandémie qui sont désormais stockés dans une ville près de Budapest, le gouvernement hongrois en a déjà donné 400 à d’autres pays, mais il semble ne pas avoir réussi jusqu’à présent à en vendre un seul. (Vlagyiszlav Makszimov, EURACTIV.com avec Telex)

BRATISLAVA

Le rapport sur les droits de l’homme de la Médiatrice slovaque, rejeté par le Parlement. Le rapport du Défenseur public des droits de la Slovaquie, Mária Patakyová, critiquant les effets des restrictions liées à la Covid-19 sur les droits de l’homme et les libertés, n’a pas été approuvé par le Parlement du pays. (Lucia Yar, EURACTIV Slovaquie)

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer