Le sommet de Porto, un évènement à marquer d’une pierre blanche pour l’Europe sociale

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe [EPA-EFE/MARIO CRUZ]

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

LISBONNE

Sommet de Porto : les attentes du Premier ministre portugais. Le Premier ministre portugais, António Costa, espère que le sommet social qui se tiendra vendredi (7 mai) à Porto marquera un tournant dans l’histoire de l’UE avec la conclusion d’un accord général souscrit par les institutions européennes et, pour la première fois, par les partenaires sociaux. (Sarantis Michalopoulos, EURACTIV.com)

INSTITUTIONS EUROPÉENNES

Le président du Conseil européen espère un « nouveau chapitre important » avec l’Inde. Charles Michel, le président du Conseil européen, a déclaré mercredi (5 mai) qu’il espérait que le sommet entre les dirigeants de l’UE et de l’Inde ouvrirait un « nouveau chapitre important » entre Bruxelles et New Delhi, malgré le « scénario dramatique » de la pandémie. (Ana Matos Neves, Lusa.pt)

BERLIN

La leader des Verts allemands signale un changement en matière de politique étrangère. La candidate des Verts allemands à la chancellerie, Annalena Baerbock, a déclaré jeudi (6 mai) que son pays devait être plus actif en matière de politique étrangère et assumer davantage de responsabilités pour sa propre sécurité, signe que le parti s’éloigne de sa position pacifiste pour se rapprocher du centre. (Alexandra Brzozowski, EURACTIV.com)

PARIS

La France défendra « des salaires minimums adéquats » lors du Sommet de Porto. Le président français Emmanuel Macron se rend aujourd’hui à Porto dans le cadre d’une réunion avec ses homologues européens sur l’Europe sociale. Ce sera l’occasion de « faire le bilan des avancées », plus de trois ans après le sommet de Göteborg en Suède, où le premier socle européen des droits sociaux avait été discuté, a fait savoir l’Élysée. Lire plus… (Mathieu Pollet, EURACTIV France)

Lire également : Emmanuel Macron lancera dimanche la Conférence sur l’avenir de l’Europe

VIENNE

Le plan de relance pour l’Europe créera 25 000 emplois en Autriche, selon une étude. Les mesures que le gouvernement autrichien prévoit de mettre en œuvre avec l’argent du plan de relance pour l’Europe permettront de créer 25 000 emplois supplémentaires et d’augmenter le PIB de l’Autriche de 1,21 %, a estimé l’Institut des études supérieures de Vienne. (Oliver Noyan, EURACTIV Allemagne)

DUBLIN

Pour le Premier ministre irlandais, tout abandon de l’accord de Stormont House constitue un « abus de confiance ». Un retrait unilatéral de l’accord de Stormont House, qui traite des questions héritées du conflit nord-irlandais (les Troubles, 1969-1998), serait un « abus de confiance », a déclaré le Premier ministre irlandais Micheal Martin. (Paula Kenny, EURACTIV.com)

HELSINKI

Plan de relance pour l’Europe : un fonctionnaire de Bruxelles fait pression sur Helsinki. Alors que le Parlement finlandais devrait disposer de la majorité des deux tiers requise pour approuver le plan de relance pour l’Europe d’un montant de 750 milliards d’euros, un fonctionnaire de Bruxelles aurait fait pression sur le pays pour qu’il s’aligne sur ledit plan, affirmant que tout refus entraînerait des « dommages sans précédent » à la réputation de la Finlande, ont révélé la Finnish Broadcasting Company (YLE) et le tabloïd Iltalehti. (Pekka Vanttinen, EURACTIV.com)

ROME

Un bateau de pêche italien attaqué par un patrouilleur libyen dans les eaux internationales. Un bateau de pêche italien a été attaqué par un patrouilleur des garde-côtes libyens de Misrata alors qu’il pêchait dans les eaux internationales, jeudi après-midi (6 mai). (Daniele Lettig, EURACTIV Italie)

MADRID

Vers la mise en œuvre de nouveaux impôts et la réforme du marché du travail et des retraites. Le gouvernement espagnol souhaite mettre en œuvre une série de mesures extraordinaires dans les prochains mois afin de pouvoir bénéficier d’un financement de l’UE. Ces mesures comprennent l’imposition de nouveaux impôts, ainsi que la réforme du marché du travail et du système de retraite. (EuroEFE)

VARSOVIE

Le mécanisme disciplinaire des juges en Pologne transgresse le droit européen. Le système disciplinaire des juges récemment adopté en Pologne est « contraire au droit de l’UE », car il permet d’engager des procédures disciplinaires contre des juges sur la base du contenu de leurs décisions, a déclaré l’avocat général de la CJUE, Evgeni Tanchev, dans un avis publié jeudi (6 mai). Lire plus… (Aleksandra Krzysztoszek, EURACTIV Pologne)

PRAGUE

Le gouvernement tchèque s’inquiète des objectifs sociaux avant le sommet de Porto. Alors que les dirigeants de l’UE doivent se réunir vendredi (7 mai) au sommet social européen de Porto pour discuter du plan d’action pour le socle européen des droits sociaux, le gouvernement tchèque – qui considère que tous les objectifs du plan sont réalistes – a exprimé son inquiétude quant aux ambitions relatives à la formation des adultes et à la politique de l’emploi. (Ondřej Plevák, EURACTIV République tchèque)

BRATISLAVA

Les agriculteurs slovaques, inquiets de l’absence de plan pour les subventions agricoles. La Chambre slovaque de l’agriculture et de l’alimentation (SPKK), s’inquiète du fait que le ministre de l’Agriculture Ján Mičovský (Gens ordinaires – OĽaNO) n’ait pas préparé de plan stratégique dans le cadre de la politique agricole commune (PAC), qu’il doit soumettre à la Commission européenne d’ici à la fin de l’année. (Irena Jenčová, EURACTIV Slovaquie)

BUDAPEST

Covid-19 : pas de soutien financier pour la capitale de la Hongrie. Budapest et tous les arrondissements de la capitale ont été exclus des 64 millions d’euros (23 milliards de HUF) d’aide publique destinés à alléger la pression budgétaire causée par la décision du gouvernement de soutenir les entreprises aux prises avec les difficultés économiques induites par la pandémie en réduisant de moitié, en décembre dernier, l’impôt local sur les entreprises, qui alimente les caisses des collectivités locales. (Vlagyiszlav Makszimov, EURACTIV.com avec Telex)

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer