Le tourisme espagnol subit les répercussions économiques du nouveau coronavirus

L’actu en capitales décrypte l’info de toute l’Europe, grâce au réseau de rédactions d’EURACTIV. [Shutterstock]

L’actu en capitales décrypte l’info de toute l’Europe, grâce au réseau de rédactions d’Euractiv.

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

MADRID

Perte record de 56 milliards d’euros pour le tourisme espagnol. Le nombre de touristes qui se sont rendus en Espagne en septembre a tout juste dépassé le million, soit une baisse de 87,1 % par rapport à la même période l’année dernière. Les dépenses touristiques n’ont donc même pas atteint le milliard d’euros ce même mois, soit une baisse de 90 % par rapport à 2019, ont révélé mardi les chiffres officiels de l’Institut national de la statistique. (Euroefe)

INSTITUTIONS EUROPÉENNES

Covid-19 : l’Eurogroupe exclut toute relance supplémentaire par voie budgétaire. Les ministres des Finances de la zone euro ont déclaré mardi en fin de journée que l’Europe « était désormais mieux équipée » pour faire face à la crise de Covid-19 et ont exclu de nouvelles mesures communes pour lutter contre la deuxième vague du virus. (Jorge Valero, Euractiv.com)

BERLIN

Friedrich Merz, apprécié parmi les jeunes chrétiens-démocrates. L’ancien leader parlementaire de la CDU, Friedrich Merz, fait bonne figure parmi les jeunes électeurs conservateurs dans la course à la direction du parti et devance de loin ses deux concurrents, le leader de Rhénanie du Nord-Westphalie Armin Laschet et le député Norbert Röttgen, selon un sondage réalisé auprès des membres de l’aile jeunesse du parti, également connue sous le nom de Junge Union (JU). (Sarah Lawton, Euractiv Allemagne)

PARIS

Plusieurs ministres français déconseillent les achats auprès de géants du e-commerce. En plein reconfinement, le gouvernement a ordonné la fermeture des petits commerces non alimentaires et des rayons de produits « non essentiels » des grandes surfaces. Accusés de favoriser des géants de l’e-commerce, comme Amazon, différents ministres ont pris leur distance avec de telles entreprises.

Dimanche soir c’est le Premier ministre français Jean Castex qui a invité les Français à « retarder » leurs achats de Noël « plutôt que de commander, sur un grand site étranger, des produits par Internet ». Même son de cloche pour le ministre de l’Économie Bruno Le Maire ou la ministre de la Culture Roselyne Bachelot.

Vendredi, la ministre déléguée à l’industrie, Agnès Pannier-Runacher a souligné que la campagne de promotion du Black Friday, une journée de soldes massives, serait suspendue. (Lucie Duboua-Lorsch, Euractiv France)

BRUXELLES

Soutien financier au secteur culturel bruxellois. À partir de mardi, les personnes travaillant dans le secteur de la culture peuvent demander de nouvelles aides financières, le gouvernement bruxellois ayant étendu les mesures de soutien au secteur, a annoncé l’agence bruxelloise pour l’emploi Actiris. (Alexandra Brzozowski, Euractiv.com)

VIENNE

L’attaque terroriste : 14 arrestations et chasse à l’homme. À la suite de l’attentat de Vienne, la police a arrêté 14 suspects, tous liés à l’un des assaillants décédés au cours des attaques. Cependant, la possibilité d’un deuxième agresseur en fuite ne peut être exclue, a déclaré le ministre de l’Intérieur Karl Nehammer. (Philipp Grüll, Euractiv Allemagne)

LONDRES

Le Royaume-Uni n’est pas prêt pour Brexit, avertit le groupe de réflexion. Les autorités gouvernementales et les entreprises britanniques ne seront pas préparées à l’avenir post-Brexit, même si les négociations sur un accord commercial avec l’UE sont en bonne voie, a déclaré mardi le groupe de réflexion de l’Institute for Government (IfG). (Benjamin Fox, Euractiv.com)

DUBLIN

Avertissement de Wilbur Ross sur les transferts de données entre l’UE et les États-Unis. « De graves conséquences économiques pourraient saper l’avenir du commerce numérique entre l’Europe et les États-Unis, si les deux parties ne parviennent pas à trouver un moyen de mettre en place un accord transatlantique efficace sur les transferts de données », a déclaré le secrétaire américain au commerce, Wilbur Ross. (Samuel Stolton, Euractiv.com)

HELSINKI

L’administration fiscale dévoile les grosses fortunes du pays. L’administration fiscale finlandaise a publié mardi sa liste annuelle des personnes ayant gagné plus de 100 000 euros l’année dernière, en tenant compte à la fois des revenus du travail et du capital. Cette liste porte à croire qu’une carrière politique peut certes mener à la gloire, mais pas à la fortune. (Pekka Vanttinen, Euractiv.com)

ROME

L’Italie adopte un « confinement partiel » similaire au modèle allemand. Les nouvelles mesures qui doivent être appliquées conformément au nouveau décret s’inspirent des mesures allemandes de « confinement partiel », a déclaré la sous-secrétaire à la Santé Sandra Zampa. (Alessandro Follis, Euractiv Italie)

ATHÈNES

Une ancienne commissaire grecque se présente à l’OCDE. L’ancienne commissaire européenne Anna Diamantopoulou a annoncé sa candidature au poste de secrétaire général de l’OCDE. Athènes estime que celle-ci a ses chances, car c’est la première fois que le pays présente une candidature à l’OCDE. (Sarantis Michalopoulos, Euractiv.com)

VARSOVIE

Le ministère de l’Agriculture s’engage à aider les commerçants. Les vendeurs de fleurs et de bougies ont subi de lourdes pertes à la suite de la décision du gouvernement de fermer tous les cimetières pour la Toussaint. (Aleksandra Krzysztoszek, Euractiv Pologne)

PRAGUE

L’engagement de la République tchèque à rejoindre la zone euro est « douteux ». Alors que la Banque Nationale tchèque et le gouvernement tchèque considèrent que la zone euro est « instable », le soutien public à l’adhésion du pays à la zone euro reste faible. (Aneta Zachová, Euractiv République tchèque)

BUDAPEST

Viktor Orbán déclare un ordre juridique extraordinaire. Le gouvernement hongrois a déclaré un état d’alerte, comme celui qu’il a imposé au printemps, à partir de mardi minuit, tandis que le Premier ministre Viktor Orbán a indiqué que les hôpitaux hongrois devraient atteindre leur pleine capacité d’ici la mi-décembre.

Parmi les autres mesures figurent l’obligation de porter un masque lors des manifestations en salle, la fermeture des discothèques, le stationnement gratuit et l’instauration d’un couvre-feu entre minuit et 5 heures du matin. (Vlagyiszlav Makszimov, Euractiv.com)

BRATISLAVA

Lien slovaque avec les attentats de Vienne. Un citoyen slovaque fait partie des personnes qui ont été blessées après que des hommes armés ont tiré sur la foule dans le centre de Vienne lundi (2 novembre), a confirmé le ministère slovaque des Affaires étrangères mardi (3 novembre). Comme l’ont soulevé les médias autrichiens, l’un des attaquants aurait tenté d’acheter des munitions en Slovaquie au cours de l’été, mais selon des sources de Dennik N, il n’y serait pas parvenu. (Zuzana Gabrižová, Euractiv Slovaquie)

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer