L’embrasement entre Israël et la Palestine résonne à travers l’Europe

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

Tous les matins, Les Capitales décrypte pour vous l’info à travers l’Europe

>> Vous pouvez vous abonner à la newsletter ici

UNION EUROPÉENNE 

L’embrasement entre Israël et la Palestine résonne à travers le navire européen. Jusqu’à présent, l’Union européenne a hésité à soutenir l’une ou l’autre des parties au conflit israélo-palestinien, de peur de compromettre le processus de paix. Les ministres des Affaires étrangères de l’UE tiendront une vidéoconférence extraordinaire mardi (18 mai) afin de trouver une position commune.

Pour l’heure, l’Allemagne, l’Autriche et la Slovénie ont ouvertement soutenu le droit d’Israël à se défendre. En République tchèque, sur ordre du président Milos Zeman, le drapeau israélien flotte au-dessus du siège de la présidence tchèque. (Sarantis Michalopoulos, EURACTIV.com | Oliver Noyan, EURACTIV Allemagne | Željko Trkanjec, EURACTIV Croatie)

Lire également : Conflit israélo-palestinien, réunion d’urgence mardi des ministres des Affaires étrangères de l’UE

BERLIN

Le plan allemand de sortie progressive du charbon repose sur des calculs erronés. La formule utilisée par l’Allemagne en 2020 pour calculer les compensations qu’elle a accordées aux entreprises du secteur de l’énergie, dans le cadre de son plan de sortie progressive du charbon d’ici à 2038, contenait des hypothèses plutôt favorables aux entreprises du secteur de l’énergie, ce qui a entraîné une somme erronée pour deux entreprises du secteur de l’énergie, selon une analyse récente de Greenpeace, rapporte Der Spiegel dimanche (16 mai). Lire plus… (Nikolaus Kurmayer, EURACTIV Allemagne)

Lire également : L’ascension des Verts en Allemagne, opportunité et défi pour la France

PARIS

2 000 services civiques tournés vers l’Europe seront créés d’ici à 2022. Le secrétaire d’État chargé des Affaires européennes, Clément Beaune, et la secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement, Sarah El Haïry, ont annoncé le 6 mai la création de 1 000 missions de service civique « Europe » en France, ainsi que 1 000 missions de service civique en Europe, qui seraient proposées d’ici 2022.

Ces services civiques s’orienteraient autour de « la promotion des valeurs européennes, la présidence française de l’UE, l’Europe du sport, la pédagogie de la PAC », a expliqué Béatrice Angrand, présidente de l’Agence du Service Civique. Lire plus… (Anne Damiani & Mathieu Pollet, EURACTIV France)

BRUXELLES

Les régions belges commencent à vacciner le grand public. Lundi 17 mai, la Wallonie et la Flandre entreront dans la phase suivante de leurs campagnes de vaccination régionales en commençant à vacciner le grand public.

Dès cette semaine, les personnes âgées de 18 à 65 ans recevront une invitation à se faire vacciner, les lettres étant envoyées par ordre décroissant. Pendant ce temps, à Bruxelles, la limite d’âge inférieure pour la vaccination reste fixée à 41 ans, car plusieurs centres de vaccination autour de la capitale peinent à remplir tous les créneaux disponibles et les communes les plus touchées de la ville affichent de faibles taux de vaccination, selon les médias belges. Le taux de vaccination général en Belgique, pour le premier vaccin, s’élève actuellement à 33,8%, Bruxelles étant à la traîne (26,58%) derrière la Flandre (33,78%), la Wallonie (35,89%) et l’Ostbelgien (41,03%). (Alexandra Brzozowski, EURACTIV.com)

LUXEMBOURG

Les législateurs votent l’assouplissement des restrictions concernant la Covid-19. Les législateurs luxembourgeois ont voté l’assouplissement des restrictions vendredi (14 mai), alors que le pays abandonne peu à peu les précautions visant à freiner la propagation du coronavirus, qui a tué plus de 800 personnes. Les nouvelles règles, qui resteront en vigueur jusqu’au 12 juin, permettront aux restaurants et aux cafés, qui sont actuellement obligés de fermer à 18 heures, d’accueillir des clients jusqu’à 22 heures. Il sera également possible pour ceux qui peuvent montrer qu’ils ont été testés négatifs au Sars-CoV-2 de s’asseoir en intérieur. (Anne Damiani, EURACTIV France)

VIENNE

Le déploiement du drapeau israélien par l’Autriche bloque les négociations sur l’accord nucléaire avec l’Iran. Après que la chancellerie et le ministère des Affaires étrangères autrichiens ont hissé le drapeau israélien vendredi (14 mai) en signe de soutien dans la récente escalade du conflit au Moyen-Orient, le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammed Javad Zarif, a annulé sa visite prévue à Vienne, où il devait assister samedi (15 mai) aux négociations sur l’accord nucléaire iranien. (Oliver Noyan, EURACTIV Allemagne)

LONDRES

Les pubs et restaurants du Royaume-Uni vont commencer à servir à l’intérieur. Les restaurants et les pubs du Royaume-Uni commenceront à servir les clients à l’intérieur et certains voyages à l’étranger reprendront lundi (17 mai) dans le cadre de la dernière étape de l’assouplissement des restrictions contre la Covid-19. (Benjamin Fox, EURACTIV.com)

DUBLIN

Selon le DUP, le gouvernement irlandais « agressif » nuit aux relations transfrontalières. Le leader nouvellement élu du DUP, Edwin Poots, a accusé le gouvernement irlandais de nuire aux relations transfrontalières en soutenant le protocole sur l’Irlande du Nord, selon le Irish Times. (Paula Kenny, EURACTIV.com)

ROME

La moitié des moins de 35 ans en Italie vivent encore chez leurs parents. La majorité des personnes âgées de moins de 35 ans en Italie gagnent moins de 10 000 euros par an, et la moitié d’entre elles sont contraintes de vivre chez leurs parents, selon une enquête réalisée par EURES et le Conseil national de la jeunesse, présentée lundi (17 mai). (Daniele Lettig, EURACTIV Italie)

MADRID

Gestion de la pandémie : le gouvernement espagnol admet des « erreurs ». Le gouvernement espagnol a admis avoir commis des « erreurs » dans la gestion des premiers jours de la pandémie, en mars et avril de l’année dernière, selon un récent rapport de l’organe de sécurité nationale, révèlent les médias espagnols. (EuroEFE)

NICOSIA

Des navires des garde-côtes turcs financés par l’Europe prennent pour cible Frontex en mer Égée. Dans une question urgente adressée à la CE, l’eurodéputé Costas Mavrides (S&D – DIKO, Chypre) a fait état de deux nouvelles provocations graves en mer Égée orientale les 26 et 27 avril par la Turquie contre des navires européens de l’Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes (Frontex). Il a également souligné que les navires spécifiques des garde-côtes turcs avaient été acquis avec des fonds européens, et ce par le biais de l’instrument contribuant à la stabilité et à la paix. (Sarantis Michalopoulos, EURACTIV.com)

VARSOVIE

Le projet polonais de « New Deal » se concentre sur les réformes de la santé. La coalition au pouvoir en Pologne a annoncé samedi (15 mai) un projet de « New Deal » pour le monde post-pandémie, prévoyant une relance du secteur des soins de santé équivalant à 7 % du PIB du pays, les 6 % devant être atteints d’ici à 2023. (Mateusz Kucharczyk, EURACTIV Pologne)

PRAGUE

La République tchèque sur la liste russe des « États inamicaux ». La Russie a publié une nouvelle liste officielle d’« États inamicaux » sur laquelle figurent seulement deux pays : la République tchèque et les États-Unis. Lire plus… (Aneta Zachová, EURACTIV République tchèque)

BUDAPEST

Le maire de Budapest annonce sa candidature au poste de Premier ministre. Le maire de la capitale hongroise, Gergely Karácsony, a annoncé sa candidature, largement attendue, à la pré-élection des partis d’opposition pour le poste de Premier ministre, samedi (15 mai). (Vlagyiszlav Makszimov, EURACTIV.com avec Telex)

Subscribe to our newsletters

Subscribe
Contribuer